LES GAGNANTS 1 THIBAUT COURTOIS - LE ROI D'ESPAGNE

A 21 ans à peine, Thibaut Courtois possède une magnifique carte de visite. Le Limbourgeois est déjà une des grandes stars de ces Diables Rouges qui intéressent de plus en plus de monde. Si le registre technique d'Eden Hazard et Axel Witsel, entre autres, suscite l'admiration, les regards se tournent aussi vers ce dernier rempart venu d'une autre planète. A Belgrade ou à Zagreb, à Skopje en Ecosse ou au stade Roi Baudouin, son calme a régulièrement fait la différence. Imbattable dans le trafic aérien, rapide au sol, d'un calme olympien, doté de bras interminables et d'une bonne lecture du jeu, il a déjà l'étoffe des plus grands portiers.
...

A 21 ans à peine, Thibaut Courtois possède une magnifique carte de visite. Le Limbourgeois est déjà une des grandes stars de ces Diables Rouges qui intéressent de plus en plus de monde. Si le registre technique d'Eden Hazard et Axel Witsel, entre autres, suscite l'admiration, les regards se tournent aussi vers ce dernier rempart venu d'une autre planète. A Belgrade ou à Zagreb, à Skopje en Ecosse ou au stade Roi Baudouin, son calme a régulièrement fait la différence. Imbattable dans le trafic aérien, rapide au sol, d'un calme olympien, doté de bras interminables et d'une bonne lecture du jeu, il a déjà l'étoffe des plus grands portiers. Courtois est une des pierres angulaires de la bande à Marc Wilmots. Ce dernier a dû faire un choix entre Courtois (Atletico Madrid) et SimonMignolet (Liverpool) : cela donne une idée des atouts de nos gardiens de but. Acheté par Chelsea à Genk, Courtois est le roi d'Espagne depuis trois ans. L'Atletico de Madrid ne cesse de se féliciter de l'avoir pris en location. Il a gagné l'Europa League, la Super Coupe d'Europe et la Coupe d'Espagne avec l'Atletico. Détenteur du Trophée Zamarano pour la saison 2012-13, Courtois est suivi de près par les plus grands clubs du monde. Un chiffre de 22 millions d'euros a été cité mais Chelsea a envie de le faire revenir à Londres. José Mourinho n' y est pas pour rien. Londres, Madrid ou une autre citadelle du football, peu importe, le grand Thibaut, nouveau roi du Top 100 de Sport Foot Magazine, et de la RTBF (La Tribune) s'adaptera partout. La Belgique n'a plus connu un tel phénomène depuis Michel Preud'homme. Au rythme où sa cote financière monte, Eden Hazard sera un jour plus cher que la Tour de Londres. José Mourinho en est bleu et estime qu'il pourrait atteindre le niveau de Lionel Messi et de CristianoRonaldo, même si son Belge agit plus sur l'aile et marque moins qu'eux. Le Special One pense que l'étoile de Chelsea gagnera un jour le Ballon d'Or : n'en jetez plus, la corbeille est pleine. En bon paysan, Marc Wilmots avait attentivement labouré les terres des Diables Rouges. Puis, il a semé lors des matches de qualification pour le Brésil. Alors que certains s'emballent, le Hesbignon constate que son blé lève, presque à la diable, mais la récolte, c'est pour juin, pas avant. Alors qu'Eden Hazard affole Londres, son frère Thorgan a chaussé ses bottes d'or si utiles pour franchir sept lieues et emballer Zulte Waregem. C'est un joueur 24 carats qu'Anderlecht espérerait acquérir au prix du plomb. Les Mauves ne peuvent pas se payer du métal précieux pour le moment. Thorgan est finalement resté chez FranckyDury pour embellir l'Arc-en-ciel du Gaverbeek. Il patiente pour mieux sauter la saison prochaine. Il ne faut plus apprendre les secrets d'une bonne enquête à Francky Dury, ancien inspecteur de police. A Zulte Waregem, il a percé le secret du traître qui voulait déménager le club à Anvers et a décodé la stratégie de John Bico, l'agent de ThorganHazard. On n'apprend pas à un vieux singe, le meilleur entraîneur de D 1 (qui intéressait Lille en été) à se débrouiller dans la jungle du football. A la fin janvier, Naples s'est intéressé de près à Jan Vertonghen : les Italiens savent que le grand Jan va au feu, ne craint pas les joueurs-volcans qui embrasent les défenses Avec lui, on peut aller à la guerre. Il l'a prouvé à Tottenham mais aussi en équipe nationale où sa polyvalence est intéressante même s'il s'est installé à l'arrière gauche. Il a rangé plus d'une clé anglaise dans sa caisse à outils. Avant de se blesser et de changer de look capillaire, le grand Romelu Lukaku a coiffé à sa façon les défenseurs de Premier League. A Everton il confirme son renouveau entamé la saison passée sous le maillot de West Bromwich. Lukaku est sur son nuage et il a confirmé son avènement avec les Diables Rouges en démolissant la solide défense croate. Le Bayern a tout gagné la saison passée et Jean-Marie Pfaff ne peut plus dire qu'on ne connaît qu'un Belge, " Zean Marie " , en Bavière. Big Dan l'a rangé aux oubliettes de l'histoire. Toujours positif, même quand il cire le banc des réservistes, Daniel VanBuyten est cité en exemple dans son club. Sa maturité enrichit les Diables Rouges. Big Dan, c'est du gâteau (bavarois). Les esturgeons du football nagent désormais dans la Meuse et c'est à Liège qu'Axel Witsel a délivré ses premiers caviars. Après Lisbonne, il a découvert Saint-Pétersbourg et est devenu un des tsars de son club. Il y a complété sa collection de lingots d'or et a la dimension anglaise ou espagnole. Il serait dommage de ne pas le voir un jour à l'oeuvre en Liga ou en Premier League. Le crâne à la Yul Brynner, Sébastien Delferière ne doit pas faire de cinéma pour être à la hauteur de son rôle. Il suit le jeu de près, sans fausse note, sans prétention. A l'image d'un bon chef d'orchestre, ce maestro connaît ses partitions, contient les grosses caisses, comprend les solistes. Il y a longtemps que l'arbitrage n'a plus présenté un directeur de jeu aussi doué. Les joueurs le disent aussi. PAR PIERRE BILIC - PHOTOS: IMAGEGLOBE