Shaun White (32 ans) a préparé son plan. D'abord le Mondial au Brésil, en septembre, puis les Jeux Olympiques de Tokyo, où le skateboard est repris au programme, pour la première fois. Ce n'est pas évident, comme le comprend le meilleur snowboarder de l'histoire olympique. Il a remporté en Corée du Sud sa troisième médaille d'or olympique, après celles de Turin (2006) et de Vancouver (2010), avant de revenir à ses premières amours.

Il est passé pro en snowboard à 13 ans, après deux opérations au coeur mais il avait également du succès en skateboard, sous les ailes de la légende de la discipline, Tony Hawk. The Flying Tomato, comme on le surnomme à cause de ses cheveux roux, a été le premier athlète à remporter l'or aux Summer et aux Winter X Games (sports extrêmes) mais il est conscient qu'une médaille aux Jeux est beaucoup plus difficile à arracher.

" J'ai vu beaucoup de compétitions et ça m'a inspiré mais on saura au Mondial ce que je vaux vraiment et si je peux viser Tokyo ", a dit White, qui a participé à une épreuve en septembre, pour la première fois depuis des années. " C'était épouvantable mais à ce moment, je ne m'attendais à rien d'autre. "

De 2005 à 2011, il a enlevé cinq médailles en skateboard aux Summer X Games (deux fois l'or et l'argent, une fois le bronze) en halfpipe, une discipline qui n'est pas au menu à Tokyo . " Je trouve ça fantastique et à ce moment de ma carrière, c'est le plaisir qui compte ", poursuit White, qui n'a plus participé à la moindre épreuve de snowboard depuis les Jeux de PyeongChang, ce qui constitue son plus long break. Il n'exclut cependant pas de participer en 2022 à sa cinquième olympiade d'hiver à Pékin. Il aura 35 ans mais il est déjà le lauréat le plus âgé du halfpipe depuis l'année dernière. " Pour rester jeune, il faut se trouver de nouveaux défis, non ? "

Shaun White (32 ans) a préparé son plan. D'abord le Mondial au Brésil, en septembre, puis les Jeux Olympiques de Tokyo, où le skateboard est repris au programme, pour la première fois. Ce n'est pas évident, comme le comprend le meilleur snowboarder de l'histoire olympique. Il a remporté en Corée du Sud sa troisième médaille d'or olympique, après celles de Turin (2006) et de Vancouver (2010), avant de revenir à ses premières amours. Il est passé pro en snowboard à 13 ans, après deux opérations au coeur mais il avait également du succès en skateboard, sous les ailes de la légende de la discipline, Tony Hawk. The Flying Tomato, comme on le surnomme à cause de ses cheveux roux, a été le premier athlète à remporter l'or aux Summer et aux Winter X Games (sports extrêmes) mais il est conscient qu'une médaille aux Jeux est beaucoup plus difficile à arracher. " J'ai vu beaucoup de compétitions et ça m'a inspiré mais on saura au Mondial ce que je vaux vraiment et si je peux viser Tokyo ", a dit White, qui a participé à une épreuve en septembre, pour la première fois depuis des années. " C'était épouvantable mais à ce moment, je ne m'attendais à rien d'autre. " De 2005 à 2011, il a enlevé cinq médailles en skateboard aux Summer X Games (deux fois l'or et l'argent, une fois le bronze) en halfpipe, une discipline qui n'est pas au menu à Tokyo . " Je trouve ça fantastique et à ce moment de ma carrière, c'est le plaisir qui compte ", poursuit White, qui n'a plus participé à la moindre épreuve de snowboard depuis les Jeux de PyeongChang, ce qui constitue son plus long break. Il n'exclut cependant pas de participer en 2022 à sa cinquième olympiade d'hiver à Pékin. Il aura 35 ans mais il est déjà le lauréat le plus âgé du halfpipe depuis l'année dernière. " Pour rester jeune, il faut se trouver de nouveaux défis, non ? "