C'est contre Saint-Trond que GuyRoux a coaché, vendredi soir, son premier match à la tête de Lens. Son dernier ? Le contrat qu'il a signé avec les SangetOr n'a pas été homologué par la commission juridique de la Ligue Pro. En cause : l'âge de l'ancien entraîneur emblématique d'Auxerre, 68 ans. Saisi de l'affaire, le CNOSF (comité national olympique du sport français) devait donner au début de cette semaine son avis à la Ligue Pro, qui rendra sa décision demain. FrancisCollado, le manager de Lens, se veut optimiste : " On essaiera de trouver une solution qui satisfasse tout le monde, en restant dans le cadre des juridictions sportives, sans avoir recours à la justice civile ".
...

C'est contre Saint-Trond que GuyRoux a coaché, vendredi soir, son premier match à la tête de Lens. Son dernier ? Le contrat qu'il a signé avec les SangetOr n'a pas été homologué par la commission juridique de la Ligue Pro. En cause : l'âge de l'ancien entraîneur emblématique d'Auxerre, 68 ans. Saisi de l'affaire, le CNOSF (comité national olympique du sport français) devait donner au début de cette semaine son avis à la Ligue Pro, qui rendra sa décision demain. FrancisCollado, le manager de Lens, se veut optimiste : " On essaiera de trouver une solution qui satisfasse tout le monde, en restant dans le cadre des juridictions sportives, sans avoir recours à la justice civile ". En France, le sujet est presque devenu une affaire d'Etat. Même le président NicolasSarkozy et la ministre des Sports Roselyne Bachelot s'en sont mêlés. Est-ce Roux qui est trop vieux ou la loi qui est trop vieille ? Roux, qui s'est souvent montré très pointilleux sur le règlement lorsqu'il était le président du syndicat des entraîneurs français, prend parfois quelques largesses avec celui-ci lorsque lui-même est concerné. Il trouve toujours une explication qui peut lui convenir. " Cette loi a été créée avant moi ", avance-t-il. " L'idée était d'empêcher des clubs qui ont un entraîneur non diplômé d'engager un entraîneur diplômé inactif de 80 ans pour servir de prête-nom ". Quant au match, il a commencé avec 45 minutes de retard : Saint-Trond n'avait pas trouvé le petit stade d'Avion. Cela a permis à Roux de jauger sa popularité, toujours intacte. Alors qu'il faisait les cent pas sur le terrain, les 4.000 spectateurs ont scandé son nom. L'un d'eux l'a interpellé : - Guy, tuasunbonnet ? Le bougre en a sorti un de sa poche... tout comme il est allé ramasser un ballon sorti en touche. Bref, Roux comme on l'a toujours connu. Il ne s'est pas formalisé du 0-0 face à une jeune formation trudonnaire. " Le résultat a été conditionné par le contexte : on se trouve en pleine préparation physique. J'ai déjà compté 90 km de course et je dispense jusqu'à trois entraînements par jour. Le matin du match, certains avaient encore fait de l'endurance. Actuellement, on prépare la saison, pas un match ". TOULOUSE a réajusté sa division défensive. Après la signature de Jon Jonsson, c'est le défenseur stéphanois Herita Ilunga qui arrive pour quatre ans. Par contre, le club a accepté le départ de Lucien Aubey pour Lens. RENNES a misé sur la stabilité en prolongeant les contrats d' Etienne Didot (2010), de Jimmy Briand (2011), de Sylvain Marveaux (2011) et d' Olivier Sorlin (2011). De plus, les Bretons ont attiré l'ancien Marseillais, Mickaël Pagis, pour deux ans. DAVID GIGLIOTTI quitte Monaco pour Saint-Etienne pour 1,5 million. L'attaquant de 22 ans avait été prêté la saison passée à Troyes où il avait inscrit neuf buts. MARAMA VAHIRUA quitte Nice pour Lorient où il a paraphé un contrat de trois ans. CAEN a annoncé, via son président Jean-Marc Fortin, que le recrutement normand était terminé. La star Yoan Gouffran a marqué son accord pour rester. ISMAEL BANGOURA, l'attaquant guinéen du Mans, qui avait inscrit 10 buts la saison dernière, a rejoint le Dynamo Kiev. FABRICE PANCRATE, loué au Betis Séville, s'est permis de reprendre les entraînements avec le PSG le 9 juillet sans en avoir l'autorisation. Il a été sanctionné et recommencera avec les réserves. Par ailleurs, le dégraissage se poursuit au PSG : David Hellebuyck part à Nice pour quatre ans. JULIEN SABLE, le capitaine de Saint-Etienne, a signé à Lens. LILLE continue à perdre ses piliers : Mathieu Chalmé, le latéral droit, rejoint Bordeaux pour 1,5 million. Cette arrivée compense les départs de Rio Mavuba (Villareal) et Julien Faubert (West Ham). LENS a acquis Ronan Le Crom (Troyes) comme deuxième gardien derrière Vedran Runje. Cela pousse encore plus Charles Itandje vers la sortie. Par ailleurs, le jeune belge David Pollet a disputé ses premières minutes sous le maillot lensois lors du match amical contre Saint-Trond. LYON, orphelin de Florent Malouda et d' Eric Abidal, a repeuplé son flanc gauche en acquérant Fabio Grosso (Inter) pour quatre ans. MARSEILLE a frappé fort en attirant le Néerlandais de Liverpool Boudewijn Zenden. DANIEL DEVOS