Si Anderlecht est rentré singulièrement dans le rang en Europe, ces dernières années, c'est sans doute lié aussi à une politique de transferts de plus en plus frileuse. En voici le détail :
...

Si Anderlecht est rentré singulièrement dans le rang en Europe, ces dernières années, c'est sans doute lié aussi à une politique de transferts de plus en plus frileuse. En voici le détail : MbarkBoussoufa (La Gantoise) : 3,5 millions d'euros Lucas Biglia (Independiente) : 3 Nicolas Pareja (Argentinos Juniors) : 2 Mémé Tchité (Standard) : 1,5 Max von Schlebrügge (Hammarby) : 1 Cristian Leiva (Banfield) : 800.000 euros Marcin Wasilewski (Lech Poznan) : 800.000 Jelle Van Damme (Southampton) : 500.000 Ahmed Hassan (Besiktas) : gratuit Jan Polak (FC Nuremberg) : 3,5 millions d'euros Cyril Théréau (Steaua Bucarest) : 2,5 Guillaume Gillet (La Gantoise) : 1,7 Stanislav Vlcek (Slavia Prague) : 1 Thomas Chatelle (RC Genk) : 500.000 Davy Schollen (NAC Breda) : 125.000 Tom De Sutter (Cercle Bruges) : 3,1 millions d'euros Matias Suarez (Belgrano) : 1,2 Hernan Losada (Germinal Beerschot) : 1, 1 Dmitri Bulykin (Bayer Leverkusen) : 1 Kanu (Juventus Sao Paulo) : 500.000 Victor Bernardez (Motagua) : 600.000 Nemanja Rnic (Partizan Belgrade) : 200.000 Lukas Marecek (FC Brno) : 1,5 million d'euros Ondrej Mazuch (Fiorentina) : 1,3 millions d'euros Paul Taylor (RC Montegnée) : 100.000 Pablo Chavarria (Belgrano) : 1,2 million d'euros Pier Barrios (Belgrano) : 500.000 Sacha Kljestan (Chivas Los Angeles) : 475.000 Jan Lecjaks (Viktoria Plzen) : 300.000 Dalibor Veselinovic (FC Brussels) : 250.000 Ablaye Seck (ASC Niary Tally) : 100.000 Cette année, Anderlecht a déjà vu gonfler sa trésorerie de 10 millions d'euros suite aux départs, lors du mercato d'hiver, de Jan Polak à Wolfsburg (2 millions) et de Mbark Boussoufa à Anzhi Makhatchkala. Il en espère encore 25 autres avec les transferts de Lucas Biglia et Romelu Lukaku. Mais ce total de 35 millions ne servira pas seulement à faire des achats, car le RSCA doit encore apurer une dette de 6 millions. Sans compter qu'il investit actuellement dans la brique, dans son Académie de Neerpede, avant de procéder à l'agrandissement du stade Constant Vanden Stock.