West Ham a réalisé un coup formidable en embauchant deux internationaux argentins, l'attaquant Carlos Tevez et le médian Javier Mascherano. On compare ce coup d'éclat à l'arrivée du duo OsvaldoArdiles- RicardoVilla à Tottenham en 1978. Ils avaient fait les beaux jours des Spurs. Ce double transfert est étonnant car West Ham n'a pas le rayonnement de Chelsea ou d'Arsenal, sans parler d'un grand club espagnol. Comment un talent tel que Mascherano, un des meilleurs médians de son pays, peut-il jouer à West Ham ? Quel deal se cache-t-il derrière son arrivée ?
...

West Ham a réalisé un coup formidable en embauchant deux internationaux argentins, l'attaquant Carlos Tevez et le médian Javier Mascherano. On compare ce coup d'éclat à l'arrivée du duo OsvaldoArdiles- RicardoVilla à Tottenham en 1978. Ils avaient fait les beaux jours des Spurs. Ce double transfert est étonnant car West Ham n'a pas le rayonnement de Chelsea ou d'Arsenal, sans parler d'un grand club espagnol. Comment un talent tel que Mascherano, un des meilleurs médians de son pays, peut-il jouer à West Ham ? Quel deal se cache-t-il derrière son arrivée ? Les observateurs affirment qu'elle est assortie de conditions strictes. Le duo devait obtenir la garantie d'être titulaire chaque semaine. Le club n'aurait pas la totalité de leurs droits de transfert mais ne devrait pas non plus payer leur salaire à lui seul. Les choses ne se sont pas éclaircies quand Kia Joorabchian, l'homme à l'origine de ce double transfert, a annoncé qu'il voulait reprendre West Ham. En juin, Joorabchian a démissionné de Media Sports Investment, la société de management qui possédait le droit de transfert des Argentins, qui avaient rejoint les Corinthians, au Brésil, dans un premier temps. Joorabchian est né en Iran mais a grandi à Londres et détient un passeport anglais. Son père vendait des Mercedes mais Joorabchian est entré en contact avec des hommes d'affaires originaires de l'ancienne Union Soviétique, des Géorgiens notamment. Il a fait des affaires avec l'oligarche Boris Berezovsky, le premier milliardaire russe qui a de nombreux contacts en Géorgie. Les Londoniens craignent qu'après Roman Abramovich, un autre Russe ne prenne le contrôle d'une équipe de football. La semaine passée, le manager Alan Pardew a tenté de réorienter les comptes rendus négatifs et a vanté les qualités de ses deux nouveaux joueurs. West Ham a terminé dixième la saison passée et atteint la finale de la FA Cup. " Pour poursuivre notre progression, nous avons besoin de grands joueurs ". UNITED. Le bon début du premier club de Manchester porte ses fruits : Sir Alex Ferguson est élu coach du mois d'août, Ryan Giggs joueur du mois. Pourtant, la police a dû intervenir à l'entraînement, la semaine passée, un groupe de supporters réclamant à cor et à cri le départ du manager. Alan Smith, victime d'une fracture de la jambe en février, est de retour. Il a disputé trois matches en Réserves et s'est dit prêt à rejouer avec l'équipe fanion. PEDRO MENDES, le Portugais mis KO par un coup de coude face à Man. City, a retrouvé le terrain, deux semaines plus tard. Son agresseur, Ben Thatcher, est suspendu pour six semaines et écope d'une amende de 200.000 euros, des sanctions infligées par son club. ANDY JOHNSON a inscrit deux buts lors du derby contre Liverpool. C'est la plus belle victoire d'Everton en 42 ans dans ces joutes. ASHLEY COLE, le dernier achat estival de Chelsea, a entamé le match contre Charlton sur le banc. Il a remplacé Wayne Bridge à l'heure de jeu. RANDY LERNER, le repreneur américain d'Aston Villa, détient 85,5 % des parts du club depuis la fin de la semaine dernière. Il doit atteindre les 90 % avant le 18 septembre pour être sûr que l'affaire soit conclue. LIVERPOOL a obtenu le feu vert de la Ville pour ériger un nouveau stade. Les Reds peuvent conclure un bail emphytéotique de 99 ans à Stanley Park. Liverpool doit apporter à la Ville la preuve qu'il peut rassembler les 280 millions d'euros requis d'ici la fin septembre. La nouvelle arène comptera 60.000 places assises.