TACTIQUE

Le 20 novembre 2019, le Special One José Mourinho rejoignait les Spurs pour quatre ans. À Manchester United, le Mou avait connu quelques frictions avec Paul Pogba, comme avec Eden Hazard à Chelsea. C'est maintenant Dele Alli qui est dans son viseur.
...

Le 20 novembre 2019, le Special One José Mourinho rejoignait les Spurs pour quatre ans. À Manchester United, le Mou avait connu quelques frictions avec Paul Pogba, comme avec Eden Hazard à Chelsea. C'est maintenant Dele Alli qui est dans son viseur. C'est donc un Tottenham new-look auquel on aura droit. Avec entre autres un nouvel arrière gauche : Sergio Reguilón. Le milieu de terrain argentin Giovani Lo Celso revient du Betis. Pierre-Emile Höjbjerg débarque comme nouveau milieu défensif, car Mourinho n'apprécie pas le style de Tanguy Ndombélé. Le défenseur Matt Doherty, droitier, et l'attaquant brésilien Carlos Vinicius arrivent via le super-agent Jorge Mendes. Le transfert entrant le plus marquant est sans conteste Gareth Bale, même si le Gallois est sans doute moins explosif à 31 ans. Tout cela doit être intégré, dans un 4-3-3 ou un 3-4-3. Pour le moment, Toby Alderweireld ne cadre pas avec les plans de Mourinho, qui préfère utiliser Eric Dier et Davinson Sánchez derrière. Les flancs doivent se montrer offensifs et Harry Kane est un peu plus en forme que la saison dernière. Il aurait déjà montré des choses incroyables à l'entraînement. On est curieux de voir ce qu'il en sera en match. Le Gallois a quelque chose à prouver après sa période difficile au Real Madrid. Revenir dans son ancien club via un prêt est toujours difficile. Mais le voir évoluer dans le dos d' Harry Kane et avec le Sud-Coréen Heung-min Son à côté de lui, peut offrir un beau feu d'artifice. Dele Alli, que Mourinho voit comme un paresseux, sait qu'il va devoir se remettre en question s'il veut briller.