Les apparences sont (parfois) trompeuses

Chaque semaine, dans les journaux ou dans ce magazine, vous lisez le nombre de spectateurs transmis par les clubs aux médias. Mais ceux-ci ne correspondent pas toujours aux chiffres officiels de la Pro League relatifs au nombre de fans effectivement présents dans les stades. C'est ainsi que, lors du dernier match de phase classique opposant le Standard à Waasland-Beveren, il n'y avait que 18.261 spectateurs et non 26.017. À Club Bruges - Mouscron, ils étaient 21.523 et non 25.412. Et à Zulte Waregem - Genk, on en dénombrait 7.740 au lieu de 9.637. La raison de ces divergences ? Certains clubs comptent tous les abonnés. Mais ceux-ci n'assistent pas à chaque match.
...