Trois prestations médiocres en 23 jours ont brusquement assombri le travail accompli par le Suédois Sven-Goran Eriksson. L'Angleterre a perdu 4-1 une joute amicale au Danemark, a gagné contre le Pays de Galles (0-1) mais le premier revers en 22 matches de qualification (1-0 en Irlande du Nord) a placé le sélectionneur sur la sellette. Taxi for Eriksson, a titré The Sun. Les journaux de qualité ont nuancé leur message : Eriksson peut rester mais doit...

Trois prestations médiocres en 23 jours ont brusquement assombri le travail accompli par le Suédois Sven-Goran Eriksson. L'Angleterre a perdu 4-1 une joute amicale au Danemark, a gagné contre le Pays de Galles (0-1) mais le premier revers en 22 matches de qualification (1-0 en Irlande du Nord) a placé le sélectionneur sur la sellette. Taxi for Eriksson, a titré The Sun. Les journaux de qualité ont nuancé leur message : Eriksson peut rester mais doit régler une série de problèmes. L'intéressé reste flegmatique : " Si nous nous qualifions, je reste. Sinon, je pars ". Si Eriksson semble proche de sa date de péremption, il est sous contrat jusqu'à l'EURO 2008 et un salaire annuel de six millions d'euros, ça fait cher le renvoi pour une Fédération qui est déjà endettée à cause du stade de Wembley. Depuis quelques mois, les journaux évoquent le pouvoir des joueurs, et surtout de David Beckham, qui le dément dans toutes les langues. Eriksson a adapté sa tactique, le 4-4-2, en 4-3-3 avec trois éléments centraux dominants, pour les beaux yeux de Beckham. Frank Lampard et Steven Gerrard ont été pâlots lors des derniers matches, parce que Beckham tire trop la couverture à lui dans l'axe, selon les journalistes britanniques. Conclusion générale : trop d'étoiles, pas d'équipe. Ajoutez-y les problèmes de gardiens, devenus habituels, et vous obtenez une équipe en panne de confiance, d'autant que Wayne Rooney, indispensable sur le terrain, a un comportement irritant. Jusqu'à l'été 2004, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. La vie privée d'Eriksson avait suscité quelques remous mais les progrès de son équipe les avaient fait oublier. Depuis l'EURO, l'équipe est en perte de vitesse. Eriksson n'a plus l'attrait du neuf et les Anglais lui reprochent son manque de charisme et de chaleur. Donc, le Messie doit être un Anglais. Car il faut que l'équipe remporte le Mondial. (P. T'Kint) LUIS BOA MORTE a prolongé de cinq ans son contrat à Fulham. L'avant portugais de 28 ans est capitaine de l'équipe. Après des tests ratés au Celtic et à Arsenal, le défenseur central ChristianChristanval (27 ans) a signé pour trois saisons à Londres. L'été dernier, le Français a été libéré par Marseille. Il a déjà joué pour Monaco et Barcelone dans le passé. FABIO ROCHEMBACK (23 ans, Barcelone) a débarqué à Middlesbrough. Le Brésilien était loué au Sporting Lisbonne. BUTEURS : 1. Bent (Charlton), Van Nistelrooy (Man. United) 5 buts ; 3. Horsfield (West Bromwich Albion) 4 ; 4. Henry (Arsenal), Drogba (Chelsea), McBride (Fulham) 3. P.T'Kint