Malaga est l'une des bonnes surprises du début de saison. L'équipe andalouse occupe la 4e place du classement avec dix points, et l'attaquant PauloWanchope, transféré de Manchester City, se sent déjà comme un poisson dans l'eau. " Je traverse vraiment une bonne période ", se réjouissait-il avant de prendre l'avion pour aller disputer deux matches avec l'équipe nationale du Costa Rica, contre le Guatemala et le Canada.
...

Malaga est l'une des bonnes surprises du début de saison. L'équipe andalouse occupe la 4e place du classement avec dix points, et l'attaquant PauloWanchope, transféré de Manchester City, se sent déjà comme un poisson dans l'eau. " Je traverse vraiment une bonne période ", se réjouissait-il avant de prendre l'avion pour aller disputer deux matches avec l'équipe nationale du Costa Rica, contre le Guatemala et le Canada. " L'équipe marche bien, je me sens en pleine forme et j'ai déjà trouvé mes marques dans la Liga ". Au Costa Rica, Paulo Wanchope est une idole nationale. La presse relate ses moindres faits et gestes. Et lui ne se fait pas prier pour ajouter un peu de piment : " Pourquoi ne pourrait-on pas rêver de la Ligue des Champions avec Malaga ?", se demande-t-il. Son compère en attaque, le Brésilien MarcioAmoroso, est lui aussi sur un petit nuage. " En début de saison, les ambitions se limitaient au maintien, mais on devrait pouvoir viser bien plus haut ", estime-t-il. " Peut-être pas la Ligue des Champions, mais certainement la Coupe de l'UEFA. Cette équipe de Malaga me rappelle un peu l'Udinese. Avec cette petite équipe de province, très performante elle aussi, j'avais terminé comme meilleur buteur du championnat d'Italie. Je rêve de rééditer la même performance en Espagne. Je ne suis pas encore tout à fait au point, mais je retrouve progressivement mon meilleur niveau. Et puis, à Malaga, je bénéficie du soutien d'un public extraordinaire. J'apprécie ces encouragements à leur juste valeur, car je n'ai pas toujours rencontré la même ferveur ailleurs ". " Même s'ils ne sont pas encore à 100 % de leurs capacités, ces deux joueurs répondent déjà pleinement aux espoirs qu'on avait placés en eux lorsqu'ils avaient été transférés ", stipule l'entraîneur GregorioManzano. JAIME ORTI, le président du FC Valence, a démissionné de son poste. Cette démission était dans l'air depuis un certain temps. Il ne détenait qu'un petit nombre d'actions. JuanBautistaSoler, le principal actionnaire du club, lui succédera. EMILIOBUTRAGUEñO a officiellement troqué son poste d'adjoint à la direction pour celui de directeur sportif, en remplacement de Jorge Valdano. " Je vais être davantage exposé à la critique ", constate ElBuitre. EDMILSON, le joueur brésilien du FC Barcelone, s'est blessé face à Numancia, voici dix jours, et a été opéré du ménisque interne du genou gauche. Son indisponibilité est estimée à six mois, tout comme celle de ses compagnons d'infortune Motta et Gabri. JOSEIZQUIERDO, l'arrière droit de Osasuna, a prolongé son contrat jusqu'en juin 2008. LEBETIS, qui avait été invité aux festivités du centenaire du FC Séville, a refusé d'y participer. BUTEURS : 1. Eto'o (Barcelone), Milosevic (Osasuna), Di Vaio (Valence) 5 buts ; 4. Pandiani (Deportivo), Rodriguez (Espanyol), Manchev (Levante) 4. (D. Devos)