Comment la première sélection de MéméTchité a-t-elle été perçue en Cantabrie ? " Elle ne me surprend pas ", affirme EduardoDelRio, un journaliste de Santander qui suit régulièrement le Racing pour le compte de l'hebdomadaire DonBalon. " On a coutume d'affirmer qu'un joueur étranger qui débarque en Espagne a toujours besoin d'une année d'adaptation, mais pour sa première saison, Tchité s'est plutôt bien débrouillé. Il a séduit par sa rapidité et sa promptitude à prendre en défaut les défenseurs adverses, mais aussi par ses capacités physiques : son travail défensif, pour empêcher son opposant direct de monte...

Comment la première sélection de MéméTchité a-t-elle été perçue en Cantabrie ? " Elle ne me surprend pas ", affirme EduardoDelRio, un journaliste de Santander qui suit régulièrement le Racing pour le compte de l'hebdomadaire DonBalon. " On a coutume d'affirmer qu'un joueur étranger qui débarque en Espagne a toujours besoin d'une année d'adaptation, mais pour sa première saison, Tchité s'est plutôt bien débrouillé. Il a séduit par sa rapidité et sa promptitude à prendre en défaut les défenseurs adverses, mais aussi par ses capacités physiques : son travail défensif, pour empêcher son opposant direct de monter, a parfois été impressionnant. Ses contrôles de balle étaient parfois approximatifs, mais il a compensé par d'autres qualités. Il lui a sans doute manqué l'un ou l'autre but pour que ses prestations soient parfaites ( NDLR : certains lui ont attribué huit buts, mais notre interlocuteur estime que l'un ou l'autre de ceux-ci auraient dû être attribués à un autre joueur). A sa décharge, il faut dire qu'il n'a pas été trop bien servi. Les ballons de buts qu'il a reçus ont été rares, d'autant que l'équipe avait opté pour un dispositif assez défensif : le premier souci était d'éviter d'encaisser et l'attaquant était parfois livré à lui-même. Dans l'ensemble, je peux dire que la première saison de Tchité a été très satisfaisante et qu'il a largement contribué à la première qualification européenne du Racing. Pour cette saison, j'attends de lui qu'il confirme et même qu'il améliore ses prestations, puisqu'il aura une année d'expérience dans la Liga. Malgré le changement d'entraîneur ( JuanMuñiz, qui a hissé Malaga en D1, a succédé à Marcelino), l'équipe évoluera toujours selon le même système de jeu, à savoir un 4-4-2 avec Tchité en position de deuxième attaquant recherchant la profondeur. Vu que l'effectif a été qualitativement renforcé, Tchité devrait donc être mieux approvisionné. Il affrontera toutefois une concurrence accrue : le jeune JonathanPereira, prêté par Villarreal, a laissé une excellente impression durant la période de préparation et a inscrit de nombreux buts. C'est un joueur de petite taille, dont le profil ressemble un peu à celui de PedroMunitis, mais plus jeune. Le cas échéant, Tchité pourrait éventuellement glisser sur le flanc, mais je ne sais pas s'il apprécierait ce changement de position : la saison dernière, il a surtout fait parler sa pointe de vitesse dans l'axe. " PedroFernandez, correspondant du quotidien Marca à Santander, abonde dans ce sens : " L'adaptation de Tchité au championnat d'Espagne a été plus rapide que prévu ", reconnaît-il. " On s'attendait à ce qu'un joueur africain, qui n'avait encore que le championnat de Belgique comme expérience européenne, éprouve quelques difficultés, mais il s'est vite intégré. Tout le monde est très content de lui, ici. Les supporters également : le Racing a obtenu la meilleure place de son histoire, la 6e. Tchité y a largement participé, et forcément, les gens lui sont reconnaissants. Son adaptation à la vie en Cantabrie a été très rapide également, je ne pense pas qu'il ait rencontré beaucoup de problèmes sur ce plan. Personnellement, j'attends de lui une saison meilleure encore, et surtout plus de buts. Car, s'il a impressionné par sa rapidité, son efficacité en zone de conclusion a parfois laissé à désirer. "