Travailler pour le club andalou est un éternel recommencement. Jorge Sampaoli est parti. Il tente pour le moment de qualifier l'Argentine pour le Mondial et il souffre. L'architecte du succès à long terme de Séville est également parti. Le directeur technique Monchi travaille désormais pour l'AS Rome. L'Atlético a transféré l'ailier gauche Vitolo, Leicester a pris le médian défensif Iborra et Marseille a attiré Rami. Le nouveau coach, Berizzo, a procédé avec deux médians défensifs dans les qualifications pour la CL mais dans les " petits matches " espagnols, il n'en aligne qu'un seul. Une fois, c'est N'Zonzi, l'autre fois Pizarro. Le 4-2-3-1 devient alors un 4-1-4-1, avec beaucoup de possibilités derrière l'unique avant-centre. Ganso, Nolito (le possible remplaçant de Vitolo) et Navas ou Correa, Banega et Montoya... Tous ces footballeurs doivent créer des mouvements dans le dos de l'avant. Jusqu'à présent, ça n'a pas été très convaincant. Le début de championnat a été moyen et Séville s'est qualifiée de justesse. Mais ce n'est qu'un début.

Travailler pour le club andalou est un éternel recommencement. Jorge Sampaoli est parti. Il tente pour le moment de qualifier l'Argentine pour le Mondial et il souffre. L'architecte du succès à long terme de Séville est également parti. Le directeur technique Monchi travaille désormais pour l'AS Rome. L'Atlético a transféré l'ailier gauche Vitolo, Leicester a pris le médian défensif Iborra et Marseille a attiré Rami. Le nouveau coach, Berizzo, a procédé avec deux médians défensifs dans les qualifications pour la CL mais dans les " petits matches " espagnols, il n'en aligne qu'un seul. Une fois, c'est N'Zonzi, l'autre fois Pizarro. Le 4-2-3-1 devient alors un 4-1-4-1, avec beaucoup de possibilités derrière l'unique avant-centre. Ganso, Nolito (le possible remplaçant de Vitolo) et Navas ou Correa, Banega et Montoya... Tous ces footballeurs doivent créer des mouvements dans le dos de l'avant. Jusqu'à présent, ça n'a pas été très convaincant. Le début de championnat a été moyen et Séville s'est qualifiée de justesse. Mais ce n'est qu'un début.