LESTOP

1. Vincent Kompany
...

1. Vincent Kompany Le produit le plus talentueux de l'Ecole des Jeunes depuis Enzo Scifo. A débuté en Première à 17 ans, en 2003, puis a transité par Hambourg en 2006 avant d'aboutir à Manchester City où il s'est lié jusqu'en 2018. 2. Bertrand Crasson Autre élément formé au sein des équipes d'âge du club avant d'intégrer le noyau A à 17 ans, en 1989. A disputé 78 matches européens pour le compte des Mauves, un total que seul Filip De Wilde (80) a dépassé. 3. Hannu Tihinen De 2003 à 2006, le Finlandais a formé un duo de choix avec Vincent Kompany au c£ur de la défense du RSCA. Impavide dans le marquage, il a marqué des buts précieux aussi, le plus souvent de la tête. Comme contre Lyon (1-0), en Ligue des Champions 2003-2004. 4. LorenzoStaelens Arrivé sur le tard (34 ans) du Club Bruges, il a formé au côté de Glen De Boeck l'axe central qui a permis au RSCA, en 2000-2001, de signer son plus beau parcours en Ligue des Champions avec des succès contre Manchester United (2-1), le PSV(2-3), la Lazio Rome (1-0) et le Real Madrid (2-0). 5. Roland Juhasz Le Hongrois s'est inscrit dans la durée au Parc Astrid, où il a abouti en 2005. Associé tour à tour à Nicolas Pareja, Arnold Kruiswijk, Victor Bernardez, Ondrej Mazuch et Samuel, il est couplé depuis la saison passée à Cheikhou Kouyaté. 1. ArnoldKruiswijk Jugé trop léger par les trois grands traditionnels du football hollandais (Ajax, Feyenoord et PSV), il aboutit au RSCA au départ de Groningue en 2008. Surnommé Bertje Bibber (Bertje le Trembleur) pour sa tendance à paniquer balle au pied, il retourne au pays en 2010. 2. Nemanja Rnic Le Serbe, arrivé au Parc Astrid en 2008 aussi, est engagé sur base de sa polyvalence puisqu'il peut jouer aussi bien au back droit qu'à l'arrière central. A ces deux places, il se révèle tout aussi catastrophique et est dégommé en 2011. 3. Victor Bernardez Son seul véritable fait d'armes est le but d'ouverture qu'il inscrit, sur un coup franc des 35 mètres, pour les Mauves lors du déplacement européen au Dinamo Zagreb le 17 septembre 2009. Pour le reste, ses frappes ont davantage fait trembler les arbres du Parc Astrid que les filets adverses. 4. Samuel En quête d'un défenseur central gaucher, capable à la fois d'organiser l'arrière-garde mauve et de se profiler en premier relanceur de l'équipe, le Brésilien est délogé au Werder Brême l'été passé. Un auto-but dès le premier match à l'OHL, un placement approximatif sur le deuxième et c'est 2-1 pour les néo-promus. Du coup, le compte du joueur est réglé. 5. Ablaye Seck Anderlecht engage la saison passée le seul international sénégalais qui évolue encore au pays. On comprend mieux pourquoi dès ses débuts officiels, le 3 avril 2011, à l'occasion du premier match des play-offs face au Standard : 1-3 avec des approximations du Lion de la Teranga sur deux buts Rouches. Prêté au FC Brussels la saison passée, il ne s'y est pas érigé non plus en titulaire indiscutable.