Avec les transferts ronflants réalisés l'été dernier par le Real Madrid, on n'attendait pas spécialement GonzaloHiguaín cette saison. Mais l'Argentin né à Brest, qui fêtera ses 22 ans le 10 décembre, ne l'a jamais entendu de cette oreille. " Moi, un second couteau ? Je répondrai sur le terrain ! ", avait-il déclaré à l'entame de la saison. Et il a tenu parole : il a déjà inscrit six buts. Ces dernières semaines, profitant notamment de l'absence de CristianoRonaldo (désormais de retour après sa blessure à la cheville) il a presque réussi à se rendre indispensable même s'il alterne les bonnes et moins bonnes prestations : il a été le moins bon de son équipe contre Barcelone mais le meilleur face à Almería et pas seulement parce qu'il a planté...

Avec les transferts ronflants réalisés l'été dernier par le Real Madrid, on n'attendait pas spécialement GonzaloHiguaín cette saison. Mais l'Argentin né à Brest, qui fêtera ses 22 ans le 10 décembre, ne l'a jamais entendu de cette oreille. " Moi, un second couteau ? Je répondrai sur le terrain ! ", avait-il déclaré à l'entame de la saison. Et il a tenu parole : il a déjà inscrit six buts. Ces dernières semaines, profitant notamment de l'absence de CristianoRonaldo (désormais de retour après sa blessure à la cheville) il a presque réussi à se rendre indispensable même s'il alterne les bonnes et moins bonnes prestations : il a été le moins bon de son équipe contre Barcelone mais le meilleur face à Almería et pas seulement parce qu'il a planté le deuxième but des siens. " Je n'ai jamais perdu espoir ", affirme-t-il. " J'ai un tempérament de battant et je ne baisse pas les bras aussi facilement. J'attends beaucoup de cette saison. Jouer le plus possible, même si certains me prédestinaient au banc, voire à la tribune. " Davantage encore que Cristiano Ronaldo, c'est KarimBenzema qui s'érige en principal rival de Higuaín. " On a parfois parlé de nous comme des frères jumeaux. C'est vrai que nous avons à peu près le même âge, je n'ai que quelques jours de plus que lui. Nous sommes aussi tous les yeux nés en France, même si mon rêve à moi a toujours été de défendre les couleurs de l'Argentine. J'espère que DiegoMaradona songera à moi pour la Coupe du Monde. " A propos de la lutte qui oppose le Real Madrid au FC Barcelone, il affirme : " Nous devons simplement penser à former une bonne équipe, sans nous soucier du parcours que réalisent les Catalans. On verra bien s'ils sont capables de réaliser les mêmes exploits que la saison dernière, mais on doit d'abord regarder dans notre propre assiette. "Les comparaisons entre le style de jeu attrayant du Barça et celui, souvent plus poussif, du Real Madrid alimentent aussi les chroniques. " Ce qui compte, c'est gagner ", estime Higuaín. " Lorsqu'on y parvient, nos détracteurs ont beau jeu de prétendre que Barcelone joue mieux au football. " L'Argentin s'habitue progressivement à son nouveau président, FlorentinoPerez. " Je dois dire que lorsqu'il a débarqué, je ne le connaissais pas. Mais il en impose, rien que par sa présence. " BARCELONE : après Victor Valdes, Lionel Messi, Carles Puyol, Eric Abidal et AndresIniesta, Rafael Marquez a prolongé son bail. Le défenseur mexicain, qui est arrivé en Catalogne en 2003, a signé jusqu'en 2012. IKER MUNIAIN, le plus jeune buteur de la Liga à 16 ans et 289 jours, a prolongé son contrat avec l'Athletic Bilbao. Le club basque s'est assuré ses services jusqu'en 2015. Les clubs intéressés par cet attaquant de 17 ans devront désormais négocier une clause oscillant entre 36 et 45 millions, selon les objectifs atteints. KARIM BENZEMA, l'attaquant du Real Madrid, ne serait pas très heureux si l'on en croit certains quotidiens. Le Français noierait son ennui à la PlayStation et se laisserait aller comme en témoignerait sa balance et son look négligé. Ce qui est sûr c'est que le club a réagi en lui mettant aux basques un professeur d'espagnol et en le transférant de sa résidence dans la périphérie à un appartement à La Finca, avec Cristiano Ronaldo, Guti, Raul et Xabi Alonso comme voisins. KAKA, le milieu du Real, souffre toujours d'une pubalgie et le staff a décidé de lui octroyer quelques jours de repos en ne le sélectionnant pas pour le match contre Almeria et aussi contre Marseille en Ligue des Champions. MATCHES TRUQUÉS : la fédération a annoncé l'ouverture d'une enquête à l'encontre de certains joueurs suspectés d'avoir parié sur des rencontres auxquelles ils ont pris part. Dans le viseur selon El País : Las Palmas, qui a confirmé l'info et que sept joueurs étaient dans le collimateur dont Javier Lopez Vallejo passé à Saragosse, et Rayo Vallecano. Selon les enquêteurs, 300 joueurs seraient concernés par l'enquête. DANIEL DEVOS