Il ne reste plus au Lierse qu'un seul joueur de la photo d'équipe de l'an dernier : le gardien remplaçant Wouter Goris (20 ans). Tony Vairelles est lui aussi encore au Lisp : son contrat court jusqu'en 2008 mais s'il peut trouver fortune ailleurs, le club le laissera partir.
...

Il ne reste plus au Lierse qu'un seul joueur de la photo d'équipe de l'an dernier : le gardien remplaçant Wouter Goris (20 ans). Tony Vairelles est lui aussi encore au Lisp : son contrat court jusqu'en 2008 mais s'il peut trouver fortune ailleurs, le club le laissera partir. Des 27 joueurs du noyau A (22 joueurs de champ et 5 gardiens), 12 sont nouveaux. Six autres sont arrivés au compte-gouttes la saison dernière : Dragan Mrdja et Marko Andic ont débuté sous Paul Put, Goran Mujanovic (arrivé en août) a été intégré au onze de base en janvier. Mohamed Elberkani, Sven Vandenbroeck et Sven Van Der Jeugt sont arrivés après Nouvel An. Trois des huit jeunes formés au club ont également fait leurs débuts la saison passée : les défenseurs Thomas De Corte et Jérôme Vanderzijl et l'attaquant Kane Develer. Le défenseur Matthias Pittoors a été repris lors du tour final. Neuf des douze nouveaux arrivants sont belges. L'an dernier, le Lierse n'avait enrôlé que des étrangers. En effet, le président Leo Theyskens trouvait les Belges trop chers et le club anversois débuta pour la première fois avec plus de joueurs étrangers que belges. Aujourd'hui, seuls 8 joueurs sur 27 sont étrangers. Le Lierse a entamé la préparation avec cinq gardiens ! Nico Vaesen revient au pays après huit ans d'exil en Angleterre et débutera comme titulaire. Steven Frederix et Sven Van Der Jeugt se disputeront la place de 2e gardien. Nathan Goris (16 ans) s'entraîne avec le noyau A mais joue en Juniors. Si Wouter Goris est jugé bon pour le service, un des gardiens pourra alors être loué. A droite, le tank Andic fait déjà partie des valeurs sûres un an à peine après son arrivée. L'autre arrière droit, De Corte, se débrouille des deux pieds et a prouvé l'an dernier qu'il pouvait également évoluer à gauche. Il y recevra sans doute la préséance sur Marc Eberle et Pittoors. Au centre de la défense, le duo Anyanwu Blessing-Mario Verheyen semble bien parti pour évoluer ensemble. Trois autres éléments entrent en compte pour l'une des deux positions : le capitaine Vandenbroeck, utilisé en tant que milieu défensif en cours de préparation, Vanderzijl qui a joué quelques matches en défense la saison passée et Marko Muslin, plutôt positionné au milieu de terrain cet été. Le Lierse a encore besoin d'un médian créatif. La direction pensait confier ce poste à Vairelles, volontaire, mais l'entraîneur René Trost pense plutôt à faire descendre d'un cran Mujanovic, qui se débrouille plutôt bien au milieu aussi. A moins que Trost décide de déjà lancer le jeune Yoni Buyens, qui sait jouer en un temps, dans la bagarre. Les Anversois ont entamé la préparation avec deux médians défensifs : Muslin a une bonne passe longue mais doit encore mûrir. Vandenbroeck fera office de plaque tournante au centre du terrain. Le transfert du jeune et déroutant Mike Mampuya fera sans doute déménager Mrdja. Mujanovic, qui occupait auparavant le flanc droit, au centre ou à gauche. Sur le flanc gauche, Elberkani sera en concurrence avec le jeune Seth De Witte, l'an dernier encore en Promotion, en attendant bien sûr le rétablissement de Kristof Snelders. Depuis le début 2006, Trost a opté pour un seul attaquant. La confiance accordée à Mrdja, après des débuts peu convaincants, ont fait de celui-ci un joueur de D1 solide. Il n'est pas fort de la tête, n'est pas un véritable finisseur ni très explosif mais est toujours disponible, travaille d'arrache-pied et excelle dans le jeu en combinaisons. Suite aux blessures de Snelders, d'Ernandes (indisponible pour cinq mois) et de Bob Peeters, Trost est resté fidèle à son système à un seul avant (Mrdja) pendant la préparation. Néanmoins, Peeters occupera la pointe de l'attaque au début du championnat avec Mrdja derrière lui en tant que meneur de jeu et deux ailiers offensifs. Un système à deux attaquants est envisageable, une fois Snelders rétabli ou alors avec Develer, qui marque aisément, autour de Peeters. A juste titre, le président Theyskens a qualifié la saison passée d'annus horribilis Même si le club est blanchi dans l'affaire des matches truqués, le Lierse devra encore franchir quelques obstacles d'ordre sportif. Les hiatus dans le noyau sont criants : il manque de joueurs pour le flanc gauche et d'un médian créatif. La fatigue risque de frapper car les joueurs ont eu peu de repos après le tour final et les blessures hypothèquent le début de saison. Si les jaune et noir passent un premier mois de championnat sans encombres, alors les modestes objectifs pourront être réalisés : se maintenir sans trop de soucis et laisser s'épanouir les jeunes talents. Retenez ainsi les noms de Develer, De Witte et Buyens. GEERT FOUTRé