Les observateurs suisses ont trouvé le choix surprenant. Raphaël Wicky (40 ans) a joué pour l'équipe nationale (75 caps), le Werder Brême, l'Atlético Madrid et Hambourg mais il n'a encore jamais entraîné d'équipe Première. Via Th...

Les observateurs suisses ont trouvé le choix surprenant. Raphaël Wicky (40 ans) a joué pour l'équipe nationale (75 caps), le Werder Brême, l'Atlético Madrid et Hambourg mais il n'a encore jamais entraîné d'équipe Première. Via Thoune et le Servette Genève, il a rejoint les RotBlau en 2013 mais jusqu'à la saison passée, il n'a entraîné que les U21. Cet été, il a été engagé en remplacement d'Urs Fisher. Plus encore que son prédécesseur, le nouveau T1 mise sur l'attaque, un compartiment où le club peut désormais compter sur Van Wolfswinkel (3,5 millions, Vitesse) et Bua. Deux meneurs de jeu opèrent derrière les attaquants : Dié et Elyounoussi, qui optent pour une construction patiente via les ailiers, même si on attend aussi de Steffen et de Lang qu'ils redescendent en perte de balle pour aider le trio défensif. Taulant Xhaka (ou Zuffi), seul médian défensif, veille à l'équilibre de l'équipe, qui a encaissé trop de buts en championnat ces dernières semaines. Wicky explique ne pas manquer de choix. Selon lui, malgré une longue préparation, les trois défenseurs centraux doivent encore s'habituer à la nouvelle occupation de terrain.