Swann Borsellino

Pape Diouf avait quelque chose de mystique. Il parlait mieux que tout le monde mais rendait ça simple et sans prétention. Et surtout, il a prouvé aux gens que l'on pouvait réussir - dans le foot - en étant profondément gentil. Et c'est là, pour moi, son plus bel exploit.

Swann BorsellinoPape Diouf avait quelque chose de mystique. Il parlait mieux que tout le monde mais rendait ça simple et sans prétention. Et surtout, il a prouvé aux gens que l'on pouvait réussir - dans le foot - en étant profondément gentil. Et c'est là, pour moi, son plus bel exploit.