LE JEU LA PEUR DE LA RACLÉE

La Fédération de football a été fondée en 1960, l'année de l'indépendance du Togo. Elle est dirigée par Rock Gnassingbé, frère du président. Les rumeurs de corruption vont bon train. Jean- Paul Abalo, le capitaine de l'équipe, a déclaré que la Fédération constituait le principal problème du foot togolais. Pourtant, le ballon rond y est populaire. On dénombre 150 clubs et des milliers de personnes assistent aux matches. Il y a eu pénurie de postes TV ava...

La Fédération de football a été fondée en 1960, l'année de l'indépendance du Togo. Elle est dirigée par Rock Gnassingbé, frère du président. Les rumeurs de corruption vont bon train. Jean- Paul Abalo, le capitaine de l'équipe, a déclaré que la Fédération constituait le principal problème du foot togolais. Pourtant, le ballon rond y est populaire. On dénombre 150 clubs et des milliers de personnes assistent aux matches. Il y a eu pénurie de postes TV avant le match décisif pour la qualification contre le Congo. Le président a décrété jour férié le lundi suivant la première qualification du Togo pour une Coupe du Monde. Ce pays aux nombreuses ethnies considère son équipe nationale comme un modèle de cohabitation pacifique. Les Eperviers sont jeunes, la plupart évoluent en Europe, dans des clubs de second rang, comme Massamasso Tchangai, qui se produit à Benevento, en D4 italienne. Dans la sélection, on retrouve le Montois Daré Nibombé et Adekanmi Olufade, ex-Charleroi actuellement à Al-Sailiya au Qatar. Les Togolais espèrent donc profiter du Mondial pour attirer l'attention des clubs européens. D'autre part, le Togo redoute tellement de prendre une raclée qu'il a tenté, en vain, de convaincre des talents français d'origine togolaise de venir renforcer l'équipe nationale. Le Colonais a repris l'équipe en février. Jusque- là, elle était dirigée par Stephen Keshi, qui a essuyé trois revers à la Coupe d'Afrique. OttoPfister, âgé de 68 ans, est un globe-trotter qui jouit d'une belle réputation sur le continent noir mais n'a jamais rien prouvé en Europe. Entraîneur d'Afrique 1992, il a été sélectionneur du Rwanda, du Burkina Faso, du Sénégal et de la Côte d'Ivoire. Il a mené l'Arabie Saoudite au Mondial français et a gagné le Mondial 1991 des - 17 ans avec le Ghana. Il est sévère, interdisant téléphones, télévisions et radios, voire même le thé et le café. Il estime que la seule issue du Togo réside dans une stricte organisation. Ce fils d'immigrés nigérians est considéré comme le nouveau prodige du foot africain. Le joueur de Lomé a été découvert par Metz alors qu'il disputait un tournoi avec les -17 ans du Togo en Suède et qu'il n'en avait que 15. Il lui a fallu deux ans pour s'acclimater et fait ses débuts professionnels à 17 ans. A 19 ans, il a marqué 13 buts en D1, ce qui lui a valu un transfert à l'AS Monaco. Il a encore progressé sur la Côte d'Azur, et en janvier dernier, il a passé la Manche pour rejoindre Arsenal. Il a marqué onze buts durant les qualifications. C'est le meilleur résultat du continent.