THIBAUT COURTOIS: PHYSIQUE

Thibaut Courtois est un gardien au physique très élancé. Avec 1m 97 pour 83 kilos, il doit encore développer sa musculature surtout au niveau des membres supérieurs et du buste. Mais cela ne doit pas se faire au détriment de sa vitesse de démarrage qui est excellente pour sa taille. En duel, notamment dans les airs, il doit se montrer plus robuste et résistant aux charges.

TECHNIQUE

L'ancien joueur de Genk est techniquement très doué. Ses prises de balle sont très pures et il a même tendance à avoir trop confiance en ses qualités. Ses plongeons vers l'avant sont parfaitement maîtrisés, avec les jambes qui couvrent remarquablement le lâcher de ballon éventuel. Son jeu au pied est de bonne qualité, même s'il l'utilise moins depuis son passage à l'Atlético Madrid.

COMPORTEMENT

Le champion de Belgique 2011 se comporte comme un vrai leader sur le terrain, ce qui est remarquable pour un 'gamin' de 19 ans. Il règne en maître dans son petit rectangle mais pour ce qui est des sorties au niveau du point de penalty, il préfère jouer la sécurité en restant sur sa ligne surtout quand il doit se mêler à une grappe de joueurs. Tactiquement, il couvre très bien une défense haute et jaillit très vite dans les pieds de l'attaquant. Il cherche presque systématiquement à reconstruire via une relance à la main.

MENTAL

Passer de notre compétition à la Liga et y devenir immédiatement titulaire, à 19 ans à peine, démontre d'énormes qualités intrinsèques mais aussi un caractère bien trempé. Il prend ses responsabilités comme patron de sa défense en invectivant ses partenaires. Sous son air d'adolescent timide se cache un garçon à très forte personnalité.

AVENIR

Le dauphin de Matias Suarez au Soulier d'Or est un de nos jeunes joueurs promis au plus grand avenir. L'investissement consenti par Chelsea pour lui démontre à quel point il est pétri de qualités. Le parcours déjà réalisé est tout simplement fantastique. Le jour où les Anglais vont le préférer à Petr Cech, cela risque d'être pour longtemps.

SIMON MIGNOLET: PHYSIQUE

Avec son 1m93 pour 90 kilos, Simon Mignolet entre dans la catégorie des gardiens robustes. Ce gabarit est un précieux atout dans un championnat réputé pour ses nombreux duels aériens. Il n'a pas peur de s'y engager, même dans une forêt de joueurs. L'explosivité n'est pas son point fort quand il doit jaillir face à l'attaquant. Par contre, quand il plonge dans les pieds de l'adversaire, cet impact physique le rend souvent vainqueur dans les 1 contre 1.

TECHNIQUE

Les prises de balle du gardien de Sunderland sont très sécurisées et il protège très bien le cuir avec son corps quand il le capte de face ou en plongeant latéralement. Et ceci, aussi bien dans les pieds qu'au sol. Son jeu au pied est correct, sans plus. Il n'est pas suffisamment confiant dans ses contrôles et ses dribbles pour oser provoquer l'attaquant adverse. Ses dégagements s'appuient sur une bonne frappe de balle. Quand un ballon prend la direction de la lucarne, il utilise souvent la main opposée pour le détourner.

COMPORTEMENT

L'ancien joueur de Saint-Trond doit encore progresser au niveau du coaching de ses partenaires. Sur phases arrêtées, il n'hésite pas à faire le ménage en sortant sur les balles hautes. A ce niveau, c'est quelqu'un qui rassure sa défense. Il prend peu de risques dans ses prises de balle, préférant repousser, dévier ou boxer pour éviter de relâcher le cuir. Dans le face-à-face, il reste sur ses appuis jusqu'au dernier moment. Il est compliqué, alors, pour l'attaquant de tenter la pichenette.

MENTAL

Le titulaire régulier de Georges Leekens depuis quelques matches a un pouvoir de concentration très développé. Il fait preuve également d'une mentalité de gagneur à toute épreuve. C'est un vrai bosseur à l'entraînement et sa remise en question, match après match, est fantastique pour un joueur de 23 ans.

AVENIR

L'international belge s'impose comme un titulaire incontournable en Premier League : cela en dit long sur son potentiel. Ses prestations dans le futur seront déterminantes pour décrocher un contrat dans un plus grand club encore. Il en a le potentiel mais il doit privilégier le poste de numéro 1 par rapport à un rôle de doublure dans un top club européen.

Thibaut Courtois est un gardien au physique très élancé. Avec 1m 97 pour 83 kilos, il doit encore développer sa musculature surtout au niveau des membres supérieurs et du buste. Mais cela ne doit pas se faire au détriment de sa vitesse de démarrage qui est excellente pour sa taille. En duel, notamment dans les airs, il doit se montrer plus robuste et résistant aux charges. L'ancien joueur de Genk est techniquement très doué. Ses prises de balle sont très pures et il a même tendance à avoir trop confiance en ses qualités. Ses plongeons vers l'avant sont parfaitement maîtrisés, avec les jambes qui couvrent remarquablement le lâcher de ballon éventuel. Son jeu au pied est de bonne qualité, même s'il l'utilise moins depuis son passage à l'Atlético Madrid. Le champion de Belgique 2011 se comporte comme un vrai leader sur le terrain, ce qui est remarquable pour un 'gamin' de 19 ans. Il règne en maître dans son petit rectangle mais pour ce qui est des sorties au niveau du point de penalty, il préfère jouer la sécurité en restant sur sa ligne surtout quand il doit se mêler à une grappe de joueurs. Tactiquement, il couvre très bien une défense haute et jaillit très vite dans les pieds de l'attaquant. Il cherche presque systématiquement à reconstruire via une relance à la main. Passer de notre compétition à la Liga et y devenir immédiatement titulaire, à 19 ans à peine, démontre d'énormes qualités intrinsèques mais aussi un caractère bien trempé. Il prend ses responsabilités comme patron de sa défense en invectivant ses partenaires. Sous son air d'adolescent timide se cache un garçon à très forte personnalité. Le dauphin de Matias Suarez au Soulier d'Or est un de nos jeunes joueurs promis au plus grand avenir. L'investissement consenti par Chelsea pour lui démontre à quel point il est pétri de qualités. Le parcours déjà réalisé est tout simplement fantastique. Le jour où les Anglais vont le préférer à Petr Cech, cela risque d'être pour longtemps. Avec son 1m93 pour 90 kilos, Simon Mignolet entre dans la catégorie des gardiens robustes. Ce gabarit est un précieux atout dans un championnat réputé pour ses nombreux duels aériens. Il n'a pas peur de s'y engager, même dans une forêt de joueurs. L'explosivité n'est pas son point fort quand il doit jaillir face à l'attaquant. Par contre, quand il plonge dans les pieds de l'adversaire, cet impact physique le rend souvent vainqueur dans les 1 contre 1. Les prises de balle du gardien de Sunderland sont très sécurisées et il protège très bien le cuir avec son corps quand il le capte de face ou en plongeant latéralement. Et ceci, aussi bien dans les pieds qu'au sol. Son jeu au pied est correct, sans plus. Il n'est pas suffisamment confiant dans ses contrôles et ses dribbles pour oser provoquer l'attaquant adverse. Ses dégagements s'appuient sur une bonne frappe de balle. Quand un ballon prend la direction de la lucarne, il utilise souvent la main opposée pour le détourner. L'ancien joueur de Saint-Trond doit encore progresser au niveau du coaching de ses partenaires. Sur phases arrêtées, il n'hésite pas à faire le ménage en sortant sur les balles hautes. A ce niveau, c'est quelqu'un qui rassure sa défense. Il prend peu de risques dans ses prises de balle, préférant repousser, dévier ou boxer pour éviter de relâcher le cuir. Dans le face-à-face, il reste sur ses appuis jusqu'au dernier moment. Il est compliqué, alors, pour l'attaquant de tenter la pichenette. Le titulaire régulier de Georges Leekens depuis quelques matches a un pouvoir de concentration très développé. Il fait preuve également d'une mentalité de gagneur à toute épreuve. C'est un vrai bosseur à l'entraînement et sa remise en question, match après match, est fantastique pour un joueur de 23 ans. L'international belge s'impose comme un titulaire incontournable en Premier League : cela en dit long sur son potentiel. Ses prestations dans le futur seront déterminantes pour décrocher un contrat dans un plus grand club encore. Il en a le potentiel mais il doit privilégier le poste de numéro 1 par rapport à un rôle de doublure dans un top club européen.