L'alimentation n'améliore pas les performances. On ne gagne pas un contre-la-montre en mangeant plus d'hydrates de carbone ni en buvant plus de shakes protéinés. Sans sport, on grossit même dans les deux cas. L'alimentation n'en joue pas moins un rôle indirect: elle permet au sportif de mieux s'entraîner et donc d'être plus performant. On n'a donc pas encore écrit le dernier mot sur la nutrition.
...

L'alimentation n'améliore pas les performances. On ne gagne pas un contre-la-montre en mangeant plus d'hydrates de carbone ni en buvant plus de shakes protéinés. Sans sport, on grossit même dans les deux cas. L'alimentation n'en joue pas moins un rôle indirect: elle permet au sportif de mieux s'entraîner et donc d'être plus performant. On n'a donc pas encore écrit le dernier mot sur la nutrition. Spoiler alert: if it sounds too good to be true, it probably is. En diététique du sport aussi. Nous sommes tellement aveuglés par les modes, les suppléments, les témoignages et les promesses que les sportifs oublient souvent les bases et minent leur santé. Or, si le Covid nous a appris une chose, c'est qu'une bonne santé est la condition sine qua non d'une immunité solide et d'un prompt rétablissement. Dans mon suivi nutritionnel, je m'appuie sur une food first approach, ce qui revient généralement à "réapprendre à manger". Pas sur un ton professoral: j'en reviens simplement aux bases. Beaucoup de sportifs reconnaissent en effet avoir perdu le nord dans la masse d'informations. Cette approche s'appuie sur un régime équilibré et une alimentation saine, des produits qu'on trouve au supermarché. Dans la mesure du possible, nous essayons de couvrir les besoins liés aux entraînements par une nourriture normale et équilibrée, en y ajoutant un chocolat chaud après la séance. D'ailleurs, mes sportifs s'appellent le Team Cécémel. Si les besoins sont accrus, on peut étudier quels aliments sportifs conviennent le mieux avant, pendant et après l'entraînement. On peut prendre en compte les boissons isotoniques, les shakes de récupération et les électrolytes. Les compléments alimentaires sportifs tels que créatine ou bêta-alanine ne viennent qu'en troisième lieu, quand tous les autres paramètres sont optimaux: alimentation - entraînement - récupération - sommeil. Les entraîneurs de football et de cyclisme, de jeunes comme d'adultes, peuvent suivre un cours de nutrition sportive lors de la neuvième édition de la Journée de l'Entraîneur de l'école flamande des coaches. Cette formation, le samedi 5 décembre, se déroule en mode digital, pour la première fois. Je souhaite pouvoir répondre aux nombreuses questions des participants et leur dispenser des conseils pratiques sur la manière de combiner une alimentation de base et une nutrition sportive avec une vie sportive et professionnelle ou estudiantine.