Le comparatif entre les sept championnats que sont la Belgique, la France, l'Angleterre, les Pays-Bas, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne, en tenant compte qu'il restait une rencontre à disputer entre Bilbao et Barcelone (finale de Ligue des Champions oblige), permet de remarquer que la productivité est en baisse par rapport à 2004-2005.
...

Le comparatif entre les sept championnats que sont la Belgique, la France, l'Angleterre, les Pays-Bas, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne, en tenant compte qu'il restait une rencontre à disputer entre Bilbao et Barcelone (finale de Ligue des Champions oblige), permet de remarquer que la productivité est en baisse par rapport à 2004-2005. La France reste le pays le moins productif avec 2,14 buts par rencontre devant la Belgique avec 2,26. Tous les autres tournent autour des 2,5 avec à nouveau la première place pour la Hollande qui chute de 3,10 à 2,68 cette saison ! La France connaît le plus de matches nuls (31 % des rencontres) et les Pays-Bas le moins (17,6 %). Milan a la meilleure différence de buts ( + 54 ) et pourrait être rejoint par Barcelone en tant que meilleure attaque (85 buts) si le club catalan empile 6 buts lors du dernier match. Peu probable ! A la moyenne de buts inscrits par rencontre, c'est Feyenoord qui l'emporte avec 2,32 goals marqués. Les deux équipes qui ont pris le plus de points sont Chelsea (qui possède la meilleure défense avec 0,58 but encaissé par match) et la Juventus (91) mais à la moyenne c'est le PSV qui en a récolté le plus (2,47 par match). Chelsea a remporté le plus de matches (29) mais le PSV devance à nouveau les Anglais à la moyenne en gagnant 76,5 % de leurs rencontres. A contrario, la Juve est la seule équipe à n'avoir perdu qu'une seule fois. L'équipe qui termine avec le plus grand écart par rapport à son dauphin est Lyon (+15) mais les Gones pourraient être rejoints par Barcelone en cas de succès samedi dernier à Bilbao. Klaas Jan Huntelaar est le meilleur buteur avec 33 buts (0,97 par match) même si c'est Luca Toni qui remporte le classement en tenant compte des coefficients ESM. Lens est l'équipe qui a réalisé le plus de matches nuls (18) mais est devancée à la moyenne par Hanovre avec 50 % de scores de parité. RBC a récolté le moins de points (9), gagné le moins de match (1), a perdu 73 % de ses rencontres mais devancé au nombre par Sunderland (29 contre 27), marqué le moins de buts (22), encaissé le plus (90) et possède donc la plus mauvaise différence de buts (-68). Le Bayern est le champion qui a marqué le moins de buts (64) mais battu par Lyon qui en a marqué 65 en 38 prestations (1,71 par match), ce qui est très faible comme moyenne. Anderlecht est l'équipe qui a glané le moins de points pour être champion (70 soit 2,06 par match). NB : tous ces chiffres sont évidemment à comparer avec la saison précédente et on peut dire qu'il y a pas mal de similitudes et de constantes qui reviennent dans plusieurs championnats ! etienne delangre