LE TIRAGE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

" De toutes les équipes que nous pouvons rencontrer aux tours préliminaires, aucune n'est à la hauteur de Porto, qui nous a éliminés de l'Europa League l'année passée et qui l'a gagnée. C'était une équipe de Ligue des Champions. Si nous nous qualifions pour les poules, ce sera plus pour participer que pour gagner. Parce que Genk n'est pas prêt pour ce niveau. Même l'Europa League serait difficile à combiner avec le championnat. "
...

" De toutes les équipes que nous pouvons rencontrer aux tours préliminaires, aucune n'est à la hauteur de Porto, qui nous a éliminés de l'Europa League l'année passée et qui l'a gagnée. C'était une équipe de Ligue des Champions. Si nous nous qualifions pour les poules, ce sera plus pour participer que pour gagner. Parce que Genk n'est pas prêt pour ce niveau. Même l'Europa League serait difficile à combiner avec le championnat. "" J'espère que les discussions inutiles vont s'arrêter. Comment peut-on reprocher aux clubs d'avoir scindé les lots, avec le risque que certains matches aillent chez un opérateur, et d'autres matches à d'autres chaînes ? C'est le conseil de la concurrence qui a imposé à la Ligue pro de faire cette scission. Pour éviter, justement, qu'une chaîne rafle tout. Il faudra deux décodeurs et deux abonnements pour tout voir ? Et alors ? Jusqu'à présent, ceux qui avaient Telenet ne recevaient aucun match. Désormais, tout le monde aura droit à quelque chose. Et les abonnés à Belgacom ne devront même plus payer de supplément pour regarder du foot. Il n'y a que des gagnants dans l'histoire. Mais les médias ne voient pas ces côtés positifs. Ils ne nous ont pas aidés. Déjà pendant les discussions sur la formule du championnat, je les trouvais très négatifs. "" Je suis toujours obligé d'être d'accord avec mon coach, mais quand il dit que ça ne lui fait rien de spécial d'avoir battu Anderlecht dans la course au titre, je n'arrive pas à le croire. " (Il rigole)." Au départ, c'est la ville qui m'a attiré. Et comme en plus, il y avait là-bas, par hasard, une équipe qui jouait bien au foot... Quand je travaillais au Luxembourg, j'allais à Barcelone trois ou quatre fois par mois. Le premier match que j'ai vu au Nou Camp était la finale des Jeux Olympiques 92. Puis, j'ai vu le Barça. C'est devenu une passion. Puis une folie, et je me suis inscrit comme socio. Je connais mieux Barcelone que Bruxelles, je dois y être allé 150 fois. " " René Vandereycken et Jacky Mathijssen sont les deux seules personnes du monde du foot avec lesquelles j'ai un contact autre que professionnel. Ce sont mes deux amis dans ce milieu. Oui, c'est possible de passer une journée agréable avec eux ! Vous savez, dès qu'il n'y a pas de journaliste, Vandereycken est un type très sympa... "" Après avoir arrêté mes activités d'agent, je suis resté à la maison pendant plus de deux ans. Comme homme au foyer. Je conduisais les enfants à l'école, je faisais la cuisine, je m'occupais de l'entretien, je me suis bien amusé. A ce moment-là, je n'avais même pas l'intention de retravailler un jour. J'aurais pu faire ça toute ma vie, ça ne m'aurait posé aucun problème psychologique... "