Hambourg a affronté le Bayer Leverkusen, co-leader, le week-end passé, et samedi prochain, il passe un autre test contre Schalke 04. Bruno Labbadia (43 ans) connaîtra donc très bientôt le poids réel de son équipe dans la lutte pour le titre. Durant ces semaines de vérité, la phalange hanséatique est fière de son brillant début de championnat. Elle est toujours invaincue en Bundesliga.
...

Hambourg a affronté le Bayer Leverkusen, co-leader, le week-end passé, et samedi prochain, il passe un autre test contre Schalke 04. Bruno Labbadia (43 ans) connaîtra donc très bientôt le poids réel de son équipe dans la lutte pour le titre. Durant ces semaines de vérité, la phalange hanséatique est fière de son brillant début de championnat. Elle est toujours invaincue en Bundesliga. Le HSV n'est pourtant pas dépourvu de soucis. Leverkusen a mis en exergue ses carences. L'attaque est décapitée par la blessure de Paolo Guerrero, victime d'une déchirure aux ligaments croisés du genou gauche, et de Mladen Petric, touché à la cheville et absent jusqu'à la trêve hivernale. C'est un problème car le HSV a signé ses succès grâce à son jeu offensif, marquant 20 buts en neuf journées de championnat, avant le forfait des deux hommes. Labbadia a toutefois maintenu son 4-4-2 mais samedi, Tolgay Arslan, un débutant de 19 ans, s'est tordu le genou et a dû être remplacé par un autre avant aussi peu chevronné, le Turc Tunay Torun (19 ans). Le Norvégien Marcus Berg est le seul avant expérimenté encore disponible. Le club ne tarit pas d'éloges sur l'approche de Labbadia, qui a rapidement forcé le respect. Il a notamment veillé à ce que le Brésilien Zé Roberto (35 ans) retrouve un niveau élevé et le Sud-Américain vit un début de championnat de rêve. De concert avec le capitaine David Jarolim, il équilibre l'entrejeu tout en ayant la latitude d'attaquer. Il a déjà délivré deux assists et marqué quatre buts dans ce rôle. " Nous avons un plan très clair ", a confié Labbadia au Kicker. " J'exige que mes joueurs progressent en permanence. Ils doivent afficher engagement et passion. En fait, c'est très simple : je n'abandonnerai jamais mon style de jeu. Nous osons faire le jeu tout en étant conscients que beaucoup d'adversaires tentent de profiter des erreurs que nous commettons encore. " Le Schalke de Felix Magath n'en laissera passer aucune... L'ÉQUIPE NATIONALE a été faible face à la Finlande, lors de son dernier match de qualification (1-1, but de Lukas Podolski). Les 52.000 spectateurs qui avaient rempli le stade de Hambourg l'ont même huée. Une place normale coûtait 80 euros et ils ont assisté à une piètre prestation d'une équipe expérimentale, évoluant dans un inhabituel 4-3-3. Les hommes de Joachim Löw vont disputer deux matches amicaux, l'un contre le Chili à Cologne le 14 novembre, l'autre contre l'Egypte à Gelsenkirchen le 18. PHILIPP LAHM, Bastian Schweinsteiger, Mario Gomez, Thomas Hitzlsperger, PiotrTrochowski et Heiko Westermann ont disputé tous les matches de qualification. Les internationaux ont perçu 20.000 euros par nomination, ce qui représente 200.000 euros au terme des dix prestations. MESUT ÖZIL (20 ans) a refusé l'offre du Werder Brême, qui souhaitait prolonger son contrat de cinq ans. Le médian offensif rêve de rejoindre Barcelone. DEDE (31ans) le défenseur de Dortmund, en possession d'un passeport allemand depuis deux ans, a épousé Johanna Syber (22 ans), qui lui avait dispensé des cours privés d'allemand il y a cinq ans. Le médian hongrois Tamás Hajnal (ex-STVV), opéré de la cheville à la clinique de Deurne, ne rejouera pas cette saison. FRANCK RIBÉRY (Bayern) est sur la touche pour une durée indéterminée. L'international français souffre d'une tendinite chronique au genou gauche. Ivica Olic (30 ans), touché au mollet, est indisponible pour six semaines. Rentrée réussie pour Luca Toni. L'attaquant, qui avait été blessé au tendon d'Achille, a été titularisé pour la première fois. FRÉDÉRIC VANHEULE