La Ryder Cup, c'est comme la Coupe du Monde en football: elle oppose les meilleurs golfeurs européens et américains tous les deux ans dans une lutte farouche et spectaculaire. Normalement, la Ryder Cup aurait dû se dérouler l'an dernier sur le terrain du Belfry, en Angleterre, quelques jours après les attentats du 11 septembre à New York. Mais ces derniers avaient ôté l'envie des Américains de prendre l'avion et de traverser l'Atlantique. La décision de reporter l'épreuve à cette année ne posa aucun problème. La 34e édition de la Ryder Cup se déroulera à partir du 27 septembre au Belfry.
...

La Ryder Cup, c'est comme la Coupe du Monde en football: elle oppose les meilleurs golfeurs européens et américains tous les deux ans dans une lutte farouche et spectaculaire. Normalement, la Ryder Cup aurait dû se dérouler l'an dernier sur le terrain du Belfry, en Angleterre, quelques jours après les attentats du 11 septembre à New York. Mais ces derniers avaient ôté l'envie des Américains de prendre l'avion et de traverser l'Atlantique. La décision de reporter l'épreuve à cette année ne posa aucun problème. La 34e édition de la Ryder Cup se déroulera à partir du 27 septembre au Belfry.Fait unique: les deux capitaines (l'Ecossais Sam Torrance et l'Américain CurtisStrange) décidèrent de conserver les équipes sélectionnées l'an dernier. Par respect pour les joueurs et pour symboliser un moment historique douloureux. Les golfeurs sont comme ça... L'Europe alignera donc l'Espagnol Sergio Garcia, les Irlandais Padraig Harrington et Paul McGiley, l'Ecossais Colin Montgomerie, les Suédois Niclas Fast, Pierre Fulke, et Jesper Parnevik, l'Anglais Lee Westwood, l'Allemand Bernhard Langer et le Gallois Philip Price. Les Etats-Unis: Tiger Woods, Phil Mickelson, David Toms, Scott Hoch, David Duval, Davis Love III, Jim Furyk, Hal Sutton, Mark Calcavecchia, PaulAzinger, Scott Verplank et Stewart Cink. Douze joueurs par continent et des épreuves de simple et de double, le tout en match play... A l'avenir, l'épreuve ne se déroulera plus les années impaires mais les années paires. Dans les années 90, les Etats-Unis se sont imposés à trois reprises et l'Europe deux fois. Le golf - que ses adeptes estiment être le sport le plus pratiqué au monde - passionne de plus en plus les amateurs de sport à la télé, et les dirigeants olympiques pensent à l'inclure de nouveau dans leur programme. Peut-être dès Pékin 2008. Sport universel, il avait déjà figuré au programme olympique à Paris en 1900 et à Saint-Louis en 1904!La star actuelle, c'est bien évidemment le numéro 1 mondial américain Tiger Woods. A 26 ans, il domine outrageusement la discipline mais n'a pas nécessairement brillé en Ryder Cup. Les Etats-Unis perdirent en 1997 à Valderrama, en Espagne, et le remportèrent l'épreuve deux ans plus tard à Brookline, Massachusetts, la dernière compétition qui donna lieu à des scènes délirantes dans le camp américain. Elles provoquèrent un tollé de ce côté-ci de l'Atlantique, les fans européens estimant que les joueurs américains et leurs supporters n'avaient respecté ni l'esprit du jeu ni les plus élémentaires règles de fair-play. Montgomerie, par exemple, le meilleur joueur européen des dernières années, fut carrément insulté!Woods n'avait pas été spécialement visé. Grand compétiteur, il témoigne toujours d'un respect total de son adversaire. Cela fait partie de l'éducation qu'il a reçue de son père. Ancien officier supérieur actif sur le terrain au Vietnam, il ne ménagea pas sa peine pour pousser son rejeton sur la voie du succès. Leur parcours rappelle celui des soeurs Williams, en tennis, également éduquées dans le culte de la compétition. Le talent était évidemment au rendez-vous, mais le père de Tiger ne lui épargna rien: meilleurs coaches depuis sa plus tendre enfance, entraînement physique et psychologique (avec des spécialistes militaires du mental-training)...Tiger a tenu le coup et fut trois fois champion Junior américain (91, 92, 94). En 94, il devenait champion du monde amateur, et deux ans plus tard, champion amateur américain et champion universitaire américain. Il passa pro en 1996 et les succès s'accumulèrent: il fut le pro le plus rapide à remporter son premier million de dollars en prize-money (neuf tournois). Il avait déjà gagné dix millions de dollars trois ans plus tard, sur le terrain, sans compter qu'il devint l'un des champions emblématiques de Nike.En 1997, à Auguste, il fut le plus jeune joueur de l'histoire à remporter le Masters, à 21 ans. Aujourd'hui, à 26 ans, il a déjà gagné 20 millions de dollars sur le terrain et la bagatelle de huit tournois majeurs: trois Masters, deux US PGA Championships, deux US Opens et un British Open. L'argent ne l'intéresse plus, seule la victoire et la volonté de devenir le meilleur golfeur du monde. Et comme le golf est depuis longtemps le sport des sportifs, il compte parmi ses fans d'autres champions comme MichaelJordan, qui est devenu un de ses amis les plus proches et avec lequel il a énormément de choses en commun. Ben HerremansLa Ryder Cup a été décalée d'un an à cause des attentats du 11 septembre, mais on a gardé les même joueurs