Le défenseur autrichien Andreas Ibertsberger (26 ans) et l'arrière allemand Christoph Janker (24 ans) ont été soulagés la semaine dernière. Les deux footballeurs du TSG Hoffenheim 1899 échappent provisoirement à une sanction pour infraction au règlement antidopage. En Allemagne, arriver en retard à un contrôle ou ne pas s'y présenter est assimilé à du dopage et puni comme tel.
...

Le défenseur autrichien Andreas Ibertsberger (26 ans) et l'arrière allemand Christoph Janker (24 ans) ont été soulagés la semaine dernière. Les deux footballeurs du TSG Hoffenheim 1899 échappent provisoirement à une sanction pour infraction au règlement antidopage. En Allemagne, arriver en retard à un contrôle ou ne pas s'y présenter est assimilé à du dopage et puni comme tel. Après le match de championnat contre le Borussia Mönchengladbach, le 7 février, ils s'étaient présentés au contrôle avec dix minutes de retard. Une commission spéciale de la Fédération allemande (DFB) a pourtant jugé qu'on ne pouvait le leur reprocher mais plainte a été déposée contre le club et Peter Geigle, responsable des contrôles. Un retrait de points et une amende de 150.000 euros sont possibles. La commission disciplinaire se réserve le droit d'infliger des suspensions si de nouveaux faits apparaissent pendant le traitement de l'affaire contre Hoffenheim et Geigle. Les médecins impliqués ont été suspendus jusqu'à clarification. Le DFB a déjà annoncé des mesures générales pour éviter pareils incidents à l'avenir. " De telles fautes ne peuvent plus se produire ", a déclaré Rainer Koch, le président de la commission. Les clubs professionnels doivent étudier les directives et règlements antidopage. En sus, on introduit un système de chaperonnage semblable à celui du cyclisme. Concrètement, un accompagnateur neutre ira chercher les joueurs tirés au sort dès le coup de sifflet final et les tiendra à l'£il. " C'est un poids qui me tombe du c£ur ", a déclaré Dietmar Hopp, le propriétaire de Hoffenheim, après le jugement. Il craignait un scénario à l'italienne : suite à une situation comparable, le TAS avait suspendu pour un an Daniele Mannini et Davide Possanzini. Entre-temps, le dossier a été rouvert. La sanction et l'enquête sont suspendues mais l'affaire reste à suivre. SEJAD SALIHOVIC (24 ans), le médian bosniaque d'Hoffenheim, est touché au genou gauche et est sur la touche cinq semaines au moins. Son compatriote Vedad Ibisevic (24 ans), victime d'une déchirure des ligaments croisés début janvier, espère rejouer cette saison encore. JOACHIM LÖW a décidé de ne pas sélectionner Christoph Metzelder (28 ans), sur une voie de garage au Real, pour les matches de qualification contre le Liechtenstein et le Pays de Galles. Per Mertesacker (Brême) et Arne Friedrich (Hertha) évolueront au c£ur de la défense. TIM WIESE, le gardien du Werder, a effectué son retour à Hoffenheim, après une absence de quatre semaines, suite à une déchirure musculaire. Christian Vander, son remplaçant, s'est blessé aux ischio-jambiers et le coach avait dû faire appel à l'inexpérimenté Nico Pellatz (22 ans) dans le match de Coupe contre le VfL Wolfsburg. DIETER EILTS, ancien international, n'entraîne plus Hansa Rostock (D2). Après dix matches et un 5/30, le club l'a limogé. L'ancien club de RDA est dans la zone rouge de la 2e Bundesliga. C'était le premier poste d'entraîneur de club de Dieter Eilts. DFB POKAL. Le FSV Mainz (D2) a fait sensation en quarts de finale de la Coupe, éliminant Schalke 1-0. Aristide Bancé (24 ans, ex-Lokeren et Germinal Beerschot), arrivé d'Offenbach pour 800.000 euros l'été dernier en compagnie de l'entraîneur JörnAndersen, a marqué le but de la victoire. Blessé, Peter Van der Heydenne jouait pas. Les autres matches : Wolfsburg-Werder Brême 2-5, Hambourg-SV Wehen (D2) 2-1, Bayer Leverkusen-Bayern Munich 4-2. Les demi-finales ont lieu les 21 et 22 avril : HSV-Werder, Leverkusen-Mainz. La finale a lieu le 30 mai à Berlin. FRÉDÉRIC VANHEULE