Ce tableau est composé sur base d'un algorithme constamment adapté, qui tient compte des résultats des Jeux, Coupes du Monde et Championnats du Monde précédents. Les performances plus récentes ont plus de poids, de même que celles signées lors de JO et de Mondiaux.
...

Ce tableau est composé sur base d'un algorithme constamment adapté, qui tient compte des résultats des Jeux, Coupes du Monde et Championnats du Monde précédents. Les performances plus récentes ont plus de poids, de même que celles signées lors de JO et de Mondiaux. D'après Infostrada, la Belgique obtiendrait trois médailles à Rio, soit autant - et de la même couleur - qu'à Londres. Evi Van Acker, médaille d'argent en 2012 à Londres, signerait la même performance tandis que le bronze reviendrait à deux spécialistes du taekwondo, Jaouad Achab (-68 kg) et Si Mohamed Ketbi (-58 kg), champion et vice-champion du monde en mai. La conclusion la plus marquante ? La légère baisse de régime des grandes nations. Les USA restent premiers avec une large avance mais n'auraient que 93 médailles, dont 45 d'or. A Londres, ils en avaient récolté 104, dont 46 d'or. Les USA ne sont plus descendus sous le cap des 100 podiums depuis les Jeux de Sydney en 2000. La Chine resterait deuxième tout en continuant à perdre du terrain : à Pékin 2008, elle avait récolté 100 médailles dont 51 en or, à Londres 88 (38) et d'après Infostrada, la République populaire devra se contenter de 77 (28) à Rio, son bilan le plus mauvais depuis 2000. La Russie talonnerait la Chine avec une récolte prévue de 72 (22), soit dix de moins qu'à Londres. La Grande-Bretagne devrait se satisfaire de moins aussi : sur ses terres, elle avait remporté 65 médailles (20 en or), cette fois, ce ne serait que 48 (8). Le Brésil, avec l'avantage du terrain, serait septième avec 26 médailles (10 d'or) et ferait donc mieux qu'à Londres (17/3). L'Allemagne, la France et l'Australie occuperaient les places de quatre à six, soit une jolie progression par rapport à 2012 (6e, 7e et 10e). La Nouvelle-Zélande signerait la plus belle progression. Elle ne compte que quatre millions d'habitants mais serait septième avec 18 médailles dont dix en or - à Londres, elle était 15e avec 13/6. Elle devrait sa progression à l'introduction du rugby et à sa domination en aviron. Les Pays-Bas seraient 12es (23/7), soit une place et trois médailles de mieux qu'à Londres. Infostrada prédit des médailles à la cycliste Marianne Vos, à Marit Bouwmeester, concurrente de Van Acker, à la nageuse Ranomi Kromowidjojo, à la gymnaste Epke Zonderland et à l'équipe de jumping. PAR JONAS CRETEURD'après Infostrada, la Belgique obtiendrait trois médailles à Rio, soit autant et de la même couleur qu'à Londres.