La NBA reprend cette semaine sur Be TV. Quelles sont les nouveautés ?

On continue à diffuser deux matches par semaine. La saison régulière s'annonce passionnante avec un Lebron James qu'on compare de plus en plus à Michael Jordan et un Kobe Bryant qui arrive doucement en fin de carrière. L'idéal serait d'avoir une finale entre Miami et Los Angeles. Nous avons développé une nouvelle rubrique pour le magazine Giveme 5. Une fois par mois, nous accueillerons un artiste musical qui est fan de basket. Le premier sera Baloji, le 17 novembre. Aux Etats-Unis, le basket et la musique (hip-hop, ...

On continue à diffuser deux matches par semaine. La saison régulière s'annonce passionnante avec un Lebron James qu'on compare de plus en plus à Michael Jordan et un Kobe Bryant qui arrive doucement en fin de carrière. L'idéal serait d'avoir une finale entre Miami et Los Angeles. Nous avons développé une nouvelle rubrique pour le magazine Giveme 5. Une fois par mois, nous accueillerons un artiste musical qui est fan de basket. Le premier sera Baloji, le 17 novembre. Aux Etats-Unis, le basket et la musique (hip-hop, RnB,...) sont très liés. Cette culture-là existe aussi chez nous. Giveme 5 sera toujours diffusé en clair, le samedi à 12 h 30. Dès la reprise, nous aurions voulu montrer des archives via une rubrique récurrente mais il y a eu des complications avec les droits d'utilisation des images. La NBA demande pas mal d'argent. Avec Pierre Vandersmissen, nous tenterons de marquer le coup à la Noël. Les trois soirées seront diffusées mais il n'est pas certain qu'on sera sur place. Si on va au All- Star, on ne sera aux " finals " qu'à partir du 3e match. C'est une question de budget. Or, le All- Star est organisé cette année à Houston et il n'y aura rien d'exceptionnel. Kobe Bryant, lors de mon premier All- Star. Normalement, les journalistes n'ont pas le droit de demander à être pris en photo avec les joueurs. J'ai tenté ma chance et Bryant a accepté. En lui montrant le cliché, je lui ai lancé : " Tu pourras maintenant dire que tu as la chance d'avoir une photo de Renaud Detrixhe ! " Allen Iverson, le même jour, avec la même demande. Mais il était en train de regarder le match des rookies et il ne voulait pas être dérangé. J'ai un peu insisté et un gros balèze m'a fait signe d'arrêter, sous peine d'avoir des ennuis. J'ai un peu moins d'estime pour lui depuis lors. En 2009, les Lakers sont champions contre Orlando. Grâce à Didier Mbenga, nous avons accès aux vestiaires. Soudain, Alessandro Del Piero débarque. Les journalistes américains ne savaient pas qui c'était. Je lance alors : " C'est Alessandro Nesta. " Del Piero me regarde de travers mais je lui explique que c'est une blague. On a sympathisé et pris une photo ensemble. Deux ans plus tard, je l'ai recroisé à Los Angeles et il m'a reconnu ! On s'est salué et on a échangé quelques mots. Lors du premier déplacement que j'ai couvert pour la presse écrite, un match du Spirou à Berlin, le car a attendu après le match à cause de moi ! Je n'arrivais pas à envoyer mon texte et je me suis retrouvé tout seul dans la tribune. Je suis reparti en courant, en me disant que j'allais devoir prendre un taxi. Mais le car avait eu la gentillesse de patienter, même si certains joueurs tiraient un peu la gueule.