Coutinho a flirté avec Barcelone mais même sans son meneur de jeu brésilien, Liverpool a développé un football impressionnant ces dernières semaines. Mignolet est toujours le numéro un. Devant lui, on retrouve le duo Lo...

Coutinho a flirté avec Barcelone mais même sans son meneur de jeu brésilien, Liverpool a développé un football impressionnant ces dernières semaines. Mignolet est toujours le numéro un. Devant lui, on retrouve le duo Lovren-Matip et deux arrières latéraux qui jouent haut, Moreno à gauche et un jeune du cru, Alexander-Arnold, le remplaçant de 18 ans de Clyne. Henderson est le pion défensif du triangle médian. Suite à la blessure de Lallana et à la fièvre de transfert de Coutinho, Wijnaldum et Can ou le nouveau Oxlade-Chamberlain doivent placer les défenseurs adverses ou le possesseur du ballon sous pression pour exécuter le contre-pressing qui fait le succès de Klopp. L' Allemand a surtout cherché des renforts offensifs, gardant en mémoire les points que l'absence de Mané pendant la Coupe d'Afrique avaient coûtés. Solanke est venu gratuitement de Chelsea mais Liverpool a mis le prix pour Salah : 42 millions alors que la saison passée, l'AS Rome avait transféré le rapide Egyptien de Chelsea pour 15 millions. Firmino est le premier choix en pointe, devant Sturridge, Solanke et Ings.