Anderlecht

La Ligue des Champions et la vente de YouriTielemans permettent aux Mauves de frapper fort sur le marché. Kara Mbodj et FrankAcheampong doivent aussi rapporter de l'argent. La saison passée, le RSCA a claqué 20 millions pour NicolaeStanciu et Cie. Il ne fera donc pas moins cette fois. Priorité : un remplaçant pour Tielemans. C'est SvenKums. Le Sporting a besoin de créativité et de sens du but sur les deux flancs. L'Eupenois Henry Onyekuru correspond à ce profil, de même que MassimoBruno, qu'Anderlecht espère pouvoir encore louer un an au RB Leipzig. Derrière, René Weiler veut un jouer plus constructif aux côtés du robuste Spajic. Anderlecht cherche également une alternative à IvanObradovic. A moins que OlivierDeschacht, qui rempile pour un an, ne joue à l'arrière gauche.
...

La Ligue des Champions et la vente de YouriTielemans permettent aux Mauves de frapper fort sur le marché. Kara Mbodj et FrankAcheampong doivent aussi rapporter de l'argent. La saison passée, le RSCA a claqué 20 millions pour NicolaeStanciu et Cie. Il ne fera donc pas moins cette fois. Priorité : un remplaçant pour Tielemans. C'est SvenKums. Le Sporting a besoin de créativité et de sens du but sur les deux flancs. L'Eupenois Henry Onyekuru correspond à ce profil, de même que MassimoBruno, qu'Anderlecht espère pouvoir encore louer un an au RB Leipzig. Derrière, René Weiler veut un jouer plus constructif aux côtés du robuste Spajic. Anderlecht cherche également une alternative à IvanObradovic. A moins que OlivierDeschacht, qui rempile pour un an, ne joue à l'arrière gauche. Des changements s'annoncent aussi dans le but. Opéré au dos, FrankBoeckx est sur la touche pour trois mois et demi. Anderlecht doit donc chercher un bon premier gardien. Davy Roef va partir, définitivement ou en location, et ne constitue pas une option. On ne sait pas encore si l'Espagnol Ruben veut rester à Bruxelles. Le club ne semble pas prêt à jouer la carte du jeune MileSvilar dès la saison prochaine, en tout cas. Seba De Maio, MichaëlHeylen, Trezeguet, HamdiHarbaoui, IdrissaDoumbia, DiegoCapel et FabriceN'Sakala n'ont plus d'avenir à Anderlecht et vont être vendus. Les jeunes DodiLukebakio et AaronLeya Iseka vont devoir faire leurs preuves ailleurs, pour la deuxième saison d'affilée. Contrairement à l'exercice précédent, Herman Van Holsbeeck ne doit pas vendre de joueurs pour équilibrer son budget. Ça lui permet de conserver des éléments convoités comme LeanderDendoncker et LukaszTeodorczyk.Quelques minutes après la défaite contre Anderlecht, Mehdi Bayat annonce un été plus mouvementé que ces dernières années : " On aime travailler dans la stabilité à Charleroi mais cette fois, il y aura un peu plus de mouvement, oui. Notamment à la demande de Felice Mazzù, qui voudrait injecter un peu de fraîcheur dans le noyau. " Mehdi Bayat décide de donner de nouvelles armes à son coach, pour l'inciter à prolonger son aventure dans le Pays Noir. Sans faire de folies pour autant, parce que Charleroi ne changera pas une formule qui fait à la fois gagner des matches et de l'argent. Une fois encore, c'est peut-être en D1B que se dénicheront les futurs hommes de Felice Mazzù. Le nom de Dylan De Belder, meilleur buteur de l'antichambre avec le Lierse, circule à Charleroi, mais l'écart entre l'offre carolo et la demande flandrienne est trop large pour espérer un dénouement favorable. À première vue, un transfert d'une valeur sûre sortie du ventre mou de l'élite semble également rester inconcevable dans les bureaux de la direction zébrée. Le club pourra encore compter sur les réseaux de Mogi Bayat pour rafraîchir son vestiaire à moindres frais, pour un noyau qui sera logiquement maintenu à 26 joueurs. Chaque départ sera donc compensé : un attaquant pour Hamdi Harbaoui, d'abord. Le nom de Jérémy Perbet est évidemment cité, mais ses prétentions salariales (qui pourraient exploser, vu l'intérêt des clubs du Golfe) et son envie de rejouer l'Europe ne plaident pas en faveur d'un retour chez les Zèbres. Il faudra également remplacer Clinton Mata, et sans doute Damien Marcq et Clément Tainmont, désireux de relever un nouveau défi. Cela ferait quatre nouveaux, auxquels on pourrait ajouter un défenseur central gaucher, vu la longue indisponibilité de Steeven Willems. De nouveaux Zèbres qui ne devraient pas tarder à découvrir leur nouvel environnement, puisque le souhait de la cellule sportive est de boucler le mercato avant le stage estival de Mierlo, prévu au début du mois de juillet.Qui sera le nouveau patron sportif de Bruges ? Cette quête difficile a accaparé le Club la semaine passée. Y compris les joueurs et les autres formations de D1 : les footballeurs loués et leurs clubs souhaitent clarifier leur situation le plus vite possible. Parmi eux, Sander Coopman (Zulte Waregem) et Brandon Mechele (STVV), convoité par Zulte Waregem et Courtrai. Par ailleurs, Bruges a également passé son noyau en revue, avec l'aide de Michel Preud'homme. Plusieurs joueurs nourrissent des ambitions : Bjorn Engels, José Izquierdo, Stefano Denswil. Les deux premiers ont déjà émis en public leur désir de partir, le Néerlandais observe ce qui se passe et est à l'écoute des propositions. D'autres ont fait leur temps. Le gardien LudovicButelle a perdu sa place pendant les PO1 et pouvait déjà partir en janvier, en fait. Tomas Piña, qui a peu joué, n'a plus d'avenir dans la Venise du Nord non plus. Le nouvel entraîneur voudra-t-il le conserver ? En pointe, AbdoulayeDiaby et LiorRefaelov sont d'autres points d'interrogation. L'Israélien a des offres d'Haifa et de Chine. Indépendamment du dossier " entraîneur ", le Club a déjà clarifié pas mal de choses. Il a effectué un scouting intensif pour le compartiment offensif et a anticipé le départ éventuel d'Izquierdo en ouvrant le dossier HenryOnyekuru. Elton Acolatse, un ailier doté d'un bon bagage technique, vient de Westerlo, ainsi que Carlos Strandberg, loué par le Club aux Campinois en janvier. Strandberg est un avant-centre suédois de 21 ans, d'origine mozambicaine. Il a inscrit un but - contre Anderlecht - en huit matches, dont deux seulement comme titulaire. Il ne semble donc pas être un réel concurrent pour Jelle Vossen ou Wesley. La défense a déjà son renfort, au cas où les rêves de transfert de Denswil se réaliseraient : le Colombien German Mera (27 ans) a été embauché en janvier. C'est un gaucher qui a joué six mois aux USA, dans le Colorado. Petit, il vendait des chontaduros, une sorte de pêche, et du sable dans les rues de Cali pour contribuer à la survie de sa famille, après le décès prématuré de son père. Il est maintenant un solide gaillard de 1m87. Il est donc un rien plus grand encore que le jeune Serbe Erhan Masovic, un autre défenseur central âgé de 18 ans et transféré en prévision de l'avenir.Personne n'est à vendre cet été, annonce Genk. Le directeur sportif Dimitri de Condé a ses apaisements dans le dossier Alejandro Pozuelo : l'Espagnol est encore sous contrat pour deux ans et il négocie même un bail de plus longue durée avec le Racing. Le Celta Vigo convoite l'extérieur Leandro Trossard mais De Condé doute que les Espagnols proposent la somme voulue. Le médian Sander Berge ne joue que depuis six mois et toutes les parties semblent considérer qu'un départ serait prématuré. Trois joueurs ont déjà quitté Genk par la petite porte : le gardien Marco Bizot (AZ), l'arrière droit Sandy Walsh (Zulte Waregem) et le médian Bennard Kumordzi (KV Courtrai). Ils étaient en fin de contrat. C'est aussi le cas de Thomas Buffel, avec lequel Genk va discuter. Tino-Sven Susic veut et peut partir. Le portier Mathew Ryan, loué par Valence jusqu'en fin de saison, rêve d'un championnat plus coté. Genk cherche donc un nouveau gardien, ne serait-ce que parce que le retour de Laszlo Köteles, loué à Waasland-Beveren, semble improbable. Idem pour le médian Yoni Buyens, qui a porté le maillot de Westerlo cette saison. Genk loue actuellement l'extérieur Jean-Paul Boëtius, propriété du FC Bâle, et se tâte à propos de l'option d'achat. Celle du médian Ruslan Malinovski est déjà levée. Genk enregistre, pour l'heure, une arrivée: le back droit d'Aalborg, Joakim Maele. Pour le reste, De Condé annonce qu'il cherche encore un ailier et un attaquant central.La direction veut entamer la préparation, le 21 juin, avec un noyau prêt à 90 %, afin de ne devoir effectuer de corrections qu'à deux positions maximum en hiver. Mamadou Sylla (23, ans, Eupen) est un attaquant au démarrage rapide, capable d'apporter de la profondeur et d'accroître l'efficacité devant le but. Le Sénégalais a marqué douze buts en championnat. Il doit jouer avec Kalifa Coulibaly, car le passage de Jérémy Perbet (lié jusqu'en 2019 à Gand mais trop limité) risque de se borner à une seule saison. Gand annonce trois renforts supplémentaires, sans doute des footballeurs belges, car ce contingent est trop juste. Le club suit plusieurs pistes. L'ancien Diable Rouge Dennis Odoi, qui a fait banquette à Fulham ces derniers mois, peut évoluer des deux côtés de la défense. Il n'y a pas de véritable doublure à l'arrière gauche Nana Asare. Gand s'intéresse aussi à Jordi Vanlerberghe (20 ans, Malines, sous contrat jusqu'en 2019), qui peut jouer en défense ou dans l'entrejeu. Le gardien réserviste Brian Vandenbussche et le défenseur Noël Soumah, que des problèmes cardiaques ont empêché de jouer, sont en fin de contrat. L'avant suédois Emir Kujovic (2019) est superflu. Thomas Foket (2018) est partant. Moses Simon (2019), Stefan Mitrovic (2020) et Brecht Dejaegere (2019) sont également ouverts à une nouvelle aventure. L'avenir de Rami Gershon (2018), qui a souvent gaffé en défense, est incertain. L'arrière Siebe Horemans (2018) et le médian Lukas Schoofs (2020), loués à OHL, ne reviendront sans doute que provisoirement, tout comme l'attaquant Simon Diedhiou (2018, Excel Mouscron), l'arrière gauche français Jérémy Taravel (2018, FC Sion, avec option d'achat) et l'extérieur norvégien Gustav Wikheim (2019, FC Midtjylland). Il y a peu de chances que le médian défensif Rob Schoofs (2019) ait la patience demandée par Hein Vanhaezebrouck. L'arrière latéral israélien Ofir Davidzada (2020), le médian axial nigérian Ibrahim Rabiu (2019) et l'avant-centre serbe Darko Bjedov (2019) sont trop légers.Comme les trois précédentes saisons, l'objectif du directeur sportif Luc Devroe est d'entamer la préparation avec un noyau au complet. La mission n'est pas évidente. Nicolas Lombaerts (32 ans) a signé un contrat de trois saisons, ce qui implique que le club va sans doute prendre congé de David Rozehnal, le sixième défenseur central du noyau, à moins qu'Antonio Milic, une des révélations de la saison, ne parte à l'étranger. Suite au départ de Jean Chopin et Didier Ovono, Ostende a engagé un troisième gardien, Thomas De Bie (Cercle Bruges), et veut absolument un nouvel arrière gauche, Fabien Antunes étant en fin de contrat, car le staff technique n'a pas envie de continuer à aligner des défenseurs axiaux ou des médians sur le flanc. Adam Marusic, le joueur le plus polyvalent du groupe, a attiré l'attention des scouts, même si le Monténégrin est encore lié au KVO trois saisons. Sébastien Siani (32 ans), sous contrat pour deux ans avec option pour une saison de plus, est placé devant un choix cornélien : rester, à de meilleures conditions, ou se risquer à l'étranger, pour y clôturer sa carrière. Andile Jali est remonté à la surface pendant les PO1 mais il semble préférer un transfert. Le club tient compte du départ probable de Landry Nany Dimata, qui intéresse le VfL Wolfsburg depuis longtemps, et éventuellement de Knowledge Musona, en remplacement duquel il a déjà transféré l'extérieur droit Nicolas Rajsel (23, Union).Lors de notre entretien avec Bruno Venanzi du 13 avril dernier, le président du Standard nous avait dit que le mercato estival serait plus calme que le précédent. Plus question donc de voir arriver une ribambelle de joueurs dans les dernières heures du mercato comme l'an dernier et surtout de se séparer de son coach (Yannick Ferrera) quelques jours plus tard. Le Standard avait perdu plusieurs mois et n'a jamais rattrapé son retard. La priorité ultime des dirigeants liégeois est de ne pas se louper sur le choix du futur coach. A l'heure d'écrire ces lignes, pas de fumée blanche en bord de Meuse. La direction avait rapidement privilégié deux noms : Sergio Conceiçao (qui a joué avec les pieds du Standard et prolongé son aventure à Nantes) et Michel Preud'homme (qui s'est entretenu avec Bruno Venanzi mais ce dernier a rapidement compris que le désormais ex-coach de Bruges avait besoin de souffler et surtout ses prétentions financières étaient hors de portée). Depuis lors, de nombreux noms ont circulé en coulisses. Des pistes françaises comme Frank Passi (ex-Lille et Marseille) ou Francis Gillot (ex-Bordeaux) et même sud-américaines avec Gabriel Heintze, Matias Almeyda, ou des bien plus loufoques du type LuisFernandez ou Rolland Courbis. Côté belge, il reste Franky Vercauteren alors que Mehdi Bayat a déclaré qu'il ne laisserait pas partir Felice Mazzù et certainement pas à la concurrence. Pour la direction liégeoise, il est cependant impératif que le dossier du coach soit réglé dans les prochains jours. Le temps presse alors que le club n'a plus le droit à l'erreur. C'est dire si la pression est grande sur les épaules de Venanzi et cie. Au rayon des joueurs, il devrait y avoir quelques départs. Côté certitudes : Ishak Belfodil à qui on a promis, l'hiver dernier, un bon de sortie. Guillaume Hubert, dont la relation avec l'entraîneur des gardiens Philippe Vande Walle, est loin d'être au beau fixe devrait également quitter Sclessin. Même chose pour Matthieu Dossevi, qui cette saison a irrité tout son monde, joueurs, staff, direction, prétextant notamment à plusieurs reprises des pépins physiques alors qu'il n a jamais été à la hauteur de son statut et de son salaire. Olivier Renard, qui est le premier à vouloir se débarrasser du joueur français, attend cependant une offre sérieuse. Collins Fai pourrait aussi quitter Sclessin tout comme Corentin Fiore. Le premier est très décevant depuis son retour de Coupe d'Afrique tandis que le second craint ne jamais recevoir sa chance et étudie des offres venues d'Italie et du Portugal. MilosKosanovic est, lui, aussi sur le départ d'autant qu'Alexander Scholz préfère avoir à ses côtés, KonstantinosLaifis. Au milieu, Eyong Enoh est partant certain, tout comme Danilo Barbosa qui était arrivé cet hiver en prêt. Le club compte par contre énormément sur Jérôme Deom mais surtout sur Razvan Marin qui devrait être le patron du milieu de terrain. Junior Edmilson a la bougeotte mais le Standard ne veut pas envisager un départ pour son élément le plus bankable. Devant, Renaud Emond et Benito Raman (qui a excédé le club ces dernières semaines) sont priés de se trouver un nouvel employeur. L'inconnu réside dans l'avenir d'Orlando Sa qui pourrait profiter de ses bonnes stats pour goûter une énième fois à une nouvelle aventure. Rayon arrivées, plusieurs noms circulent (David Henen, Mats Rits, etc). Le jeune et talentueux défenseur de Malines, Jordi Vanlerberghe a lui refusé l'offre liégeoise et préfère celle de Bruges. Olivier Renard a deux priorités dans son recrutement : trouver un véritable numéro 6 et un attaquant, voire deux. Et dans la situation actuelle du Standard, ce n'est pas chose aisée.Bien qu'il n'ait jamais été le principal candidat à la succession de Michel Preud'homme au Club, quoi qu'en aient dit certains journaux - il s'agissait d'un entretien informel, sans garanties, la confirmation de Francky Dury au poste de manager de Zulte est définitivement actée. Au moins cela assure-t-il la stabilité du club, même si un nouveau problème s'est fait jour : suite aux huées des supporters, MbayeLeye veut partir. Dury, lui, veut conserver son " Drogba " mais parviendra-t-il à convaincre le Sénégalais ? Surtout si un autre club - l'Antwerp, peut-être - lui offre un contrat de longue durée. Le plantureux contrat de Leye (800.000 euros par an) prend fin en juin 2018 et compte tenu de son âge, 35 ans en décembre, une prolongation est loin d'être acquise. Avec seize buts, l'avant a encore démontré sa valeur, même s'il a dépassé son pic de forme pendant les PO1. Comme BabacarGueye, loué, retourne à Hanovre, Zulte Waregem doit de toute façon chercher des avants ayant un profil plus polyvalent, ne serait-ce que pour soulager Leye. Le noyau doit être étoffé et rajeuni - l'Essevee avait le onze de base le plus âgé du championnat, d'autant que l'Europa League va alourdir son agenda. Deuxième priorité : des nouveaux 6 et 8, pour remplacer SoualihoMeïté (sans doute transféré à Monaco) et Lukas Lerager, qui avait déjà un accord personnel avec Nice mais est maintenant courtisé par Bergame. Troisième must have : un défenseur central car MarvinBaudry n'a pas convaincu Dury. Il n'est pas non plus certain que LucaMarrone, loué par la Juventus, reste à Waregem. Le club a déjà un remplaçant pour l'arrière droit Henrik Dalsgaard, qui part à Brentford : SandyWalsh (Genk). Comme le transfert hivernal JakobAnkersen veut s'en aller, qu'un autre nouveau, AlikoBala, n'a encore rien montré, que AlessandroCordaro (12 minutes de jeu en PO1) semble prendre la porte et que la révélation SanderCoopman va sans doute retourner au Club, Waregem souhaite aussi engager un ailier.PAR LA RÉDACTION - PHOTOS BELGAIMAGE