Pour le remercier de son travail de manager de crise, les supporters de Willem II ont déroulé une immense banderole à l'effigie de Paul Bottelier, avant le match contre le FC Groningue. Bottelier a été engagé l'année dernière par la commission des " sages " afin d'assainir le club et de le rendre à nouveau viable. Financièrement et sportivement, le club de Tilburg a connu une saison horrible. Il ne s'est sauvé que via les playdowns, et encore très péniblement, en battant le FC Eindhoven puis Go Ahead Eagles.
...

Pour le remercier de son travail de manager de crise, les supporters de Willem II ont déroulé une immense banderole à l'effigie de Paul Bottelier, avant le match contre le FC Groningue. Bottelier a été engagé l'année dernière par la commission des " sages " afin d'assainir le club et de le rendre à nouveau viable. Financièrement et sportivement, le club de Tilburg a connu une saison horrible. Il ne s'est sauvé que via les playdowns, et encore très péniblement, en battant le FC Eindhoven puis Go Ahead Eagles. Finalement, ce n'est qu'au terme de cette longue saison qu'est apparue la gravité du malaise financier du club. Faute de liquidités, il n'a pu s'acquitter des salaires de juin et de mai. Pendant des années, Willem II a vécu au-dessus de ses moyens, malgré les sept millions d'euros encaissés en 2007 suite au transfert à l'AZ du buteur Mounir El Hamdaoui. Bottelier a décidé de réduire le budget et a négocié avec succès le prix de location du stade et la gestion de la dette auprès de la Ville. Tous les nuages n'ont pas disparu mais Willem II a quand même pu entamer cette saison parmi l'élite. Le début de la saison n'est pas vraiment un succès. Le nouvel entraîneur, Gert Heerkes, qui a dirigé Heerenveen et Heracles, ne parvient pas à placer les tricolores sur les bons rails. Privés de leur capitaine Frank Demouge, suspendu pour trois matches, les joueurs ont été balayés, sur leurs propres terres, 0-3 par Groningue. Un site de supporters a dressé ce constat simple et réaliste : " Willem II n'est toujours pas assez bon ". Le club, proche de la frontière belge, est en bas de classement avec zéro point sur douze et s'est incliné onze fois de rang, en comptant la saison passée. Leurs problèmes financiers empêchent les Brabançons d'effectuer des transferts. Pour Willem II, la saison va être longue et pénible. DRIES MERTENS (FC Utrecht) a été suspendu pour trois matches. Notre compatriote est puni pour la claque assenée à Veli Lampilors du match contre Willem II. La faute n'avait pas été remarquée par l'arbitre Reinold Wiedemeijer. LE NAC retrouve une vieille connaissance : le Marocain Ali Boussaboun revient d'Al Nasr, aux Emirats Arabes Unis, et a signé pour un an. Il avait déjà joué pour le club de Breda de 2002 à 2005. L'attaquant a été immédiatement titularisé, face au VVVenlo (2-0). BERT VAN MARWIJK a divulgué sa sélection pour les premiers matches de qualification. Les Pays-Bas entament leur campagne ce vendredi à Saint-Marin. Ce sera le 700e match officiel de l'équipe nationale néerlandaise. La sélection comporte beaucoup de nouveaux visages, qui avaient déjà eu l'occasion, pour certains, de faire leurs preuves contre l'Ukraine : Vurnon Anita, Theo Janssen, Siem de Jong, Erik Pieters, JeremainLens, Hedwig Maduro, Piet Velthuizen et Ron Vlaar. En revanche, Arjen Robben (blessé), Giovanni van Bronckhorst, Andre Ooijer, Sander Boschker, qui ont mis fin à leur carrière internationale, sont absents, de même que Ryan Babel, Edson Braafheid et Stijn Schaars, dédaignés. WILFRIED BOUMA revient au PSV. L'ancien international, âgé de 32 ans, pensait à une nouvelle aventure en Angleterre mais il a finalement resigné pour deux ans au club où tout a commencé pour lui. Il doit compenser le départ de Carlos Salcido à Fulham. L'AJAX loue Ismail Aissati à Vitesse pour une saison. Le médian d'origine marocaine a effectué ses débuts le week-end dernier, en entrant en cours de match contre Feyenoord (revers 4-0). BREGT VERMEULEN