Complètement Foot est de retour pour une nouvelle saison avec Thierry Luthers en remplacement de Marc Delire.
...

Complètement Foot est de retour pour une nouvelle saison avec Thierry Luthers en remplacement de Marc Delire. J'adopterai la démarche propre à mon métier de journaliste. J'espère apporter du contenu, des analyses, dénoncer des situations bizarres, etc. La langue de bois sera proscrite mais je ne compte pas être agressif ou tacler les gens. Le but, c'est d'être à la fois pertinent et impertinent. Non. J'en ferai moins. Je dis souvent que " choisir, c'est renoncer. " Mais j'ai demandé à ne pas être coupé du terrain. C'est là qu'on rencontre les gens et qu'on obtient des infos. On prévoit d'organiser des émissions spéciales depuis les stades. Pour la première, je serai au Pays de Galles en vue du début de la campagne qualificative des Diables. Il faudrait poser cette question à Michel Lecomte. S'adjoindre les services de ténors de la télé est intéressant. L'émission comprendra plusieurs thèmes de débat. Rodrigo et Benjamin seront là pour alimenter les réflexions. On n'oubliera pas le paramètre essentiel : l'interactivité avec les auditeurs. Pas du tout ! C'est dans l'esprit " 360 " de la RTBF, avec des synergies entre les équipes télé, radio et web. Je rédige régulièrement des articles pour le site web. Durant l'EURO, les commentateurs télé prenaient la parole en radio pour partager l'ambiance depuis les stades, communiquer des infos, etc. A priori, non. L'équipe ne change pas. David Houdret reste l'animateur qui va lier la sauce. Pascal Scimè connaît bien le foot, en particulier les championnats étrangers. Je suis plus âgé et je vois plus de matches que lui. Je pense donc que nous serons complémentaires. En général, nous interviendrons le dimanche de 15 h à 18 h, sauf si nous organisons des émissions spéciales, comme pour les Diables par exemple. Ce sera l'occasion d'aller à la rencontre de notre public. Une fois que le départ de Delire a été acté, Michel Lecomte et Xavier De Bruyn, le chef d'antenne, m'ont proposé de reprendre le flambeau. Je n'ai pas répondu immédiatement et l'idée a mûri pendant quelques semaines. Finalement, j'ai accepté. Avec l'âge et l'expérience, je crois pouvoir apporter un certain regard.