Eté 2000. Un certain Andrei Arshavin évolue au Zenit Saint-Pétersbourg en Coupe Intertoto. L'adversaire a pour nom Bradford City, qui fait alors un court séjour en Premier League. Le Zenit l'emporte facilement 0-3 et tous les observateurs notent le nom du jeune homme russe dans leur calepin. Deux ans plus tard Arshavin, qui évoluait d'abord sur le flanc droit, glisse au poste de meneur de jeu et devient international russe.
...

Eté 2000. Un certain Andrei Arshavin évolue au Zenit Saint-Pétersbourg en Coupe Intertoto. L'adversaire a pour nom Bradford City, qui fait alors un court séjour en Premier League. Le Zenit l'emporte facilement 0-3 et tous les observateurs notent le nom du jeune homme russe dans leur calepin. Deux ans plus tard Arshavin, qui évoluait d'abord sur le flanc droit, glisse au poste de meneur de jeu et devient international russe. Ce n'est que plus tard qu'il se fera un nom sur la scène continentale. Dick Advocaat prend en mains le Zenit, l'amenant au titre de champion de Russie au succès européen : il remporte la Coupe de l'UEFA en mai 2008, aux dépens des Glasgow Rangers, et Arshavin est l'homme du match. Ensuite il y eut l'EURO. Arshavin était suspendu pour les deux premiers matches de poule, ce qui n'empêcha pas Guus Hiddink de l'emmener en Suisse et en Autriche. La suite du tournoi lui donnera raison, puisque le joueur se mua en plaque tournante de l'équipe russe, qui élimina les Pays-Bas. Même après ce brillant EURO, Arshavin resta au Zenit, qui exigeait 27 millions d'euros pour lui. Barcelone et Tottenham hésitèrent, craignant peut-être aussi la réputation d'Arshavin, qui profite à fond de son statut de star et a un train de vie plantureux. Lorsque le championnat russe se termina à l'automne, Arshavin fit savoir qu'il était encore " membre du Zenit, mais qu'il ne souhaitait plus jouer pour le club ". Il fit aussi l'impasse sur les matches de préparation durant le stage. Mais la somme de transfert restait problématique. Jusqu'à ce qu'Arsenal perde Cesc Fàbregas, blessé au genou juste avant le Nouvel An. Son retour est prévu pour avril, bien que le Catalan semble en avance sur le planning. Le club londonien a perdu le contact avec les clubs du top à cause de plusieurs partages. Offensivement, il était temps d'apporter de la créativité, c'est pourquoi Arsenal a profité des dernières minutes du mercato pour signer Arshavin (27 ans), pour environ 16 millions d'euros. Au jeune Russe d'être rapidement prêt physiquement, lui qui disputa sa dernière rencontre en novembre dernier. Il ne pourra pas être aligné en coupe d'Europe, puisqu'il a déjà joué avec le Zenit en LC cette saison. COUPE : le replay d'Arsenal-Cardiff a été reporté au lundi 15 février à cause de la neige. Burnley-West Brom (avec Carl Hoefkens dans la dernière demi-heure) a eu lieu : 3-1. Marouane Fellaini est également encore en lice puisque Everton a battu Liverpool (1-0 a.p.). NICKY BUTT (34 ans) prolonge à Newcastle jusqu'en 2010. FRANK LAMPARD a reçu la rouge contre Liverpool mais ne sera pas suspendu. La fédération a jugé l'exclusion injustifiée. José Bosingwa, qui a donné un coup volontaire à un adversaire sans être vu par l'arbitre, ne sera pas puni non plus. ROBBIE KEANE (28 ans) revient à Tottenham après un passage d'à peine 6 mois à Liverpool. TRANSFERTS : le médian Angelos Basinas passe de l'AEK Athènes à Portsmouth, l'attaquant Henri Camara de Wigan à Stoke, le médian Olivier Dacourt de l'Inter à Fulham, l'avant Jô de Manchester City à Everton, l'attaquant Juan Carlos Meseguez de San Lorenzo à West Brom, le médian Youssouf Mulumbu du PSG à West Brom, l'attaquant Ricardo Quaresma de l'Inter à Chelsea, le défenseur Ryan Taylor de Wigan à Newcastle, l'attaquant Charles N'Zogbia de Newcastle à Wigan, l'attaquant Theofanis Gekas de Leverkusen à Portsmouth et le défenseur Tal Ben Haim de Man. City à Sunderland. Au total, 185 millions ont été dépensés, un record. Man. City a dépensé le plus (53 millions), suivi par Tottenham (45). PETER T'KINT