Grands artisans d'une saison bouclée avec un total de points impressionnants, dans le sillage de l'intouchable Juventus, Spalletti et Salah ne sont plus à Rome. C'est désormais Di Francesco qui emmène une équipe plus axée...

Grands artisans d'une saison bouclée avec un total de points impressionnants, dans le sillage de l'intouchable Juventus, Spalletti et Salah ne sont plus à Rome. C'est désormais Di Francesco qui emmène une équipe plus axée autour du ballon, avec Strootman et De Rossi à la manoeuvre. Le duo est sublimé par les frappes lointaines et les courses éternelles de Nainggolan, les dribbles de Perotti et le flair de Defrel, ancien attaquant de Sassuolo reconverti en ailier. Car en pointe, c'est Dzeko, meilleur buteur du dernier Calcio, qui fait la loi. Gardien titulaire des Auriverdes brésiliens, Alisson est une valeur sûre entre les perches. Sa défense, construite autour du rugueux Manolas, a accueilli une bonne dose d'expérience avec le pied gauche de Kolarov. À droite, Bruno Peres fait honneur à la tradition offensive des latéraux brésiliens, tandis que son compatriote Juan Jesus n'est pas toujours une assurance de matches sécurisés. Avec son coeur et ses idées, la Roma pèse sur l'Italie, mais souffre généralement pour transposer ce rythme supérieur face aux équipes plus dynamiques du continent.