C'est dans le studio réaménagé pour la collaboration entre Vivacité et Télé Bruxelles que nous avons rejoint Pascal Scimé, commis exceptionnellement à la présentation de la Troisième mi-temps, " l'émission où l'on ose tout dire ". C'est un club de la presse qui était prévu mais deux désistements de dernière minute en avaient fait un clubbeke à forte coloration... ...

C'est dans le studio réaménagé pour la collaboration entre Vivacité et Télé Bruxelles que nous avons rejoint Pascal Scimé, commis exceptionnellement à la présentation de la Troisième mi-temps, " l'émission où l'on ose tout dire ". C'est un club de la presse qui était prévu mais deux désistements de dernière minute en avaient fait un clubbeke à forte coloration... Sport Foot Magazine ! En effet, Georges Heylens et Bruno Govers étaient les survivants qui allaient accompagner Scimé pour faire le point à quatre journées de la fin du championnat de D1. Le premier constat porte sur le statu quo après le super sunday de la semaine précédente puisque Anderlecht et Genk l'avaient emporté. Govers souligne le fait que l'on est en droit d'attendre mieux du Sporting, ce en quoi il est rejoint par Heylens. Les deux hommes s'accordent également sur la bonne surprise constituée par Dieumerci Mbokani. Arrive la première interview mais un problème technique empêche les protagonistes d'entendre le son dans le studio, il faut alors se ruer sur les casques pour pouvoir réagir. L'avis général est que les Mauves risquent de ne pas tenir la distance bien que l'ami Georges soit plus nuancé. Pas question de nuances dans son chef, par contre, quand il s'agit de juger le niveau d' Olivier Deschacht, qui en prend pour son grade mais avec humour... La venue d' Ariel Jacobs est également soulevée tout comme la difficulté de préciser sa position dans l'organigramme entre Frankie Vercauteren et Pär Zetterberg. Comme d'habitude, Benjamin Deceuninck, Benoît Thans et David Steegen viennent jeter un petit coup d'£il en régie, sur la route de Studio 1. Pascal relance le concours par SMS et offre des places pour le prochain match du Brussels et relève également les messages de réaction à ce qui a été dit pour les soumettre à ses acolytes d'un soir. Les deux autres grands sont également passés au grill. Heylens loue le travail d' Hugo Broos à Genk et tous émettent le v£u pieux qu'une certaine stabilité s'installe au Standard. Vient alors le jeu des pronostics... Georges souhaite pour l'équité sportive que Genk soit champion mais admet que son c£ur penche pour le RSCA tandis que Bruno pense que les Limbourgeois s'imposeront lors de la dernière journée. Plus que quelques semaines de patience ! ERIK LENOIR