Toby Alderweireld Le physique

Avec 1m86 pour 81 kilos, Toby Alderweireld possède une force en duel de très bon niveau. Il ne se laisse pas facilement déstabiliser dans les 1 contre 1 grâce à une hargne et un engagement physique permanent. Même si l'endurance est une qualité moins importante quand on joue défenseur central, il possède une capacité aérobie lui permettant de débouler sur son flanc quand il évolue comme back droit. La vitesse sur les premiers mètres ne fait pas partie de ses qualités premières.
...

Avec 1m86 pour 81 kilos, Toby Alderweireld possède une force en duel de très bon niveau. Il ne se laisse pas facilement déstabiliser dans les 1 contre 1 grâce à une hargne et un engagement physique permanent. Même si l'endurance est une qualité moins importante quand on joue défenseur central, il possède une capacité aérobie lui permettant de débouler sur son flanc quand il évolue comme back droit. La vitesse sur les premiers mètres ne fait pas partie de ses qualités premières. Le défenseur de l'Ajax Amsterdam ne figure pas dans la catégorie des défenseurs avec un haut potentiel technique. Ses dribbles sont réalisés en puissance. Dans les petits espaces, il recherche plus le jeu en appui que la tentative d'élimination de l'adversaire. Sa frappe de balle du pied droit est de bon niveau. Elle lui permet non seulement d'être précis dans le jeu long mais aussi de se montrer performant en matière de centres. Ce n'est pas quelqu'un qui va tenter des gestes compliqués en zone défensive. Il peut évoluer à deux postes et s'y montrer performant. Avec ses qualités physiques, il preste avec un égal bonheur comme défenseur central droit et comme latéral droit. C'est un joueur à tempérament défensif avant tout mais cela ne l'empêche pas de mettre le nez à la fenêtre. Quand il s'aventure dans le camp adverse en situation de débordement, il ne va quasiment jamais jusqu'à la ligne de fond. Dès qu'il est à 30 mètres du but, il pense à enrouler son centre. Sur phases arrêtées offensives, face à la France, c'est le seul défenseur qui ne montait pas. Il lit très bien le jeu en situation défensive. Quand le ballon est loin de lui, son placement est quasiment parfait que ce soit au niveau de la couverture, du coulissement ou de l'alignement. Dès que le ballon arrive dans sa zone, il va au pressing pour empêcher l'adversaire de contrôler et d'enclencher son action. Cette attirance vers l'avant offre de l'espace dans son dos et, ce n'est pas la seule présence de Franck Ribéry qui a fait que les Français sont le plus souvent passés par le flanc gauche. A 22 ans, l'équipier de Jan Vertonghen présente des statistiques intéressantes avec plus de 110 matches au top niveau et 10 buts inscrits. C'est un joueur qui recherche l'efficacité avant tout et qui respecte les consignes à la lettre. Il sait qu'un défenseur doit d'abord défendre et il se concentre prioritairement sur ce rôle-là. Comme il bénéficie de plus de liberté à l'Ajax, notamment sur phases arrêtées, il se montre plus dangereux grâce à sa frappe à distance et à son jeu de tête.Avec 1m85 pour 80 kilos, Anthony Vanden Borre est un athlète plutôt complet pour les différents postes où il est capable de prester. Sa vitesse de course et de démarrage est d'un excellent niveau pour un joueur de son gabarit. Il est capable de parcourir un paquet de kilomètres grâce à sa très bonne endurance. C'est typiquement quelqu'un qui a besoin d'accumuler les matches pour être au top physiquement. Formé à l'école anderlechtoise, le Genkois possède des qualités techniques intrinsèques plus qu'intéressantes. Il est capable de sortir des gestes techniques surprenants pour éliminer son opposant. Ses roulettes et ses crochets représentent toutefois un danger pour son équipe quand ils sont effectués dans des zones à risques. Dans le camp adverse, il parvient à créer le surnombre grâce à sa force en 1 contre 1. Il présente une belle polyvalence située vers le côté droit. Arrière latéral, demi d'aile voire demi relayeur ou défensif avec cette capacité à vouloir jouer vers l'avant, cela démontre un gros potentiel. Sur le flanc, comme défenseur ou médian, il arpente tout le côté droit et se transforme en ailier de débordement dont les centres sont très tendus grâce à une excellente frappe de balle. Il présente pas mal de lacunes ici, principalement en situation de perte de balle. Ce déficit dans la lecture du jeu se remarque d'autant plus quand il évolue comme défenseur latéral vu qu'il est beaucoup moins couvert par un partenaire. Son positionnement entre le but et l'adversaire et sa faculté à coulisser vers le centre quand le ballon se trouve sur l'autre flanc sont parfois compensés par la vitesse de son retour défensif. Anthony est imprévisible pour un coach. Capable de prestations cinq étoiles, il peut aussi présenter un bulletin indigne de ses qualités. A 24 ans, il est temps qu'il se pose. Depuis 2007, il a transité par cinq clubs différents dans lesquels il n'a pas toujours été titulaire : il a la bougeotte. Avec 5 buts inscrits en 150 matches pros (un total moyen pour quelqu'un qui joue depuis ses 16 ans), il n'est pas très efficace avec des qualités offensives comme les siennes. NÉ EN 1963, ÉTIENNE DELANGRE JOUA COMME DÉFENSEUR AU STANDARD DE 1981 À 1992 (267M EN D1 ET 6B, CHAMPION EN 82 ET 83). EX-CHARGÉ DE COURS À L'ÉCOLE DU HEYSEL, IL COACHA DE LA P1 À LA D1 (CHARLEROI).