" Pour le moment, les Pays-Bas se demandent ce qui arrive à Timothy Derijck ", explique FreekJansen, un journaliste de l'hebdomadaire Voetbal International. Il veut parler de la situation difficile du défenseur central de 26 ans, que le PSV loue cette saison au FC Utrecht. Avant le match de championnat contre l'Ajax, Jan Wouters, l'entraîneur, a annoncé à l'ancien joueur du FCV Dender qu'il n'avait plus d'avenir dans la ville estudiantine.
...

" Pour le moment, les Pays-Bas se demandent ce qui arrive à Timothy Derijck ", explique FreekJansen, un journaliste de l'hebdomadaire Voetbal International. Il veut parler de la situation difficile du défenseur central de 26 ans, que le PSV loue cette saison au FC Utrecht. Avant le match de championnat contre l'Ajax, Jan Wouters, l'entraîneur, a annoncé à l'ancien joueur du FCV Dender qu'il n'avait plus d'avenir dans la ville estudiantine. " En principe, il ne jouera donc plus ", commente Jansen. " Depuis qu'il a quitté l'ADO La Haye en 2012, un club où John van den Brom avait fait de lui un leader et son capitaine, il a sombré. Au lieu de se muer en joueur régulier, empreint d'assurance, il a multiplié les hésitations au PSV. Timothy est en fait très fragile, même s'il peut avancer une excuse : la dernière ligne du PSV était très faible. Cependant, il n'est pas parvenu à retrouver son niveau et je dois opérer le même constat à son sujet alors qu'il évolue désormais pour un club moyen. " L'été dernier, Utrecht a pourtant insisté pour recruter celui qu'il considérait comme son futur pilier défensif, l'homme qui devait remplacer Jan Wuytens, transféré à l'AZ. Après 16 matches et 1.293 minutes de jeu, sans but, l'ancien international junior semble donc se diriger vers des adieux sans gloire. " On avait placé la barre très haut ", précise Jansen. " Or, Utrecht possède un noyau très jeune. Derijck était chargé d'équilibrer l'équipe, grâce à son expérience. On le considérait comme une sorte de capitaine. Timothy a beaucoup joué au premier tour mais il a souvent été le principal facteur d'incertitude en défense à cause de trop nombreuses erreurs individuelles. Il a été à la base de plusieurs défaites et le public est devenu critique, voire négatif. La manière dont il a été sifflé contre ADO faisait même mal au coeur. À l'entraînement, il est entré en conflit avec le staff technique, qui lui a reproché sa nonchalance et son manque de motivation. C'est pour ça que l'entraîneur a décidé de recourir à d'autres joueurs après la trêve hivernale. C'est très dur pour Derijck : il aurait pu constituer la solution aux problèmes d'Utrecht car la défense y est vraiment mal organisée mais sa relation avec Jan Wouters est viciée depuis longtemps. Il me paraît devenu très fragile sur le plan psychologique. Il est de ces joueurs qui ont vraiment besoin de sentir la confiance de l'entraîneur. Timothy va devoir se ressourcer car ce n'est pas au PSV qu'il va obtenir du temps de jeu. " PAR FRÉDÉRIC VANHEULE