38 BUTS SEULEMENT !

" Est-ce que le Standard peut se permettre le luxe de se priver d'un Tchité qui vaut deux attaquants ? ", lance son agent Alfred Raoul.
...

" Est-ce que le Standard peut se permettre le luxe de se priver d'un Tchité qui vaut deux attaquants ? ", lance son agent Alfred Raoul. Mais Tchité vaut-il vraiment deux attaquants ? Pour s'en persuader, il suffit d'éplucher les statistiques. En six ans au Standard (quatre saisons véritables puisqu'il ne disputa que trois bribes de matches les deux premières années), Tchité aura inscrit 38 buts. On retiendra surtout la saison 2005-2006 lorsqu'il marqua à 16 reprises, décrochant un transfert à Anderlecht, et la saison passée où il trouva le chemin des filets 11 fois. Le tout en 100 matches de championnat. Sous la vareuse du Standard, Tchité, c'est donc un but tous les trois matches. En minutes de jeu, c'est un but toutes les 200 minutes ! Si on épluche ses saisons belges, c'est à Anderlecht, lors de la saison 2006-2007, qu'il connut sa période la plus prolifique avec un but toutes les 110 minutes, soit 20 buts au total. Il n'approcha jamais ce chiffre avec le Standard puisqu'il réussit son meilleur ratio en 2005-2006 avec un but toutes les 175 minutes. C'est également sous le maillot anderlechtois, toujours lors de cette saison 2006-2007, qu'il atteignit son meilleur total de passes décisives : 10. Au Standard, c'est l'année dernière qu'il donna le plus de passes de buts (6). Tchité, c'est avant tout un style. De l'abnégation, du volume de jeu et un jeu fait de surprises. Il n'incarne pas vraiment le renard des surfaces. Il est davantage que cela. C'est pour cette raison qu'il n'apparaît pas aux premières places du classement des attaquants les plus prolifiques de l'histoire du Standard. Avec 38 buts au compteur, Tchité apparaît à la 14e place du classement des buteurs qui ont marqué l'histoire des Rouches et, avec un moyenne exacte de 0,38 but par match, il occupe la 17e place du classement de l'efficacité, loin derrière l'attaquant de l'avant-guerre, Jean Capelle (0,97 but par match), l'Allemand Erwin Kostedde (0,73) et Roger Claessen (0,69). Si on ne tient compte que des 25 dernières années, il occupe le 7e rang derrière Aurelio Vidmar (0,69), Ole-Martin Aarst (0,56), Emile Mpenza (0,54), Marc Wilmots (0,49), Milan Jovanovic (0,44) et Alex Czerniatynski (0,40). Cette saison, Tchité a inscrit six buts. Ce chiffre prend nettement plus d'ampleur si on regarde la date de son premier. Il aura fallu attendre la 12e journée de championnat et la rencontre du 30 octobre face à Saint-Trond avant qu'il n'inscrive un but. Cinq autres suivront entre la 12e et la 15e journée. Soit six buts en quatre matches. Avant sa blessure, Tchité restait donc sur six buts en 540 minutes, soit un but par match. S'il avait maintenu sa cadence, il aurait pulvérisé le record de Jean Capelle ! (D'après les statistiques de Claude Henrot)