On attendait Jason Kidd (New Jersey Nets) ou encore Shaquille O'Neal (Los Angeles Lakers) mais c'est finalement Tim Duncan (San Antonio Spurs) qui a remporté le titre individuel le plus convoité: celui de ...

On attendait Jason Kidd (New Jersey Nets) ou encore Shaquille O'Neal (Los Angeles Lakers) mais c'est finalement Tim Duncan (San Antonio Spurs) qui a remporté le titre individuel le plus convoité: celui de Most Valuable Player. Les 126 journalistes qui décernent ce trophée ont récompensé un garçon très apprécié tant pour ses capacités sportives que pour ses valeurs humaines. Tout au long de la saison -sa cinquième seulement chez les professionnels-, Duncan a été d'une grande efficacité avec une moyenne par rencontre de 25,5 points, de 12,7 rebonds, de 3,7 passes décisives et de 2,5 blocks. Il a propulsé son équipe vers le titre de la Midwest Division avec 58 victoires pour 24 défaites. Que ce soit sur le terrain ou en dehors, le leader de San Antonio est d'un calme et d'une sérénité exemplaires. Un mélange de Mr Clean et de Mr Cool. Jamais un mot plus haut que l'autre, jamais un geste déplacé. Une somme de qualités qui ont certainement fait pencher la balance en sa faveur. Les réactions de ses dauphins ont été diamétralement opposées. Deuxième à 57 points (un des cinq plus petits écarts depuis la création du trophée en 81), Kidd, très digne, s'est dit heureux pour Duncan. Troisième à... 258 points pourtant, O'Neal, nettement mois classe, s'est déclaré "une fois de plus volé" par les plumitifs!