1. ROB RENSENBRINK

NÉ LE 3 JUILLET 1947
...

NÉ LE 3 JUILLET 1947 1969-1971: CLUB BRUGES 1971-1980: ANDERLECHT Le Néerlandais Rob Rensenbrink a dominé les terrains belges dans les années 70. Il a permis à Anderlecht d'être reconnu sur la scène continentale. Avec deux buts, il a été décisif dans les finales de la Coupe des Vainqueurs de Coupes 1976 et 1978. L'ailier gauche portait le maillot de DWS Amsterdam et semblait prédestiné à l'Ajax ou à Feyenoord mais ceux-ci n'avaient pas besoin d'un nouveau joueur de couloir, disposant déjà respectivement de Piet Keizer et de Coen Moelijn. Rensenbrink a donc cherché son salut en Belgique, au Club Bruges. Il a remporté la Coupe 1970 avec les Bleu et Noir. C'est à ce moment qu'on l'a surnommé le Serpent. Un an plus tard, Constant Vanden Stock passait du Club à Anderlecht et emmenait le prodige du dribble avec lui. Avec Rensenbrink, le Sporting s'est surtout distingué en Coupe, une épreuve qu'il a remportée en 1972, 1973, 1975 et 1976, ne gagnant le titre qu'en 1972 et en 1974. Rensenbrink se sublimait dans les grandes occasions. Il était généralement insaisissable dans les soirées de gala européennes. Les Mauves ont disputé trois finales de C2 d'affilée. Il a été à la base de la victoire en 1976 (4-2 contre West Ham United) et en 1978 (4-0 contre l'Austria Vienne). Robbie a également aidé le Sporting à remporter la Supercoupe d'Europe à deux reprises, contre Liverpool et le Bayern. Le Néerlandais a reçu le Soulier d'Or en 1976. En 1980, il a mis le cap sur l'Amérique - aux Portland Timbers - mais il n'a pas tardé à revenir en Europe, à Toulouse, qui évoluait alors en D2.NÉ LE 30 AOÛT 1955 1973-1979: BEERSCHOT 1981-1983: ANDERLECHT 1985-1989: ANDERLECHT Dans les années 70, Juan Lozano a fait sensation au Kiel. Arrivé en Belgique à sept ans, il s'est affilié au Beerschot. Cet esthète accordait plus d'importance à la beauté du jeu qu'aux résultats, ce qui ne l'a pas empêché de gagner une Coupe en 1979. L'artiste ibérique a joué aux Washington Diplomats, aux côtés de Johan Cruijff et de Wim Jansen, avant d'opter pour Anderlecht, avec lequel il pouvait lutter pour des trophées. Lozano a tenu le rôle principal dans la double finale de Coupe UEFA contre Benfica (1983), inscrivant le but décisif. Deux ans plus tard, il a gagné une nouvelle Coupe UEFA, cette fois sous le maillot du Real Madrid mais en finale, il a été écarté. Michel Verschueren l'a alors ramené au Parc Astrid, ce qui lui a valu deux autres titres, en 1986 et en 1987. En avril 1987, un tacle d'Yvan Desloover (Waregem) lui a valu une double fracture de la jambe. Le Belgo-Espagnol, qui n'a pourtant jamais joué pour les Diables ou la Roja, n'a plus jamais retrouvé l'intégralité de ses moyens et a mis fin à sa carrière en 1990, à l'Eendracht Alost, en D2.NÉ LE 28 FÉVRIER 1947 1975-1982: LOKEREN Wlodzimierz Lubanski est le meilleur centre-avant à avoir foulé nos pelouses. Il possédait une technique exceptionnelle, devant le but comme dans son passing. Au début des années 80, Lokeren était la meilleure équipe du championnat. On se demande toujours pourquoi elle n'a terminé que deuxième et perdu la finale de la Coupe 1981. Wlodek n'avait que seize ans quand il a débuté en équipe nationale de Pologne. Avec 48 buts en 75 joutes, il reste le meilleur buteur de tous les temps de sa patrie. Il a remporté l'or olympique avec la Pologne en 1972 mais il a aussi connu une expérience négative avec elle : un vilain tacle lui a déchiré les ligaments du genou. Lubanski n'a plus jamais recouvré ses moyens mais le voir jouer est resté un régal pour l'oeil. Après dix ans à Gornik Zabrze, il a débarqué à Lokeren. L'attaque waeslandienne, composée de Lubanski, de son compatriote GrzegorzLato et du Danois Preben Larsen, a fait le désespoir des défenses. Ce gentleman qu'était Lubanski marquait en moyenne un but tous les deux matches. Dans son pays natal, il a été désigné meilleur joueur polonais du 20e siècle.NÉ LE 26 MAI 1956 1980-1984: STANDARD 1987-1990: BEERSCHOT 1990-1996: GERMINAL EKEREN Le Moluquois Simon Tahamata a été le bourreau de moult défenses belges. L'ailier gauche de nationalité néerlandaise puis belge a joué jusqu'à ses 40 ans, ravissant le public et même Raymond Goethals, dont il était le chouchou, par ses dribbles et ses actions géniales. Tahamata a fait ses gammes à l'Ajax, avec lequel il a été sacré champion à trois reprises (1977, 1979, 1980) tout en gagnant une Coupe. Par la suite, il s'est fait tout aussi insaisissable sur les terrains belges. Le petit ailier a dribblé le Standard vers le titre (1982, 1983), la Coupe (1981) et une finale européenne (1982). Après le scandale Standard-Waterschei, il a rejoint Feyenoord mais il est revenu en Belgique en 1987, dans des clubs moyens, le Beerschot et le Germinal Ekeren. Deux clubs où il a continué à faire souffrir ses adversaires directs, même issus de clubs plus cotés. Il a disputé la finale de la Coupe 1995 avec le Germinal.NÉ LE 16 NOVEMBRE 1948 1975-1981: ANDERLECHT 1981-1983: STANDARD Arie Haan a évolué dans l'entrejeu du grand Ajax, aux côtés de Johan Neeskens et derrière Johan Cruijff. L'intelligent Arie a remporté trois titres, trois Coupes des Pays-Bas et trois C1 (1971, 1972, 1973) avec le club amstellodamois. Il a marqué dans la finale 1971 contre le Panathinaikos. Son transfert à Anderlecht a fait sensation. Il a connu quasi autant de succès à Bruxelles qu'à Amsterdam : le titre (1981), la Coupe (1976) et la C2 (1976 et 1978). Il a suivi Raymond Goethals au Standard et a conduit les Rouches au titre en 1982 et en 1983.NÉ LE 5 NOVEMBRE 1964 1985-1986: CLUB BRUGES Jean-Pierre Papin a été élu meilleur étranger de tous les temps du Club Bruges. Il est aussi le seul joueur actif dans notre pays à avoir un jour remporté le Ballon d'Or (1991). C'est Raoul Lambert qui a renseigné l'avant de Valenciennes au Club Bruges. Buteur-né, il a marqué 32 goals durant sa seule saison en Belgique. Il a contribué à la victoire du Club en Coupe mais en championnat, les Bleu et Noir ont perdu leurs test-matches contre Anderlecht. Le Français a ensuite gagné quatre championnats avec Marseille, deux Coupes d'Italie et la Ligue des Champions (1994) avec Milan et la Coupe UEFA 1996 avec le Bayern.NÉ LE 21 OCTOBRE 1948 1974-1982: RWDM 1982-1984: LIERSE Jan Boskamp a fait partie de la célèbre levée néerlandaise des années 70 mais son style de jeu ne ressemblait en rien à celui de Cruijff. Bossie jouait plutôt dans le registre de Neeskens et prenait son adversaire par les tripes. Auréolé de trois titres avec Feyenoord (1969, 1971, 1974), il a débarqué en Belgique, au RWDM, dont il est devenu la figure de proue et qu'il a aidé à menacer Anderlecht, le numéro un de la capitale. Boskamp a conduit Molenbeek au titre en 1975 et a été le premier étranger à remporter le Soulier d'Or plus tard dans l'année. NÉ LE 11 SEPTEMBRE 1957 1978-1984: LOKEREN Preben Larsen occupait le flanc gauche de la fabuleuse attaque du Sporting Lokeren à la fin des années 80, avec Wlodek Lubanski et Grzegorz Lato. Les Waeslandiens l'avaient repéré à Cologne, devenu champion d'Allemagne. Toutefois, il avait plus souvent joué en réserve qu'ailleurs. Preben Elkjaer, comme on l'appelle au Danemark, a été la sensation de l'EURO 1984. A cette époque, il était considéré comme un des meilleurs attaquants du continent. Il a rejoint la Serie A et y a remporté le scudetto avec le modeste Hellas Vérone (1985). Il a achevé sa carrière au pays, à Vejle.NÉ LE 14 AOÛT 1949 1972-1976: CERCLE BRUGES 1976-1980: RWDM 1980-1986: ANDERLECHT Morten Olsen était un défenseur central racé, qui commettait rarement une faute. Il a éclos au Cercle Bruges avant de rejoindre le RWDM, qui était alors un grand club. A 31 ans, il a signé chez son concurrent, Anderlecht, où il a vécu les plus belles années de sa carrière, enlevant trois titres (1981, 1985, 1986) et une Coupe UEFA (1983). Après son départ, ce gentleman danois a porté le maillot du FC Cologne pendant trois ans, ne mettant un terme à sa carrière qu'à 40 ans.NÉ LE 8 MAI 1955 1973-1981: STANDARD Asgeir Sigurvinsson a effectué ses débuts en Islande, à Vestmannaeyjar, avec lequel il a gagné la Coupe. Il est ensuite devenu le patron de l'entrejeu du Standard, rendant même Wilfried Van Moer superflu. Sigur a enlevé la Coupe 1981 avant de signer au Bayern. Là, il a gagné une nouvelle Coupe et a atteint la finale de la C1. Après une saison, il a toutefois rejoint le VfB Stuttgart, avec lequel il a été champion en 1984. Il a quitté la Bundesliga en 1990 et a été élu meilleur joueur islandais du siècle passé.NÉ LE 10 FÉVRIER 1943 DÉCÉDÉ LE 29 FÉVRIER 2012 1971-1977: ANTWERP La Perle Blanche a joué à l'Austria Vienne et à Salzbourg avant de rejoindre le Bosuil. Karl Kodat était un avant-centre en décrochage, doté d'un énorme bagage technique et du sens du but. En six saisons et 233 matches pour l'Antwerp, il a marqué 115 buts, muant le Great Old en une des formations les plus attrayantes du pays. L'Antwerp a été vice-champion à deux reprises (1974, 1975) et a fait sensation en compétition européenne en éliminant Aston Villa avant de faire trembler le grand Ajax.NÉ LE 25 JUIN 1946 1972-1977: CLUB BRUGES Le Club Bruges a enrôlé un nouveau Rensenbrink en attirant Ulrik Le Fèvre dans la Venise du Nord. Son arrivée a fait sensation car le dribbleur danois, issu de Vejle, avait joué au Borussia Mönchengladbach, qui était alors un grand d'Europe, champion d'Allemagne à deux reprises (1970, 1971). Le nouvel ailier gauche a offert des lauriers au Club aussi : trois titres (1973, 1976, 1977) et une Coupe (1976). En 1976, il a disputé la double finale de Coupe UEFA contre Liverpool. Un an plus tard, il retournait à Vejle et était champion du Danemark.NÉ LE 30 DÉCEMBRE 1949 1975-1977: RACING MALINES 1977-1985: SK BEVEREN Heinz Schönberger a joué aux Kickers Offenbach et à Tasmania Berlin. Il est arrivé en Belgique via Tilleur puis le Racing Malines. Le médian offensif, doté d'une passe géniale, a été remarqué par Beveren, avec lequel il a connu la gloire au niveau national : la Coupe en 1978, le championnat en 1979 et une demi-finale de C2. Ensuite, de nombreux piliers ont quitté le club mais l'Allemand est resté et a continué à accumuler les succès, soit une Coupe en 1983 et un autre titre en 1984.NÉ LE 14 OCTOBRE 1970 1989-1991: ANDERLECHT 1991-1993: SP. CHARLEROI 1993-2000: ANDERLECHT 2003-2006: ANDERLECHT Un an après son arrivée au Parc Astrid, en 1988, Pär Zetterberg a été repris dans le noyau A. Aad de Mos ne croyait pas dans le jeune Suédois, diabétique. Zetterberg a donc été loué à Charleroi, où il a convaincu tout le monde. Sa technique et sa vista ont conduit Anderlecht à six titres (1991, 1994, 1995, 2000, 2004, 2006). Il a gagné le Soulier d'Or deux fois (1993, 1997). Entre deux séjours à Bruxelles, il a joué à l'Olympiacos pendant trois ans, couronnés d'autant de titres. NÉ LE 5 AVRIL 1972 1991-1996: CLUB BRUGES 2004-2005: KV OSTENDE Les Australiens de Marconi Stallions ont offert au Club Bruges un libéro de format mondial. Paul Okon défendait avec flair. Il a gagné le championnat en 1995 et deux Coupes (1995 et 1996). Il a été Soulier d'Or en 1996. Dino Zoff s'est rendu en personne à Bruges pour faire signer Okon à la Lazio mais là, il a été souvent blessé. Il a quand même gagné la Coppa (1998) et la Coupe UEFA (1999). De la Fiorentina, il est parti en Angleterre, à Middlesbrough puis à Leeds United. Il a encore joué une saison pour Ostende, promu en D1, mais n'a pu lui éviter le retour immédiat à l'échelon inférieur.NÉ LE 30 DÉCEMBRE 1974 1994-1995: FC LIÈGE 1995-1997: LOMMEL SK 1997-09/2000: CLUB BRUGES 2007-2008: AA GAND 2008-2009: G. BEERSCHOT Le Sénégalais Khalilou Fadiga a passé sa jeunesse à Paris. Il a débuté au PSG et au Red Star mais c'est en Belgique que l'extérieur s'est forgé une belle carrière : via le FC Liège et Lommel, puis au Club Bruges. Ses actions ont régalé les supporters de tous ses clubs. La Belgique est alors devenue trop petite pour lui. Après Auxerre, il a rejoint l'Inter mais c'est là qu'on lui a diagnostiqué des problèmes cardiaques. Il a encore joué en Angleterre, à Bolton notamment, puis il est revenu s'installer en Belgique.NÉ LE 1ER MARS 1951 1974-1988: CLUB BRUGES 1988-1989: LIERSE Birger Jensen a été formé par le B1903 Copenhague mais c'est à Bruges qu'il est devenu une légende. Il était un gardien fantastique, à tous points de vue. Il a défendu le but du Club plus d'une décennie, disputant près de 400 matches officiels. Jensen a été champion à cinq reprises avec le Club (1976, 1977, 1978, 1980, 1988) et a gagné deux Coupes (1977, 1986). Il a également défendu le but brugeois dans les deux finales européennes contre Liverpool. Il a achevé sa carrière au Lierse et au RKC Waalwijk.NÉ LE 30 MARS 1973 1996-1999: LOKEREN 1999-2001: ANDERLECHT Lokeren a transféré le grand Jan Koller du Sparta Prague. Du haut de son 2m02, il a été le bourreau des défenses, marquant à la chaîne. Il a été meilleur buteur du championnat en 1999 avant d'être transféré à Anderlecht. Ses deux saisons au Parc Astrid ont fourni autant de titres et une place en deuxième phase de poules de la Ligue des Champions. Le Tchèque a alors rejoint le Borussia Dortmund, avec lequel il a été champion de Bundesliga (2002). Il a encore défendu les couleurs de Monaco et de Nuremberg avant d'achever sa carrière à Cannes, en D3 française, en 2011.NÉ LE 1ER FÉVRIER 1965 1988-1990: KV MALINES 1991-1996: ANDERLECHT John Bosman marquait les yeux fermés, où qu'il joue, et pourtant, il suscitait la controverse. C'est à peine croyable mais il a quitté l'Ajax pour Malines. Il avait alors gagné un titre, deux Coupes et une C2 (1987) à Amsterdam. Son retour aux Pays-Bas, au PSV, n'a pas été un succès et un an plus tard, Bosman revenait en Belgique. Il a été trois fois champion avec Anderlecht (1993, 1994, 1995) et a gagné la Coupe en 1994. Il a encore joué pour le FC Twente et l'AZ avant de raccrocher, en 2002.NÉ LE 16 MARS 1950 1978-1981: CLUB LIÈGE 1983-1987: CLUB LIÈGE Edhem Sljivo était un meneur de jeu hyper doué. Il a évolué dix ans au FK Sarajevo, en championnat de Yougoslavie, avant d'aboutir à Rocourt où il est rapidement devenu la plaque tournante des Sang et Marine. Le Bosnien a quitté la Cité Ardente pour Nice puis le FC Cologne mais malgré une Coupe d'Allemagne (1983), il est rapidement revenu à Liège, à la satisfaction générale et avec une qualification pour la finale de la Coupe (1987). Un terrible accident de voiture a mis un terme abrupt à sa carrière.NÉ LE 1ER FÉVRIER 1964 1987-1990: FC MALINES La passe d'Eli Ohana à Piet den Boer, qui marque de la tête en finale de la C2 contre l'Ajax (1988) reste gravée dans la mémoire de tous les amateurs belges de football. Un an plus tard, l'Israélien au pied gauche de velours conquérait le titre avec Malines. Le paisible Ohana a quitté la Belgique pour Braga mais est revenu à son premier club, le Beitar Jérusalem, au bout d'une saison. Il y a joué huit ans, remportant trois titres et étant élu Footballeur de l'Année (1997).NÉ LE 16 AOÛT 1963 1985-1989: CERCLE BRUGES Le Zambien Bwalya Kalusha a été une révélation sur le flanc gauche du Cercle à la fin des années 80. Il occupait l'attaque seul et il a été élu Footballeur africain de l'Année (1988) sous le maillot des Vert et Noir. Il a ensuite joué cinq ans au PSV, remportant deux titres (1991, 1992). KingKalu est alors parti au Mexique et a porté le maillot d'une volée d'équipes, comme America et Necaxa. Il a mis un terme à son impressionnante carrière en 2000.NÉ LE 22 AOÛT 1969 1986-1987: CERCLE BRUGES 1987-1997: ANDERLECHT Champagne Charly a effectué ses premières passes aux Mufulira Wanderers. Le Zambien a rejoint le Cercle Bruges très jeune et a rapidement convaincu Anderlecht de ses qualités. Musonda était un médian défensif mais des problèmes chroniques aux genoux ont entravé sa carrière. Il n'en a pas moins gagné quatre titres (1991, 1993, 1994, 1995) et deux Coupes avec Anderlecht mais il a de moins en moins joué et il a raccroché à 28 ans. Il a tenté de relancer sa carrière à Energie Cottbus, en deuxième Bundesliga, mais un an plus tard, le rideau tombait définitivement.NÉ LE 16 DÉCEMBRE 1946 1975-12/1978: CLUB BRUGES L'Autrichien Eddie Krieger ne s'est attardé que trois saisons au Club Bruges mais ce furent les plus belles de l'histoire du Club. Avec son compatriote ErnstHappel sur le banc, Krieger, libéro, flanqué de Georges Leekens, a gagné trois titres d'affilée. Il a disputé la finale de la Coupe UEFA (1976) et de la Coupe des Clubs Champions (1978), toutes deux perdues face à Liverpool. Après le renvoi d'Happel, il a rapidement disparu, d'abord au VVV Venlo puis au LASK Linz, en Autriche.NÉ LE 3 JUILLET 1963 1986-1991: ANTWERP 1991-1994: STANDARD Le Néerlandais Frans van Rooy avait déjà enlevé deux titres avec le PSV quand il a été loué à l'Antwerp. Les supporters ont fait une collecte pour obtenir le transfert définitif au Great Old de leur nouvelle idole. Quelques années plus tard, Arie Haan l'a attiré au Standard, avec lequel il a remporté la Coupe de Belgique (1993). Il a troqué Sclessin pour le PAOK Salonique mais un an plus tard, il était de retour en Belgique. Il a joué un an en D2, pour Westerlo.NÉ LE 7 OCTOBRE 1952 1979-1981: STANDARD Ralf Edström était déjà un avant-centre chevronné à son arrivée à Sclessin. A son palmarès, deux titres (1975, 1976) et deux Coupes (1974, 1976) avec le PSV et une Coupe (1979) avec IFK Göteborg. Le longiligne Suédois a fait impression au Standard par son jeu de tête et son sens du but. Il a pris congé des Rouches avec une Coupe (1981). Il a mis le cap sur l'AS Monaco, avec lequel il a fêté le titre d'emblée (1982). Ce footballeur exemplaire a achevé sa carrière au pays, à Örgryte.NÉ LE 12 JUILLET 1963 1987-1994: ANTWERP Pendant des années, Hans-Peter Lehnhoff a été le chouchou du Bosuil. Le médian offensif, doté d'un grand rayon d'action, venait du FC Cologne, avec lequel il avait disputé et perdu la finale de la Coupe UEFA (1986). A Anvers, Lehnhoff a gagné la Coupe de Belgique (1992) et a été l'âme du club durant sa grande aventure européenne, qui s'est achevée à Wembley, dans la finale de C2 perdue contre Parme. Un an plus tard, l'Allemand est retourné au pays et a disputé plusieurs campagnes en Ligue des Champions avec le Bayer Leverkusen.NÉ LE 22 NOVEMBRE 1985 2006-2007: ANDERLECHT 2007-2010: STANDARD 2011-2013: ANDERLECHT Anderlecht a repéré Dieumerci Mbokani au TP Mazembe. Le jeune Congolais a eu sa part dans le titre (2007) mais Frankie Vercauteren le jugeait trop peu discipliné. Le Standard, lui, croyait en cet avant puissant. Il a récompensé les Rouches en les menant à deux titres (2008, 2009). Ses passages à Monaco et à Wolfsbourg n'ont pas été empreints de succès. Revenu à Anderlecht, il a gagné deux titres (2012, 2013). En 2012, il a reçu le Soulier d'Or. Il joue au Dinamo Kiev depuis 2013.NÉ LE 30 DÉCEMBRE 1972 1990-1994: CLUB BRUGES Les nombreux buts de Daniel Amokachi ont valu plusieurs succès au Club au début des années 90 : le titre (1992) et la Coupe (1994). Le solide Nigérian a ensuite tenté sa chance à l'étranger mais ni son passage à Everton, avec lequel il a gagné la Cup 1995, ni son séjour au Besiktas n'ont été de franches réussites. Accablé par les blessures, il a été contraint à remiser ses crampons assez tôt - en 1999.NÉ LE 13 MAI 1983 2001-01/2004: SK BEVEREN Yaya Touré a excellé, au début de ce siècle, dans l'entrejeu du SK Beveren façon ivoirienne. Quand Touré et ses copains étaient dans un bon jour, ils balayaient leurs concurrents au Freethiel. Beveren a même disputé la finale de la Coupe de Belgique en 2004. Touré venait alors d'être transféré. Pas dans un grand club belge mais au Metallurg Donetsk. Après des passages à l'Olympiacos et à Monaco, il a atteint l'élite, le Barça, en 2007. Il y a remporté deux titres et la Ligue des Champions 2009. Trois ans plus tard, il a signé à Manchester City, avec lequel il a ajouté deux titres à son palmarès.NÉ LE 8 AVRIL 1950 1980-1982: LOKEREN Grzegorz Lato avait déjà une belle carrière derrière lui, à Stal Mielec, quand il a rejoint Lokeren. Il avait été champion de Pologne à deux reprises (1973, 1976) et deux fois meilleur buteur du pays (1973, 1975). Lato a également été le meilleur réalisateur du Mondial 1974. Ce sens du but est étonnant dans le chef d'un ailier droit, qui mise généralement sur sa vitesse. A Lokeren, il a formé un redoutable trio d'attaque avec son compatriote Wlodek Lubanski et le Danois Preben Larsen. Au terme de son contrat, il a encore disputé quelques saisons à Atlante FC, au Mexique.NÉ LE 15 OCTOBRE 1947 1980-1984: ANTWERP Laszlo Fazekas est arrivé à l'Antwerp à 33 ans, avec un joli palmarès. Le Hongrois avait déjà remporté huit titres et trois Coupes avec Ujpest Dosza, le club de ses débuts. Il avait également été meilleur buteur de Hongrie à trois reprises. Au Bosuil, il a prouvé qu'il était encore loin d'être usé. Son superbe bagage technique et ses nombreux buts lui ont valu de gagner les coeurs des supporters du Great Old. Ensuite, il a encore disputé une saison à Saint-Trond, alors pensionnaire de D2. A 37 ans, il n'avait toujours pas perdu son sens du but.NÉ LE 20 SEPTEMBRE 1968 1990-1994 -- 01/1999-1999: STANDARD André Cruz était un défenseur central doté d'un énorme bagage technique. Il a d'abord évolué sur le flanc gauche mais finalement, Arie Haan l'a posté au coeur de la défense. Le Brésilien était originaire du célèbre Flamengo. Au Standard, il s'est notamment distingué sur les phases arrêtées, par sa superbe technique de frappe. Après la victoire des Rouches en Coupe (1993), il a porté le maillot de grands clubs comme Naples, Milan et Torino. Il est revenu un bref moment à Liège en 1999, l'espace de dix matches, avant de rejoindre le Sporting Lisbonne, avec lequel il a enlevé la Coupe en 2002.NÉ LE 15 AOÛT 1984 2004-2006: AA GAND 2006-2011: ANDERLECHT Mbark Boussoufa a fait ses classes à l'Ajax mais Chelsea n'a pas tardé à le repérer. Il n'y a toutefois pas obtenu de chance et s'est rabattu sur Gand, où il a conquis tous les coeurs. Le petit Marocain procédait généralement du flanc gauche tout en s'érigeant en meneur. Il a atteint le faîte de sa carrière à Anderlecht avec deux titres (2007, 2010), une Coupe (2008) et deux Souliers d'Or (2007, 2011). Les grands clubs européens ne faisant pas la file pour s'assurer ses services, il s'est rabattu sur la Russie, à Anzhi puis au Lokomotiv Moscou, dont il porte toujours le maillot.NÉ LE 30 AVRIL 1961 1978-1983: LOKEREN 1983-1990: ANDERLECHT Le Sporting Lokeren a recruté Arnor Gudjohnsen à l'âge de 17 ans, à Vikingur Reykjavik. Il a joué dans l'entrejeu du club de Daknam avec René Verheyen et RaymondMommens. A Anderlecht, l'Islandais a joué en pointe et même à l'arrière droit. Il a remporté trois titres avec les Bruxellois (1985, 1986, 1987) et deux Coupes (1988, 1989). Il a également été meilleur buteur du championnat (1987). Il a raté le tir au but décisif dans la finale de Coupe UEFA contre Tottenham Hotspur (1984). Après Anderlecht, il s'est produit pour les Girondins de Bordeaux puis pour une série de clubs scandinaves, jusqu'à l'âge de 40 ans.NÉ LE 10 AVRIL 1972 1995-1996: CLUB BRUGES Mario Stanic ne s'est attardé qu'une saison au Club Bruges mais ce fut l'une des plus belles campagnes de l'histoire des Bleu et Noir. Le Club a réalisé le doublé (1996) grâce aux buts du Croate, sacré meilleur réalisateur du championnat avec vingt buts. Super Mario présentait déjà une belle carte de visite à son arrivée à l'Olympia : Zeljeznicar, le Croatia Zagreb (champion en 1993), le Sporting Gijon et Benfica. Son succès au Club lui a ouvert d'autres horizons, plus beaux encore : Parme (Coupe d'Italie et Coupe UEFA en 1999) et Chelsea.NÉ LE 17 AVRIL 1951 1983-1985: STANDARD Das Ungeheuer - le Monstre a éclos sur le tard. Il avait déjà 24 ans quand il a effectué ses débuts en Bundesliga avec Rot-Weiss Essen. Il a ensuite été transféré au HSV. Là, l'avant, fort de la tête, est devenu l'épouvantail du football allemand. Il a remporté trois titres avec les Hanséatiques (1978, 1982, 1983) et la Coupe des Clubs Champions 1983, sous la houlette d'Ernst Happel. Hrubesch a inscrit 136 buts en 224 matches de Bundesliga. Au Standard, il en a inscrit 23 en 52 matches. Arrivé après le scandale Waterschei, il a pris les jeunes sous son aile, malgré quelques soucis physiques. Il a ensuite rejoint le Borussia Dortmund .NÉ LE 15 NOVEMBRE 1974 2004-2007: STANDARD Sergio Conceiçao est arrivé au Standard à l'automne de sa carrière. L'extérieur droit portugais s'était attiré moult louanges au FC Porto (champion en 1997, 1998, 2004), à la Lazio (championne en 2000, victorieuse en Coupe en 2000 et en 2004, lauréate de la C2 en 2000), à Parme et à l'Inter. Il a mené la jeune formation liégeoise à la deuxième place en 2006. Il a reçu le Soulier d'Or en 2005. Conceiçao ne parvenait pas toujours à se maîtriser sur le terrain et son exclusion dans la demi-finale de Coupe perdue contre Zulte Waregem en 2006 lui a même valu une suspension de quatre mois.NÉ LE 18 AVRIL 1981 2006-2010: STANDARD 08/2011-2013: ANDERLECHT La vie footballistique de Milan Jovanovic a commencé à Vojvodina. Le Serbe a ensuite porté le maillot du Shakhtar Donetsk et du Lokomotiv Moscou mais c'est au Standard qu'il a éclaté. L'ailier gauche a conquis les coeurs des supporters par ses dribbles et ses buts mais aussi par son charme naturel et sa classe. Il a reçu le Soulier d'Or 2009 et a mené les jeunes Rouches à deux titres (2008, 2009). Jovanovic a tenté sa chance à Liverpool, sans succès, mais un an plus tard déjà, il a rejoint Anderlecht, avec lequel il a remporté deux titres (2012, 2013). NÉ LE 26 NOVEMBRE 1980 2000-2005: ANDERLECHT Comme la plupart des grands footballeurs ivoiriens, Aruna Dindane a été formé par la célèbre académie de l'ASEC Mimosa, à Abidjan. C'est là qu'Anderlecht l'a recruté. Par sa vitesse, l'avant a eu une part importante dans deux titres (2001 et 2004). Ses performances n'ont pas échappé à la presse, qui lui a remis le Soulier d'Or (2003). Au terme de son contrat chez les Mauves, Aruna Dindane a mis le cap sur Lens mais il n'a pu y rééditer les mêmes performances qu'en Belgique. Il a brièvement porté le maillot de Plymouth avant de s'égarer au Moyen-Orient.PAR LA RÉDACTION