On a beau se plaindre de l'état de notre football et être nostalgique, on a du mal à s'en défaire ou à ne plus le regarder. En tous les cas, c'est ce qui ressort de ce Top 20 des audiences comprises entre le 1er septembre 2006 et le 30 juin 2007. Seules quatre épreuves non foot viennent s'immiscer dans ce tableau avec une belle place aux exploits de Justine Henin (7e-15e-20e). Cette mainmise foot - le duel en demi-finale de Coupe de Belgique entre le Standard et Anderlecht a réuni près d'un million de téléspectateurs !- est évidemment de nature à réjouir les patrons du Groupe RTL puisqu'une de ses chaînes, ...

On a beau se plaindre de l'état de notre football et être nostalgique, on a du mal à s'en défaire ou à ne plus le regarder. En tous les cas, c'est ce qui ressort de ce Top 20 des audiences comprises entre le 1er septembre 2006 et le 30 juin 2007. Seules quatre épreuves non foot viennent s'immiscer dans ce tableau avec une belle place aux exploits de Justine Henin (7e-15e-20e). Cette mainmise foot - le duel en demi-finale de Coupe de Belgique entre le Standard et Anderlecht a réuni près d'un million de téléspectateurs !- est évidemment de nature à réjouir les patrons du Groupe RTL puisqu'une de ses chaînes, Club, diffuse les matches de Ligue des Champions, des Diables Rouges et de Coupe de Belgique. On notera également, et malgré un niveau de jeu sensiblement différent, que la première rencontre de ce classement où notre chauvinisme n'a plus lieu d'être, c'est-à-dire Milan-Liverpool (diffusée, il est vrai sur d'autres chaînes), n'occupe que la dixième position. Les déboires d'Anderlecht en Ligue des Champions ou de notre équipe nationale occupent encore et toujours les premières loges. L'enjeu joue naturellement un rôle : Belgique-Azerbaïdjan, a attiré plus de monde qu'un Belgique-Portugal, par exemple. Au-delà de ce critère qui influe inévitablement sur notre télécommande, bien d'autres sont à prendre en compte : la période de l'année, le jour de la semaine ou l'heure à laquelle l'évènement est diffusé. Et ce dernier paramètre explique en grande partie pourquoi la RTBF n'occupe que six positions sur vingt. Si le meilleur score du service public a été réalisé lors de la finale des Masters féminin en novembre 2006, son service des sports peut se féliciter de diffuser des événements sportifs aux parts de marché extrêmement avantageuses. Par exemple : la dernière finale de Juju à Roland-Garros se classe en 20e place alors qu'en termes de parts de marché (42 %), cette rencontre jouée un samedi après-midi a attiré sur La Deux près d'un téléspectateur sur deux branchés devant leur poste. D'autres épreuves retransmises par la RTBF et diffusées bien plus tard ou plus tôt que les prime-time du foot enregistrent des PDM élevées. Le GP de Malaisie (48 % de PDM à 9 h du matin) ou Paris-Roubaix (36 %), dépassent, toujours en termes de PDM, largement le Standard-Anderlecht qui, lui, devait affronter la série américaine du moment ou le téléfilm à succès... 1 STANDARD/ANDERLECHT CLUBRTL 491.114 spect. 26,6 % 2 LILLE/ANDERLECHT CLUBRTL 487.696 27,8 3 BELGIQUE/AZERBAIDJAN CLUBRTL 470.582 27,4 4 ANDERLECHT/AC. MILAN CLUBRTL 466.749 28,0 5 FC. BRUGES/STANDARD CLUBRTL 452.172 29,7 6 ANDERLECHT/STANDARD CLUBRTL 438.681 25,6 7 MASTERS MADRID FIN. Dame LA DEUX 423.247 35,0 8 ANDERLECHT/ATHENES CLUBRTL 422.446 25,2 9 BELGIQUE/POLOGNE CLUBRTL 400.550 22,9 10 AC. MILAN/LIVERPOOL CLUBRTL 391.697 24,2 11 ANDERLECHT/LILLE CLUBRTL 391.344 25,1 12 AC. MILAN/ANDERLECHT CLUBRTL 388.299 21,4 13 GP. BRESIL F1 LA DEUX 383.463 22,3 14 BELGIQUE/PORTUGAL CLUBRTL 378.586 27,2 15 MASTERS MADRID 1/2F LA DEUX 374.218 35,1 16 MONS/STANDARD LA DEUX 369.628 23,2 17 SERBIE/BELGIQUE CLUBRTL 369.468 23,4 18 ATHENES/ANDERLECHT CLUBRTL 356.149 21,9 19 BELGIQUE/SERBIE (Espoirs) LA DEUX 355.917 22,5 20 ROLAND GARROS FIN. Dame LA DEUX 352.857 42,0