BEERSCHOT - CERCLE BRUGES 3-1

Points : Beerschot 64/11
...

Points : Beerschot 64/11 Cercle Bruges 64/13 Buts : 53' Bodor (1-0), 62' Buyl (1-1), 68' Dayan (2-1, pen.), 87' Dayan (3-1) Assists : Dayan, Suk Corners : 8-0 Fautes : 13-17 Arbitre : Boucaut (6/10) Jaune : 70' Portier Rouge : - Spectateurs : 4.464 Coaching : Jacky Mathijssen a ménagé Losada, légèrement blessé, et Van Acker, qui avait déjà trop de cartes. Il a aligné une équipe expérimentale, afin de voir ce dont certains joueurs sont capables. Foeke Booy a ménagé Cornelis, Evens, Smolders et a été privé de Mertens in extremis. Portier a donc repris place au coeur de la défense. A retenir : Le jeune Stephen Buyl a reçu sa première place de titulaire au Cercle et a marqué un but mais il doit encore gagner en stature. Le Beerschot a eu 58 % de possession du ballon et a dominé la partie, un match de l'ombre en attendant les PO3. Derniers matches : Beerschot : d n d d v (4/15) Cercle Bruges : d d d d d (0/15) Points : Club Bruges 78/13 Lierse 67/13 Buts : 3' Lestienne (1-0), 12' Bacca (2-0), 32' Bacca (3-0) Assists : Bacca, Donk (2) Corners : 4-4 Fautes : 8-11 Arbitre : Vink (7/10) Jaune : - Rouge : - Spectateurs : 28.000 Coaching : Juan Carlos Garrido a pallié la suspension d'Odjidja en faisant appel à Adu, mais celui-ci a failli provoquer un but contre d'emblée et a joué contre lui-même pendant une heure. Stenman a rejoint l'axe afin que De Bock puisse être titularisé à l'arrière gauche, pour la première fois. Eric Van Meir, à nouveau T1, n'est pas parvenu à motiver ses joueurs pour ce match " inutile ", le sauvetage étant assuré. A retenir : Tous les billets dévolus au Club ont été vendus pour cet ultime match du championnat régulier contre le 14e. C'est signe d'espoir pour les PO1, durant lesquels le Club va tenter d'arracher un billet pour la Ligue des Champions. Derniers matches : Club Bruges : v n n v v (11/15) Lierse : d d v v d (6/15) Points : Charleroi 66/11 Waasland-Beveren 69/12 Buts : 20' Milicevic (1-0), 81' Pollet (2-0), 87' Pollet (3-0) Assists : Kaya, Milicevic, François Corners : 2-8 Fautes : 13-17 Arbitre : Lambrechts (7/10) Jaune : 22' Milicevic, 23' Shish, 39' Doumbia, 63' Fabris, 84' N'Ganga Rouge : 39' Rossini Spectateurs : 5.415 Coaching : Luka Peruzovic a procédé en 4-4-2 et après l'exclusion de Rossini, il n'a laissé que Pollet en pointe. Glen De Boeck a lancé Da Silva, plus offensif, à la place de Shish à l'arrière gauche. Remacle est devenu le deuxième médian offensif tandis qu'un autre, Doumbia, a joué à l'arrière gauche. Sonck est entré comme deuxième avant à la place de l'arrière droit D'Ulivo. A retenir : Rossini a été exclu pour la troisième fois de la saison, ce qui est assez exceptionnel pour un attaquant. L'Italo-Belge avait déjà vu rouge au Club Bruge et contre le Lierse. Derniers matches : Charleroi : v d d n v (7/15) Waasland-Beveren : d d n v d (4/15) Points : Courtrai 74/13 Louvain 66/12 Buts : Assists : - Corners : 6-4 Fautes : 6-14 Arbitre : Bourdouxhe (7/10) Jaune : 38' N'Diaye I., 68' Robson Da Silva, 72' Van Goethem, 82' Mikulic Rouge : - Spectateurs : 6.849 Coaching : Hein Vanhaezebrouck a posté le capitaine Pavolovic au centre de la défense. Mullemo a été titularisé pour la première fois depuis son retour de la Coupe d'Afrique. Ronny Van Geneugden récupérait Thompson, sa suspension purgée, mais il l'a laissé sur le banc. Azevedo et Gislason avaient été retirés du jeu contre le Standard et l'entraîneur leur a préféré Karuru et Yagan cette fois. A retenir : Courtrai était privé de Nfor, Reynaud et Chavarria, tous blessés. Trois autres joueurs se sont blessés en cours de match. Derniers matches : Courtrai : v d d d n (4/15) Louvain : d n v d n (5/15) Points : Gand 68/11 Anderlecht 61/12 Buts : 40' Jovanovic M. (0-1), 83' Kola (1-1) Assists : Maréval, De Sutter Corners : 3-1 Fautes : 22-16 Arbitre : Lardot (6/10) Jaune : 9' Kljestan, 37' Soumahoro, 42' Praet, 69' Cendrós, 76' Jovanovic M., 84' Odoi Rouge : 90' Deschacht O. Spectateurs : 12.000 Coaching : Victor Fernandez a préféré Maréval, Soumahoro et Kagé à Rafinha, Lepoint et Kola. Gand s'est forgé quatre occasions franches dès le premier quart d'heure, grâce à un jeu vif. John van den Brom a aligné De Sutter et Odoi à la place de Mbokani et de Gillet (suspendu), et a titularisé Vargas au détriment de Bruno. Hormis deux longs tirs, dont un victorieux, Anderlecht n'a rien réussi. A retenir : John Van den Brom a perdu son self contrôle et a préféré s'en prendre à l'arbitrage plutôt que de chercher la cause de ce nul chez ses joueurs. Celui qui apparaissait comme le grandissime favori au titre il y a quelques semaines s'est étiolé. Derniers matches : Gand : d v v d n (7/15) Anderlecht : v v n v n (11/15) Points : Malines 72/13 Zulte Waregem 80/13 Buts : 7' Naessens (0-1), 61' Trajkovski (0-2), 63' Diabang (1-2), 82' Conte (1-3), 85' Junker (2-3) Assists : Godeau, Junker, Enevoldsen, Berrier, Leye Corners : 10-5 Fautes : 16-20 Arbitre : Laforge (4/10) Jaune : 4' De Witte, 24' Cordaro, 26' Godeau, 39' Hazard, 48' De Petter, 52' Skulason, 66' Delaplace, 75' Van Loo, 77' Biset, 88' Perdichizzi, 90' Trajkovski Rouge : 90' Pacovski (2x jaune) Spectateurs : 10.158 Coaching : Harm Van Veldhoven a fait jouer les arrières latéraux Van Loo et Karahmet (premier match de la saison), suite à la suspension de Ghomsi et à la blessure de Vandam. Francky Dury a pallié la suspension de Colpaert en titularisant Perdichizzi. Skulason a pris la place de Malanda. A retenir : Les treize cartes jaunes que le peu diplomate Laforge a distribuées ne seront pas sans conséquences : Biset, Cordaro, De Petter et Pacovski ratent le début des PO2. Zulte Waregem entame les PO1 avec deux points de retard sur Anderlecht. Derniers matches : Malines : v v d d d (6/15) Zulte Waregem : n v v d v (10/15) Points : Mons 55/11 Genk 75/12 Buts : 33' Arbitman (1-0, pen.), 55' Gorius (1-1, pen.), 57' Kumordzi (1-2), 59' K. Ojo (1-3), 74' De Ceulaer (1-4), 79' De Ceulaer (1-5) Assists : Hamalainen (2), Joseph-Monrose, K. Ojo Corners : 7-4 Fautes : 20-16 Arbitre : Dierick (7/10) Jaune : 25' Chatelle, 30' Kumordzi, 33' Koulibaly K., 75' Franquart Rouge : 89' Franquart Spectateurs : 3.000 Coaching : Enzo Scifo a expérimenté un 4-4-2 avec Nong et Arbeitman en pointe. Il a reposté Franquart au centre de la défense (ce ne fut pas un franc succès) et Matthys, guéri de sa grave blessure, a obtenu des minutes de jeu. Mario Been était privé de Tshimanga, Hyland et Vossen. Kumordzi a conservé sa place de médian désensif et a encore été convaincant. A retenir : Mons termine septième du championnat régulier, la place la plus ingrate depuis la réforme du championnat. Genk entame-t-il les play-offs avec ambition, en visant un des deux billets pour la Ligue des Champions ? Derniers matches : Mons : v d v v d (9/15) Genk : v v n v v (13/15) Points : Standard 70/14 Lokeren 69/11 Buts : 21' De Pauw N. (0-1), 57' Harbaoui (0-2) Assists : Leko (2) Corners : 5-3 Fautes : 16-12 Arbitre : Loeman (6/10) Jaune : 23' Persoons, 43' Overmeire, 53' Kanu Pereira, 78' Harbaoui, 85' Vainqueur Rouge : - Spectateurs : 20.000 Coaching : Mircea Rednic a remplacé Vandamme, suspendu, et Ezekiel, blessé, par Diabate et Nagai. Le Standard a manqué d'inspiration et de force dans les duels, y compris après les remplacements. Peter Maes a parfaitement composé son équipe. Il a laissé les flancs au Standard et a pris le pouvoir au centre. A retenir : Maes a motivé les siens pour dépasser le Standard et s'emparer de la cinquième place afin de ne pas entamer la première journée des PO1 contre Anderlecht. Le Standard a pâti de l'absence de Vandamme et d'Ezekiel. Derniers matches : Standard : d v n v d (7/15) Lokeren : n n n n v (7/15)