Il n'y a plus de certitude dans la vie: pour la première fois depuis 2013 et pour la cinquième fois seulement depuis 2000, Pau n'est pas ville étape. Le Tour a jeté son dévolu sur le minuscule Castelnau-Magnoac, un hameau de 800 âmes au nord-est du département des Hautes-Pyrénées. Il fait partie de la communauté de communes du Pays de Trie et du Magnoac, comme Trie-sur-Baïse, qui a accueilli la Grande Boucle en 2018.
...

Il n'y a plus de certitude dans la vie: pour la première fois depuis 2013 et pour la cinquième fois seulement depuis 2000, Pau n'est pas ville étape. Le Tour a jeté son dévolu sur le minuscule Castelnau-Magnoac, un hameau de 800 âmes au nord-est du département des Hautes-Pyrénées. Il fait partie de la communauté de communes du Pays de Trie et du Magnoac, comme Trie-sur-Baïse, qui a accueilli la Grande Boucle en 2018. Christian Prudhomme ne veut pas que le Tour privilégie les grandes villes. La France profonde doit recevoir sa chance, d'autant que ces villages reflètent le caractère de l'Hexagone. D'ailleurs, Castelnau-Magnoac n'est pas totalement inconnu: c'est le village natal d' Antoine Dupont, l'international français de rugby du Stade Toulousain, qui a été élu meilleur joueur du Tournoi des Six Nations 2020 et doit être un des fers de lance de son équipe en 2023, lors du Mondial qui se déroulera en France. Cette région, et par extension tout le sud-ouest de la France, est d'ailleurs fou de rugby. Prudhomme a baptisé le tracé du jour d'étape du rugby. Il faudra batailler ferme pour faire partie de l'échappée. Après les Pyrénées, la veille du dernier contre-la-montre, deux jours avant Paris, beaucoup d'équipes et de baroudeurs voudront saisir leur ultime chance de victoire, en misant sur la fatigue des sprinteurs et de leurs coéquipiers, qui se concentreront déjà sur les Champs-Élysées. Ça avait déjà été le cas l'année dernière dans une étape similaire: le dernier vendredi, une vingtaine d'hommes s'étaient échappés dans l'étape de Libourne. Matej Mohoric avait été le plus véloce de l'échappée et avait remporté son deuxième succès de ce Tour. Sa vitesse moyenne: 47,9 km/h. Cette étape, qui comporte un dénivelé modeste de 900 mètres, ira probablement très vite aussi, à moins que le peloton ne soit face à un vent violent. C'est aussi ce qui fait la différence avec la Vuelta et le Giro, où le peloton a une demi-journée de congé dans plusieurs étapes. On ne trouve que trois étapes du Tour dans le top vingt des étapes des trois grands tours au plus bas wattage depuis 2014 et il s'agit de trois étapes de sprint, dans la première semaine, des journées durant lesquelles les puncheurs n'ont aucune chance. Comme Castelnau-Magnoac, Cahors, le site d'arrivée dans le département du Lot, a des liens particuliers. Pas avec un sport mais avec le Danemark, où a démarré cette édition du Tour. Le Château de Cayx, à Cahors, appartient en effet à la famille royale danoise. Le prince Henrik, le père du prince héritier Frederik et feu l'époux de la reine Margrethe II, était en effet d'origine française, né sous le nom d' Henri Marie Jean André de Laborde de Monpezat. Le département du Lot a dû patienter longtemps avant d'accueillir une nouvelle fois le Tour. Le dernier passage remonte à 2012 et à l'étape entre Blagnac et Brive-la-Gaillarde, gagnée par Mark Cavendish. Le dernier départ remonte à 2008, à Figeac, avec arrivée à Toulouse, où Cav s'était également imposé. Pour la dernière arrivée à Cahors, il faut carrément remonter à 1994, où Jacky Durand était arrivé seul, après s'être échappé d'un groupe de quatre à huit kilomètres de la ligne. Ça avait été une journée mémorable pour la France, car Dudu était revêtu du tricot de champion national, remporté pour la deuxième fois d'affilée un mois plus tôt. Il y avait alors dix ans qu'un champion de France en titre n'avait plus gagné d'étape du Tour ( Laurent Fignon). Les Français ont dû attendre encore plus longtemps une nouvelle victoire: jusqu'en 2010 et le succès d'un autre spécialiste des échappées, Thomas Voeckler, qui a gagné à Bagnères-de-Luchon. Après, seul Arnaud Démare, à Vittel en 2017, a réussi ce doublé, suite à la disqualification de Peter Sagan. À épingler: même après sa victoire d'étape à Cahors et son deuxième titre français, Jacky Durand a affirmé qu'aucun de ces succès ne valait son plus beau triomphe, le Tour des Flandres 1992. Au terme d'une longue échappée.