M bo Mpenza a été sondé pour un éventuel transfert vers Anderlecht ou le Club Brugeois dans les jours précédant le choc Standard-Mouscron. Mais, au fond, Mbo ne demande pas à partir pour l'instant. Il sait qu'il vaut mieux terminer une saison entamée dans son club, surtout que ça marche fort pour les Hurlus. Evidemment, si le coach Georges Leekens voulait le garder à tout prix, le président Jean-Pierre Detremmerie rêvait de réaliser une bonne affaire et poussait à la charrette. Surtout que Luigi Pieroni a définitivement éclaté et que Marcin Zewlakow est enfin revenu de blessure.
...

M bo Mpenza a été sondé pour un éventuel transfert vers Anderlecht ou le Club Brugeois dans les jours précédant le choc Standard-Mouscron. Mais, au fond, Mbo ne demande pas à partir pour l'instant. Il sait qu'il vaut mieux terminer une saison entamée dans son club, surtout que ça marche fort pour les Hurlus. Evidemment, si le coach Georges Leekens voulait le garder à tout prix, le président Jean-Pierre Detremmerie rêvait de réaliser une bonne affaire et poussait à la charrette. Surtout que Luigi Pieroni a définitivement éclaté et que Marcin Zewlakow est enfin revenu de blessure. Le frère d' Emile était en tout cas dans une position inconfortable à partir du moment où Anderlecht faisait un pas en arrière et que le Club Brugeois se montrait de plus en plus entiché. Trond Sollied le verrait sans doute reprendre la place de Gert Verheyen dans son équipe comme chez les Diables Rouges. Mais notre petit doigt nous dit que Mbo aimerait mieux partir à Anderlecht qu'à Bruges l'été prochain. Même si les Mauves ont Christian Wilhelmsson sur le flanc droit et qu' Ivica Mornar a déjà prouvé qu'il y était très fort aussi... Dimanche dernier, la situation semblait tellement bloquée qu'on voyait mal Detrem' obtenir satisfaction, c'est-à-dire deux millions d'euros pour casser le contrat d'un Mbo engagé chez les Hurlus jusqu'en... 2007. C'est dire si le joueur n'est pas pressé et ne veut en rien forcer les choses. Cela dit, deux millions d'euros pour avoir le droit d'engager un gaillard qui marque au moins un but tous les deux matches en D1 depuis qu'il est revenu de Galatasaray il y a deux ans (25 buts en 48 matches exactement) et qui semble à son sommet, à tout juste 27 ans, ce n'est pas énorme. Mbo a marqué un but de plus qu' Aruna Dindane cette saison en championnat (9 contre 8 en jouant trois matches de plus, 16 contre 13) mais c'est l'Ivoirien qui est le grand favori pour la remise du Soulier d'Or ce soir. En cause, son talent, qui a éclaté en Europe, grâce à un repositionnement au centre, en pointe, à l'âge de 23 ans. Jusqu'à cette saison, excentré sur l'aile droite, il n'avait jamais donné sa pleine mesure. Depuis 2000, il n'avait par exemple marqué que 16 buts en 75 matches de D1. Qu'Anderlecht n'y ait pas pensé plus tôt demeure un mystère que nous avions déjà soulevé... Le fait que Dindane reste à Anderlecht pour terminer la saison est évidemment une bonne nouvelle pour tous les fans de notre championnat. D'ailleurs, jusqu'à preuve du contraire, fin janvier, à part les Gilles Yapi Yapo et Yaya Touré qui quittent Beveren, aucun des éléments les plus attractifs de notre compétition ne s'en va. Au contraire, on aura le plaisir de voir revenir sur nos pelouses Wamberto et Victor Ikpeba, à Mons et Charleroi. On leur souhaite de réussir aussi bien leur retour d'attaquants en Belgique que Cédric Roussel, Nordin Jbari et les frères Mpenza. Tant mieux, donc, pour le public, toujours friand de vedettes et qui û selon les chiffres de l'économiste Trudo Dejonghe pour la première moitié du championnat û fréquente plus les grands clubs et moins les autres. Au Standard, la moyenne serait passée à 16.000 spectateurs, soit une augmentation de 8,5 % ; au Club Brugeois à 22.600 (+7,6 %) et à Anderlecht à 24.300 (+2,7 %). Genk reste à 23.500 mais a perdu 1,4 % de spectateurs. Mouscron en serait à 7.425 spectateurs de moyenne, la neuvième place, alors qu'il est excellemment classé en championnat (NB : la moyenne nationale est de 9.700). Charleroi conserve 8.000 fans mais chute de 20 %, Mons 4.580 (- 27 %) et La Louvière 4.500 (-12,7 %). Pour toute la D1, la fréquentation aurait diminué de 4 % par rapport à la même période en 2002. Curiosité : Beveren a la plus mauvaise moyenne : 4.100 (-8,7 %) malgré son football spectaculaire mais importé. Un beau sujet de réflexion. par John BaeteSTANDARD : la moyenne de SPECTATEURS a grimpé de 8,5 %.