Cinq buts et deux assists en six matches, toutes compétitions confondues, cette saison. Jusqu'à la cinquième journée de Bundesliga, le week-end dernier, au Borussia Dortmund, Taiwo Awoniyi était troisième au classement des buteurs avec trois goals, derrière Robert Lewandowski et Erling Haaland. L'ancien attaquant de Mouscro...

Cinq buts et deux assists en six matches, toutes compétitions confondues, cette saison. Jusqu'à la cinquième journée de Bundesliga, le week-end dernier, au Borussia Dortmund, Taiwo Awoniyi était troisième au classement des buteurs avec trois goals, derrière Robert Lewandowski et Erling Haaland. L'ancien attaquant de Mouscron avait inscrit neuf buts en 29 matches en 2017-2018 avant d'échouer à La Gantoise, puis de retrouver ses sensations de janvier à juin 2019, quand Liverpool l'avait à nouveau prêté au Canonnier: onze buts en seize duels. En juillet, après y avoir déjà été prêté, il a été transféré à titre définitif à l'Union Berlin pour 6,5 millions d'euros. Le Nigérian avait besoin de stabilité. Depuis qu'il a quitté son pays en 2015, il n'a cessé de sillonner l'Europe, passant par la Belgique, les Pays-Bas (NEC) et l'Allemagne (FSV Francfort et Mainz). Awoniyi avait trouvé une figure paternelle dans le Hainaut, Bernd Storck, et il en a une autre désormais avec l'entraîneur helvétique Urs Fischer. L'ex- Hurlu ne sera jamais un technicien raffiné, mais il est le complément parfait au chevronné Max Kruse, par sa vitesse et son engagement. "Il profite évidemment du travail de sape de Max", explique son coéquipier Grischa Prömel à Kicker. "Mais Taiwo nous aide beaucoup pour le moment, grâce à sa profondeur et son explosivité. Peu de joueurs affichent pareil professionnalisme." Awoniyi a encore deux rêves: réussir son retour en Premier League, puisqu'il n'a jamais vraiment joué pour les Reds, et arracher une sélection en équipe nationale. "Qui sait? ...", déclare l'ancien international U17, U20 et U23.