Le chemin de croix du premier club de Rotterdam a connu un tournant surprenant la semaine dernière. Le lendemain d'une réception de Nouvel-An apparemment harmonieuse, le groupe des joueurs s'est révolté. A l'entraînement du matin, il a refusé d'accepter les ordres de l'entraîneur, Gertjan Verbeek (46 ans). C'en fut assez pour que la direction limoge l'entraîneur, qui était la cible constante des critiques de ses joueurs depuis son embauche le 1er juillet.
...

Le chemin de croix du premier club de Rotterdam a connu un tournant surprenant la semaine dernière. Le lendemain d'une réception de Nouvel-An apparemment harmonieuse, le groupe des joueurs s'est révolté. A l'entraînement du matin, il a refusé d'accepter les ordres de l'entraîneur, Gertjan Verbeek (46 ans). C'en fut assez pour que la direction limoge l'entraîneur, qui était la cible constante des critiques de ses joueurs depuis son embauche le 1er juillet. Il paraît que c'est Kevin Hofland qui a fomenté cette révolte. Le défenseur s'est plaint auprès de la direction des séances intensives de musculation et du lourd programme physique de Verbeek, auquel les joueurs reprochent aussi une mauvaise communication. Les supporters, eux, s'insurgent contre le manque de professionnalisme et d'engagement de leurs favoris, qui ont quitté le terrain, jeudi, sous les huées. Malgré les mauvaises prestations de Feyenoord au premier tour (douzième en championnat et élimination prématurée de la Coupe UEFA), les supporters ont toujours soutenu Verbeek. Le noyau dur n'a cessé de huer les joueurs durant le premier entraînement dispensé par Leon Vlemmings, coach ad intérim. Les fans ont martelé : " Travaillez pour votre sale fric ! ". Voilà qui en dit long sur l'ambiance qui plombe Feyenoord, incapable d'honorer son statut de grand club en 2008, l'année de son centenaire. Par solidarité envers Verbeek, le manager technique Peter Bosz et l'entraîneur adjoint Wim Janssen, une figure de proue du club, ont également démissionné. C'est un coup dur que doit affronter le directeur général Eric Gudde. " Il n'y avait plus de volonté. Il vaut mieux être honnête envers soi-même et le club ", a commenté Verbeek. Le Frison a travaillé 198 jours au Kuip, il a dirigé 26 matches officiels, essuyant 14 défaites. Seul Pim Verbeek avait présenté un bulletin encore pire avec six victoires en 26 matches durant la saison 1989-1990. La crise sportive est profonde. LE FC TWENTE a décidé de ne pas aller en arbitrage : il a accepté le départ de Robbie Wielaert (30 ans) à l'Ajax. Le club amstellodamois a versé 3,25 millions pour le défenseur, qui a paraphé un contrat valable jusqu'en 2011 avec option pour une saison supplémentaire. Il est remplacé par Peter Wisgerhof (29 ans, NEC), qui a signé pour trois ans et demi. L'attaquant Eljero Elia (21 ans) ne part pas. Il a obtenu un contrat à la hausse jusqu'en 2013. FRANS VAN SEUMEREN, l'actionnaire principal du FC Utrecht, tente en secret de convaincre Co Adriaanse (61 ans, Red Bull Salzbourg) d'entraîner son club la saison prochaine. TIMOTHY DERIJCK (21 ans) quitte Feyenoord pour ADO La Haye. Il a marqué dès son premier match, le week-end dernier. Le défenseur central a signé pour deux ans et demi. Le médian Danny Buijs (26 ans) a obtenu un contrat de six mois. VITESSE a engagé deux joueurs de l'AZ jusqu'en 2012. Il s'agit de Julian Jenner, un avant de 24 ans, et de Roger Molhoek, un médian de 27 ans. LE PSV a déboursé quelque quatre millions d'euros pour le médian offensif OlaToivonen (22 ans, Malmö FF). L'international a signé jusqu'en 2012 avec option pour deux ans. LOUIS VAN GAAL (AZ) est privé pour deux mois de son défenseur central finlandais, Niklas Moisander (23 ans). Celui-ci a été opéré du ménisque interne du genou gauche. KEN LEEMANS (26 ans, ex-FC Malinois), un Belge qui évolue indifféremment en défense ou dans l'entrejeu, a prolongé de trois ans son bail à Venlo. Le club a une option de deux saisons. FRÉDÉRIC VANHEULE