ANTWERP FC
...

ANTWERP FC Trois locations arrivent à terme à Deurne : celles de l'avant Michaël Lallemand, du médian Stephen Buyl et de l'arrière gauche Alexander Corryn. Le conseiller sportif Sven Jaecques signale qu'il doit encore évoquer une prolongation de séjour avec ce dernier. Pour le reste, la liste des départs concerne des noms nettement moins connus. L'Antwerp a levé l'option sur le contrat des médians Mamoutou N'Diaye et Geoffrey Hairemans. L'Antwerp cherche avant tout des renforts en attaque et au centre de la défense, d'après Jaecques. COURTRAI Priorité : une nouvelle défense. Courtrai a déjà engagé un médian défensif, Bennard Kumordzi. Devant, Cardiff City met à sa disposition un autre avant : Frédéric Gounongbé à la place de Idriss Saadi. Les partants déjà certains : les mercenaires Dimitris Goutas et Andriy Totovytsky, les joueurs en fin de contrat que sont Nebojsa Pavlovic, Gertjan De Mets et Michalis Sifakis, ainsi que Tomislav Barbaric et Joazinho. Parmi les footballeurs loués, Lukas Van Eenoo et Lars Veldwijk entament la préparation avec Courtrai. Le club cherche une solution pour Thanasis Papazoglou, Tomislav Kis et Michael Lallemand. Il faut encore un second gardien, pour remplacer Sifakis. Le nouveau T1 Yannis Anastasiou veut l'Anglais Steve Rutter et le Néerlandais Youssef Vos comme adjoints. EUPEN Avec seulement douze joueurs encore sous contrat au-delà du 30 juin, Eupen a du pain sur la planche pour constituer son noyau. Pas de quoi inquiéter Jordi Condom, qui assure au journal L'Avenir que " 80 % du noyau sera constitué pour la reprise ", prévue le 26 juin. Mamadou Sylla, qui a déjà quitté le club à destination de Gand, et Henry Onyekuru qui ne devrait plus faire de vieux os au Kehrweg, devront être remplacés. Mais pour l'instant, les talents sortis de l'Académie Aspire pour rejoindre Eupen cet été appartiennent seulement au secteur défensif (deux arrières latéraux et un gardien). Pour répondre aux contraintes de la Pro League, Eupen cherche aussi du belge. Si possible, assez bon pour ne pas seulement rejoindre les Cantons de l'est pour faire le nombre. LOKEREN Les problèmes de Lokeren la saison écoulée ? Un manque de vitesse et de profondeur sur les flancs, ce qui a limité le rendement de Tom De Sutter, et trop peu de frivolité en général. Lokeren a déjà pris congé des vétérans Copa et Georgios Galitsios tandis que Koen Persoons peut partir s'il reçoit une bonne offre. Lokeren a déjà enrôlé les renforts nécessaires pour les flancs en la personne du Néerlandais Luciano Slagveer (Heerenveen) et du Suédois Robin Söder (Esbjerg), lequel est aussi susceptible d'évoluer au poste de second avant en 4-4-2. Le médian offensif Samy Kehli vient de Roulers. Runar Kristinsson a déjà un noyau quasiment complet pour la prochaine saison. MALINES Malines a déjà engagé le médian Ahmed El Messaoudi et l'attaquant Dimitrios Kolovos, qu'il louait jusqu'à présent. Le club n'a pas prolongé les contrats de l'arrière droit Xavier Chen, du médian Reda Jaadi et de l'avant Christian Osaguano. Par ailleurs, il veut se débarrasser de six autres joueurs, parmi lesquels les avants Nicolas Verdier et Sotiris Ninis, l'ailier gauche Nils Schouterden et l'arrière droit Laurens Paulussen. Le médian Mats Rits et l'allrounder Jordy Vanlerberghe peuvent partir. Malines cherche avant tout des renforts en attaque et à l'arrière droit. MOUSCRON Dix. Soit le nombre de joueurs encore sous contrat à Mouscron après le 30 juin. L'Excel a levé les options de Mërgim Vojvoda, Fabrice Olinga, Aristote Nkaka, Jérémy Huyghebaert et Mickaël Tirpan. Régional de l'étape, Huyghebaert devrait rester. Dino Arslanagic ne serait pas contre un autre challenge et Filip Markovic va quitter le club. Quant à Mircea Rednic, il a prolongé son contrat mercredi dernier. Il souhaitait des garanties sur le nouveau noyau que Mbo Mpenza pourrait lui construire. L'ombre de l'ancien diable plane sur le Canonnier depuis que le duo Selak-Païva a été remercié. SAINT-TROND Le STVV a lancé sa première offensive en engageant Marten Schevenels, un gardien de 17 ans issu de Genk, mais l'été s'annonce chargé pour les Limbourgeois. Après la trêve hivernale, Cristan Ceballos, Brandon Mechele, Igor Vetokele et Boli Bolingoli sont devenus de véritables piliers et il s'agit maintenant de les convaincre de prolonger leur séjour en Hesbaye. Quid de Pieter Gerkens et de Stef Peeters, courtisés par moult clubs belges du subtop ? Le CEO Philippe Bormans va-t-il parvenir à conserver ces six footballeurs ? Ce serait un immense succès. Un joueur peut se trouver un autre employeur: le back droit Mamadou Bagayoko, à qui l'on reproche trop d'erreurs défensives. WAASLAND-BEVEREN Les Waeslandiens ont un nouvel entraîneur, Philippe Clement. Son fils et son gendre y jouent et il a dit en riant qu'il " ferait tout pour faciliter leur éclosion ". Première tâche : chercher un adjoint, le club ayant remercié Bart Wilmssen, bras droit de Cedomir Janevski. Deuxième tâche : chercher des joueurs chevronnés car Laszlo Köteles avait du poids dans le vestiaire et il faut encadrer les jeunes. Thomas Buffel est une piste. Il faut une doublure à Merveille Goblet et l'idéal serait un gardien expérimenté. Le club a assuré son maintien grâce aux transferts hivernaux Steeven Langil et Ibrahima Conte. Conte a été rapidement classé, Langil, loué par Varsovie, peut rejoindre l'Antwerp. Il faut une injection de qualité. Le transfert de Joachim Van Damme est déjà conclu . Plusieurs jeunes rêvent de recevoir leur chance : Aleksandar Boljevic, Olivier Myny, Zinho Gano (qui a travaillé avec Clement à Bruges), Laurent Jans. Rudy Camacho et Ibrahima Seck veulent travailler dans une structure plus professionnelle mais le nouvel entraîneur les convaincra peut-être de rester.