Beerschot (4-3-3)- ANDERLECHT (4-3-3) 1-4

Points : Beerschot 65/12
...

Points : Beerschot 65/12 Anderlecht 69/11 Buts : 12' Laerenbergh (1-0), 34' Bruno M. (1-1), 42' Mbokani (1-2), 57' Gillet (1-3, pen.), 79' Iakovenko (1-4) Assists : Wanderson, Biglia Corners : 2-10 Fautes : 12-12 Arbitre : Van de Velde (6/10) Jaune : 34' Kljestan Rouge : - Spectateurs : 10.057 Coaching : Adrie Koster a dû improviser en attaque, suite à l'indisponibilité conjointe de Veselinovic, Losada, Mununga et Dayan. Les jeunes Wanderson et Laerenbergh ont été titularisés. John Van den Brom a aligné son équipe-type. Une fois la victoire en poche, il a retiré Praet et Bruno, afin de les ménager. A retenir : Mené rapidement, Anderlecht n'a jamais paniqué. Les Bruxellois ont continué à jouer selon leurs préceptes et n'ont pas tardé à redresser la situation. Anderlecht avait une pointure de plus que le Beerschot. Derniers matches : Beerschot : d d v d d (3/15) Anderlecht : v v v v v (15/15) Points : Club Bruges 69/13 Charleroi 72/13 Buts : 53' Vleminckx B. (1-0) Assists : - Corners : 6-0 Fautes : 13-13 Arbitre : Vervecken (5/10) Jaune : 4' Badibanga, 33' Hoefkens, 38' N'Ganga, 43' Jørgensen, 89' Larsen Rouge : 40' Rossini, 81' Odjidja (2x jaune) Spectateurs : 22.000 Coaching : Juan Carlos Garrido n'a pas complètement bouleversé son système mais bien son équipe. Högli est revenu à l'arrière droit, Hoefkens et Larsen au coeur de la défense tandis que Vleminckx était le seul avant. Bacca et Tchité ont fait banquette et sont entrés en cours de partie. Yannick Ferrera a remplacé Kaya par l'Allemand Bopp, qui a évolué à gauche, Kage occupant l'axe en soutien de Rossini. A retenir : Avant le repos, le Club n'a pas profité de ses 66 % de possession du ballon. Bjorn Vleminckx a marqué alors que son remplaçant était prêt à monter au jeu. Malgré de nombreuses occasions, ce fut un très mauvais match, auquel tous les abonnés n'ont d'ailleurs pas assisté. Derniers matches : Club Bruges : d d d v v (6/15) Charleroi : d d n n d (2/15) Points : Courtrai 69/12 Cercle Bruges 60/11 Buts : 7' Chavarria (1-0), 33' Bakenga (1-1), 78' Mulemo (2-1), 87' Chavarria (3-1) Assists : Nfor, Rudi, Chavarria, Carevic Corners : 3-3 Fautes : 12-19 Arbitre : Lardot (6/10) Jaune : 18' Bakenga, 45' Carevic, 58' Cornelis, 72' Evens Rouge : - Spectateurs : 7.638 Coaching : Hein Vanhaezebrouck était confronté aux suspensions de De Mets, Oussalah, Reynaud et N'Diaye mais aussi à la blessure de Pavlovic. Son équipe inédite n'en a pas moins disputé un match solide et a sanctionné les fautes de son adversaire. Foeke Booy a titularisé son équipe-type, qui a été mauvaise : trop fragile en défense et médiocre en possession du ballon. A retenir : Le Cercle subit sa première défaite sous les ordres de Foeke Booy. Dejaegere et Carvalho se sont blessés. Derniers matches : Courtrai : d v n d v (7/15) Cercle Bruges : v d n v d (7/15) Points : Gand 70/13 Zulte Waregem 74/12 Buts : 65' Lendric (0-1) Assists : Berrier Corners : 6-5 Fautes : 16-19 Arbitre : Gumienny (6/10) Jaune : 43' De Smet, 58' Foket, 65' Lendric, 72' De fauw, 88' Hinostroza, 88' Berrier Rouge : - Spectateurs : 10.950 Coaching : Bob Peeters a complètement remanié son équipe : il a préféré les jeunes Foket, Van Der Bruggen et Raman, de même qu'Arzo et de Smet à Gecov, Remacle, Wallace, N'Diaye et Conte. Il a constaté que les consignes n'avaient pas été respectées sur les phases arrêtées. Francky Dury a donné sa chance à Naessens à gauche, suite à la blessure d'Habibou. Lendric a été un changement en or. A retenir : Zulte Waregem a signé son cinquième succès d'affilée en déplacement et semble prêt pour une place en PO1. Bob Peeters a pris un point sur douze, Gand est en pleine crise et certains joueurs ont complètement perdu leur confiance. Derniers matches : Gand : d d n d d (1/15) Zulte Waregem : v v n n v (11/15) Points : Genk 81/14 Louvain 63/11 Buts : 21' Plet (1-0), 90' Ibou (1-1, pen.) Assists : Buffel Corners : 0-1 Fautes : 13-12 Arbitre : Delacour (4/10) Jaune : 74' Karuru, 90' Koulibaly K., 90' Plet Rouge : - Spectateurs : 19.761 Coaching : Mario Been a accordé sa préférence à Limbombe à gauche, Barda se retrouvant sur le banc. Anele a reconquis sa place à l'arrière droit. Buffel, blessé, est resté dans le vestiaire à la mi-temps. Ronny Van Geneugden a modifié son équipe à deux places : derrière, Weuts a pris la place de De Roeck, devant, Karuru a été préféré à Chuka. En fin de partie, Geraerts est devenu le quatrième attaquant. A retenir : Genk a encore perdu des points précieux en fin de partie, cette fois sur un penalty douteux. Derniers matches : Genk : d v v d n (7/15) Louvain : v d n d n (5/15) Points : Malines 72/13 Waasland-Beveren 66/11 Buts : 32' Lepoint (0-1) Assists : Shish Corners : 14-1 Fautes : 8-16 Arbitre : Wouters (7/10) Jaune : 11' Lepoint, 16' Van Damme J., 47' Rowell, 90' Seoudi Rouge : - Spectateurs : 9.900 Coaching : Harm van Veldhoven a commencé avec Iddi sur le flanc gauche et Destorme près de Henkens mais il a rapidement envoyé Iddi au centre et Enevoldsen à gauche. Destorme a ainsi pu jouer davantage en profondeur. Glen De Boeck a titularisé Rowell pour la première fois cette saison, à l'occasion de ses débuts à Waasland-Beveren, et il a fait reculer Sibum d'un cran. A retenir : Van Loo est entré en début de seconde mi-temps mais il s'est blessé et a dû quitter le terrain au bout de deux minutes, sans même avoir été en duel avec un adversaire. Derniers matches : Malines : d d n n d (2/15) Waasland-Beveren : d v n d v (7/15) Points : Mons 63/11 Lokeren 77/13 Buts : 31' Perbet (1-0), 44' Persoons (1-1), 90' Gueye I.K. (1-2) Assists : Le Postollec, Maric Mil. Corners : 3-3 Fautes : 17-20 Arbitre : Alho-Guerreiro (6/10) Jaune : 36' Saglik, 45' Leko, 45' Monteyne P., 64' Nong, 80' Maric Mij., 86' Overmeire, 88' Le Postollec Rouge : 46' Chatelle, 80' De Bock Spectateurs : 3.684 Coaching : Enzo Scifo a pallié la blessure de Zola en déplaçant Ning à gauche et en titularisant Chatelle pour la première fois. Derrière, Van Gijsegem a remplacé Sapina, blessé. Peter Maes a remplacé Taravel par Gueye mais son équipe a développé trop peu de pressions et s'est créé trop peu d'occasions. " Nous ne méritions pas cette victoire mais nous en sommes heureux ", a-t-il résumé le match. A retenir : Le save de Copa sur un penalty de Perbet a été lé moment-charnière du match. Lokeren laisse Mons à neuf points d'une place pour les PO1 et remporte son septième match d'affilée, égalant son record de la saison 2002-2003. Derniers matches : Mons : v v d v d (9/15) Lokeren : v v v v v (15/15) Points : Standard 75/12 Lierse 65/12 Buts : Assists : - Corners : 7-4 Fautes : 22-21 Arbitre : Pots (7/10) Jaune : - Rouge : - Spectateurs : 28.000 Coaching : Mircea Rednic a aligné un brillant Van Damme à l'arrière gauche et Mpoku sur l'aile gauche. Vainqueur était blessé. Tout le monde s'attendait à voir Biton en pointe mais Rednic a misé avec succès sur les rapides Batshuayi et Ezekiel. Hany Ramzy a remanié son équipe au repos, les Lierrois jouant trop haut. Le Standard a levé le pied en seconde période mais jamais le Lierse n'a été en mesure d'en profiter. A retenir : Premier but de Mpoku en D1. Au Lierse, Julien Vercauteren, un parent lointain de Frank Vercauteren, formé à Anderlecht, a effextué ses débuts. Derniers matches : Standard : v v d n v (10/15) Lierse : v d d v d (6/15)