" Je n'ai pas déclaré à la presse italienne que je voulais revenir au pays mais simplement que ma famille me manquait ", a rectifié Giovanni Trapattoni, pour prendre à contre-pied les journalistes portugais. L'entraîneur de 66 ans venait d'aider Benfica à reconquérir son premier titre depuis 1994 et y était encore lié pour une saison.
...

" Je n'ai pas déclaré à la presse italienne que je voulais revenir au pays mais simplement que ma famille me manquait ", a rectifié Giovanni Trapattoni, pour prendre à contre-pied les journalistes portugais. L'entraîneur de 66 ans venait d'aider Benfica à reconquérir son premier titre depuis 1994 et y était encore lié pour une saison. Trap entame un troisième chapitre en Bundesliga, après deux passages au Bayern dans le courant des années 90. Après avoir requis un temps de réflexion, il a paraphé un contrat de deux ans au VfB Stuttgart. Il avait la priorité sur Trond Sollied. Le club souabe a pris congé de Matthias Sammer à la fin de la saison, déçu d'avoir raté une qualification pour la Ligue des Champions au sprint final et furieux des dissensions qui ont éclaté au sein du noyau. Le président Erwin Staudt voulait un grand nom pour remplacer l'ancien international allemand. Durant sa longue et fructueuse carrière, le Maestro a déjà gagné 19 titres, dont un en 1997 avec le Bayern. Il obtient un million de plus que son prédécesseur, soit deux millions et demi par an. Selon le Stuttgarter Zeitung, l'accord de sa femme Paola constituait le dernier obstacle car Trapattoni était aussi en contact avec Chievo. " Je ne puis m'arrêter. J'ai besoin d'un terrain de football ", a-t-il expliqué au quotidien Die Welt. " Stuttgart est comme Milan, une grande ville industrielle où on apprécie la valeur du travail. Notre jeu reflétera cette mentalité ". Trapattoni devra abandonner le style défensif qu'il prône et qui avait été fatal à Sammer. On redoute le catenaccio. Stuttgart veut savourer un football champagne, avec beaucoup de buts et du spectacle ainsi, bien sûr, qu'une qualification pour la Ligue des Champions. Trapattoni reste une figure mythique, dont les envolées en allemand font souvent sourire. Il n'a pas failli lors de sa première conférence de presse. Sa crise de colère du 10 mai 1998 à l'égard de Mehmet Scholl et Thomas Strunz, après une défaite 0-1 contre Schalke 04, reste dans les annales. L'Italien n'était pas content de l'engagement de ses joueurs et l'avait fait savoir... comme il le pouvait. A Stuttgart, il pourra compter sur son adjoint, Andreas Brehme (44 ans), ancien défenseur international et entraîneur en Bundesliga, pour relayer ses explications dans le vestiaire... Il doit reconstruire une équipe car Kevin Kuranyi (Schalke 04), Imre Szabics (FC Cologne) et Philipp Lahm (Bayern) sont partis. Daniel Bierofka (Leverkusen), Thomas Hitzlsperger (Aston Villa) et Ludovic Magnin (Werder Brême) ont déjà été engagés. Trap voulait à tout prix conserver Alexander Hleb, sa plaque tournante, il avait même refusé ce transfert, mais les millions d'Arsenal et la volonté du joueur de franchir un cap supplémentaire dans sa carrière ont été décisifs. Trapattoni avait quand même anticipé ce départ en avançant LuisFigo comme son transfert prioritaire. En haut de sa liste, on trouve aussi l'avant suisse Alexander Frei (Rennes), tandis que Vincenzo Montella (AS Rome) est une option. LE BORUSSIA DORTMUND a reçu quelque quatre millions d'euros de Benfica, qui a transféré son avant brésilien Ewerthon (24 ans). ZE ROBERTO (30 ans) a prolongé son contrat au Bayern jusqu'en 2006. LE BORUSSIA MÖNCHENGLADBACH a acquis les services du défenseur portugais José Antonio dos Santos (28 ans, jusqu'en 2007), transféré gratuitement de Coimbra. HERTHA BSC a offert un contrat professionnel de quatre ans à l'avant nigérian Solomon Ndubisi Okoronkwo (18 ans). Le gardien Kevin-Stuhr Ellegaard (22 ans), en fin de contrat à Manchester City, a signé jusqu'en 2008. ARMINIA BILEFELD a présenté ses trois nouveaux : le défenseur Christian Schwegler (21 ans, FC Lucerne, jusqu'en 2007), le gardien Pascal Formann (22 ans, sans club, jusqu'en 2007) et l'avant David Kobylik (24 ans, Sigma Olomouc, jusqu'en 2008). (F. Vanheule)