Le golf a figuré au programme olympique à Paris en 1900 et à Saint-Louis en 1904. Ensuite, il a fallu attendre 112 ans pour retrouver les meilleurs golfeurs à Rio de Janeiro en 2016. La Sud-Coréenne Inbee Park a dominé le tournoi féminin tandis que Justin Rose s'est imposé en messieurs. Étonnamment.

Le Britannique n'était que douzième au classement mondial et deux des quatre Américains en lice, Bubba Watson (5e) et Ricky Fowler (7e), étaient favoris. Il y a de fortes chances pour que les États-Unis délèguent encore quatre golfeurs à Tokyo et Tiger Woods aimerait en être.

Âgé de 43 ans, l'Américain effectue un come-back impressionnant après avoir triomphé d'assuétudes, de problèmes relationnels et de blessures. Il a achevé 2017 au rang 656 mais suite à sa victoire aux Masters, le quinzième major de sa carrière, il est actuellement numéro dix mondial. C'est incroyable mais ce n'est pas encore suffisant pour une qualification olympique.

Les quinze premiers sont automatiquement qualifiés, avec une limite de quatre sportifs par nation. Or, six Américains sont actuellement mieux classés que Woods : Brooks Koepkae (1er), Dustin Johnson (3e), Justin Thomas (4e), Patrick Cantlay (6e), Xander Schauffele (8e) et Bryson DeChambeau (9e). D'autres, comme Webb Simpson (12e), Tony Finau (13e), Patrick Reed (17e), Gary Woodland (18e) et Fowler (20e) veulent améliorer leur classement d'ici la date-butoir du 22 juin.

" C'est mon principal objectif pour 2020. Je suppose que Tokyo est ma dernière chance. Il règne une telle concurrence dans mon pays qu'il n'est pas réaliste de croire que je serai encore dans le top quinze pour Paris 2024, d'autant que j'aurai alors 48 ans ", a déclaré Woods, qui est en train de rédiger ses " mémoires définitives ".

On ne sait pas encore exactement quand Back va paraître mais d'après son éditeur, Woods écrit lui-même ce qu'il a vécu durant la plus sombre période de sa vie.

Le golf a figuré au programme olympique à Paris en 1900 et à Saint-Louis en 1904. Ensuite, il a fallu attendre 112 ans pour retrouver les meilleurs golfeurs à Rio de Janeiro en 2016. La Sud-Coréenne Inbee Park a dominé le tournoi féminin tandis que Justin Rose s'est imposé en messieurs. Étonnamment. Le Britannique n'était que douzième au classement mondial et deux des quatre Américains en lice, Bubba Watson (5e) et Ricky Fowler (7e), étaient favoris. Il y a de fortes chances pour que les États-Unis délèguent encore quatre golfeurs à Tokyo et Tiger Woods aimerait en être. Âgé de 43 ans, l'Américain effectue un come-back impressionnant après avoir triomphé d'assuétudes, de problèmes relationnels et de blessures. Il a achevé 2017 au rang 656 mais suite à sa victoire aux Masters, le quinzième major de sa carrière, il est actuellement numéro dix mondial. C'est incroyable mais ce n'est pas encore suffisant pour une qualification olympique. Les quinze premiers sont automatiquement qualifiés, avec une limite de quatre sportifs par nation. Or, six Américains sont actuellement mieux classés que Woods : Brooks Koepkae (1er), Dustin Johnson (3e), Justin Thomas (4e), Patrick Cantlay (6e), Xander Schauffele (8e) et Bryson DeChambeau (9e). D'autres, comme Webb Simpson (12e), Tony Finau (13e), Patrick Reed (17e), Gary Woodland (18e) et Fowler (20e) veulent améliorer leur classement d'ici la date-butoir du 22 juin. " C'est mon principal objectif pour 2020. Je suppose que Tokyo est ma dernière chance. Il règne une telle concurrence dans mon pays qu'il n'est pas réaliste de croire que je serai encore dans le top quinze pour Paris 2024, d'autant que j'aurai alors 48 ans ", a déclaré Woods, qui est en train de rédiger ses " mémoires définitives ". On ne sait pas encore exactement quand Back va paraître mais d'après son éditeur, Woods écrit lui-même ce qu'il a vécu durant la plus sombre période de sa vie.