Les conséquences des scandales à répétition et des frictions quant au Pro Tour se font sentir. Les coureurs qui n'ont pu se mettre en valeur la saison écoulée et les plus âgés sont les principales victimes. Ainsi, Leon van Bon a mis fin à sa carrière, son contrat n'ayant pas été renouvelé par Rabobank. Thorwald Veneberg, victime d'une chute puis malade, a raté ses deux dernières saisons et a entamé une procédure juridique pour conserver son job.
...

Les conséquences des scandales à répétition et des frictions quant au Pro Tour se font sentir. Les coureurs qui n'ont pu se mettre en valeur la saison écoulée et les plus âgés sont les principales victimes. Ainsi, Leon van Bon a mis fin à sa carrière, son contrat n'ayant pas été renouvelé par Rabobank. Thorwald Veneberg, victime d'une chute puis malade, a raté ses deux dernières saisons et a entamé une procédure juridique pour conserver son job. Erwin Thijs (37 ans, Unibet.com), Thierry Marichal (34 ans, La Française des Jeux) et Pieter Mertens (27 ans, Predictor-Lotto) ont aussi quitté le peloton, faute de contrat décent. D'autres, comme Fred Rodriguez (Predictor-Lotto) ou Christian Vande Velde (31 ans, CSC), se sont rabattus sur un niveau sportif et financier inférieur. Les soigneurs, les mécaniciens et les directeurs d'équipes se battent aussi pour leur place. Ils consentent des sacrifices financiers. Erik Dekker, directeur de Rabobank, résume la situation : " On peut former une belle équipe avec moins d'argent. Il est même possible d'avoir une formation de qualité avec tous les coureurs au chômage ". L'avenir de Quick-Step et de Predictor-Lotto n'est pas assuré : leur contrat de sponsoring arrive à échéance. Marc Sergeant a bon espoir qu'Omega Pharma reconduise son contrat, même s'il n'a encore aucune certitude. Par contre, on sait que Quick-Step, producteur de revêtements de sols, a atteint ses objectifs commerciaux. Franke, le fabricant de cuisines, voulait reprendre le contrat à partir de 2008 mais y a renoncé suite aux accusations portées par Het Laatste Nieuws à l'encontre de Patrick Lefevere. Quick-Step a alors décidé de rester sponsor jusqu'à la fin de l'année 2008 mais il y a peu de chances pour que la société poursuive au-delà et aucun sponsor ne s'est manifesté chez Lefevere jusqu'à présent. Il n'a donc pu offrir aux coureurs en fin de contrat et aux nouveaux qu'une convention d'un an, avec option dès que le budget 2009 sera établi. Lefevere s'accorde un délai de huit mois, jusqu'au 1er juillet prochain, pour boucler le budget des prochaines années. S'il n'y parvient pas, Tom Boonen et Stijn Devolder seront libres de rejoindre l'équipe qu'ils voudront. Pourtant, tout espoir n'est pas perdu. Jacques Hanegraaf, qui possède la licence Pro Tour d'Unibet.com, aurait obtenu un nouveau sponsor pour l'année prochaine. Un fameux soulagement pour Gustav Erik Larsson et Jimmy Casper, qui n'ont toujours pas trouvé embauche. En Australie, Robbie McEwen négocie avec plusieurs sponsors qui souhaiteraient former une équipe Pro Tour d'ici 2009. McEwen arrive en fin de contrat chez Predictor-Lotto au terme de la prochaine saison et il aimerait rester capitaine de route encore un an ou deux au-delà de ce délai.