KV Courtrai a mené une politique claire. 1. L'entraîneur Hein Vanhaezebrouck, en fin de contrat, a rempilé. 2. Six joueurs au rendement sportif insuffisant ou à la mauvaise mentalité ont été écartés du noyau A dès la reprise des entraînements : les défenseurs LandryMulemo et AlassaneTambé, les médians BlanstelKoussalouka et IsmaïlaN'Diaye ainsi que les attaquants ErnestNfor et KévinDupuis.
...

KV Courtrai a mené une politique claire. 1. L'entraîneur Hein Vanhaezebrouck, en fin de contrat, a rempilé. 2. Six joueurs au rendement sportif insuffisant ou à la mauvaise mentalité ont été écartés du noyau A dès la reprise des entraînements : les défenseurs LandryMulemo et AlassaneTambé, les médians BlanstelKoussalouka et IsmaïlaN'Diaye ainsi que les attaquants ErnestNfor et KévinDupuis. 3. La campagne des transferts a été axée sur le compartiment offensif, avec quatre nouveaux : BenitoRaman, TeddyChevalier, IvanSantini et StijnDeSmet. PabloChavarria, le meilleur buteur, est parti. L'espoir néerlandais RobertKlaasen, n'avait pas encore signé son contrat lors de sa présentation à la presse. En défense, MaximeChanot et ZarkoTomasevic remplacent ErvinZukanovic, vendu à Gand en janvier, et StefanMitrovic, qui a rejoint le Benfica en juin. GregoryMahau, issu des espoirs, a déjà fait une belle impression à l'extérieur. Courtrai est bien pourvu dans le but : Darren Keet, une des révélations de l'exercice précédent, est toujours au club, malgré les rumeurs de transfert, et Rémi Pillot, qui s'est avéré être une bonne doublure en Coupe, a reconduit son contrat. Le club cherche un troisième gardien. L'axe défensif s'est enrichi de deux hommes grands, costauds et rapides : Chanot, qui est la révélation de la préparation, et Tomasevic, qui a peu joué la saison dernière à cause d'une blessure et a une marge de progression. En principe, Romain Reynaud reste le leader de la dernière ligne. Sur le flanc droit, Vanhaezebrouck possède un back offensif en Brecht Capon et un défensif en la personne de Baptiste Martin, qui peut également jouer dans l'axe. À gauche, Mustapha Oussalah et Baptiste Ulens possèdent de nombreuses qualités offensives. En cas de nécessité, Tomasevic peut offrir plus de stabilité défensive. Au coeur de l'entrejeu, devant la défense, Nebosja Pavlovic et Gertjan De Mets demeurent des certitudes. Brecht Dejaegere, Robert Klaasen et Dylan Ragolle peuvent occuper ce poste mais le noyau n'a pas un second Pavlovic - grand et fort. Klaasen est gaucher, il possède une excellente lecture du jeu et un très bon bagage technique. Au milieu offensif, Dejaegere, Thomas Matton et Stijn De Smet entrent en ligne de compte. Tous trois peuvent également jouer entre les lignes depuis le flanc. Suite à l'échec de Kévin Dupuis la saison passée, l'embauche d'un avant-centre costaud constituait une priorité. Courtrai a trouvé ce joueur en la personne du Croate IvanSantini au SC Fribourg, cinquième de Bundesliga. Il doit apporter son jeu de tête et sa force des duels à la première ligne tout en insufflant plus de punch à l'équipe dans le rectangle. Cependant, il s'est blessé pendant la préparation et il ne sera sans doute pas rétabli d'ici le début du championnat. En son absence, Vanhaezebrouck a opté pour un avant rapide, Chevalier ou Raman, comme il l'a souvent fait la saison passée en alignant Chavarria. Suite au départ de Chavarria et à la grave blessure de Jimmy Kamghain, le club avait aussi besoin de vitesse devant. Elle doit venir de Chevalier et de Raman, deux ailiers explosifs dotés du sens du but. Courtrai s'est renforcé en attaque. Il peut désormais y pratiquer la rotation sans s'affaiblir. Le groupe est devenu plus néerlandophone et est débarrassé de quelques individualistes dérangeants mais on ne peut pas prévoir le comportement exact des nouveaux footballeurs. On pense ainsi à Teddy Chevalier, qui a dû quitter ses deux derniers employeurs, Zulte Waregem et le RKC Waalwijk, à cause d'un " problème de mentalité ". Dans le meilleur cas, Courtrai peut devenir un candidat sérieux aux PO1. PAR CHRISTIAN VANDENABEELE